Les Anonymes et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Anonymes a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Anonymes Broché – 29 février 2012


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,10
EUR 4,06 EUR 0,26
Fournitures diverses
"Veuillez réessayer"
EUR 10,00

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.
EUR 8,10 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Anonymes + Vendetta + Seul le silence
Prix pour les trois: EUR 23,80

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

« Construction habile, narration épique, regard impitoyable sur l’Amérique : avec ce troisième roman, R.J. Ellory confirme qu’il fait désormais partie des nouveaux monstres sacrés. » Julien Bisson - France Soir --Ce texte fait référence à l'édition CD .

Biographie de l'auteur

R. J. Ellory est né en 1965 en Angleterre. Après avoir connu l’orphelinat et la prison, il devient guitariste dans un groupe de rythm n' blues, avant de se tourner vers la photographie. Après les succès de Seul le silence et de Vendetta, Les Anonymes est son troisième roman publié en France. Son prochain thriller, Les Anges de New York, paraît en mars chez Sonatine.



Détails sur le produit

  • Broché: 736 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (29 février 2012)
  • Collection : Policier / Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253157112
  • ISBN-13: 978-2253157113
  • Dimensions du produit: 11,1 x 3,5 x 17,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (61 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 36.354 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Naissance à Birmingham le 20 juin 1965.
Roger Jon Ellory est né à Birmingham. Sa mère, danseuse et actrice, l'élèvera seule jusqu'à ce qu'une pneumonie la terrasse au tout début des années 1970. À 16 ans, il rejoint sa grand-mère maternelle, qui décèdera en 1982. Après avoir connu la prison à l'âge de 17 ans, il se consacre à plusieurs activités artistiques - graphisme, photographie... et musique : il joue de la guitare dans un groupe de rock, les Manta Rays, qu'il quittera à la mort du batteur.
Il se plonge alors dans la lecture, et sa passion pour la littérature de fiction ne fait que croître. Ses auteurs de prédilection: sir Arthur Conan Doyle, Michael Moorcock, Tolkien, Stephen King... Entre 1987 et 1993, RJ Ellory écrivit pas moins de vingt-deux romans, chacun lui valant systématiquement des refus éditoriaux, polis mais fermes, des deux côtés de l'Atlantique : en Angleterre, on refusait de publier des romans situés aux États-Unis qui étaient écrits par un citoyen anglais, et outre-Atlantique, on ne voulait pas de romans ayant les États-Unis pour cadre alors qu'ils étaient l'œuvre d'un Britannique...
Découragé, RJ Ellory cesse d'écrire et occupe un emploi de bureau pour la première fois de sa vie. En 2001, il reprend la plume et écrit trois romans en moins de six mois. Le second, Candlemoth, sera publié par Orion ; nommé pour le Crime Writers' Association Steel Dagger for Best Thriller 2003, il est traduit en plusieurs langues. Mais c'est avec Seul le silence, son cinquième roman publié en Angleterre que le public français le découvre. Suivrons, toujours chez Sonatine Editions, Vendetta en 2009 et Les Anonymes en 2010.
Aujourd'hui il se consacre pleinement à son écriture et à la musique avec son groupe de blues, "The Whiskey Poets".

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cyril TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 24 décembre 2010
Format: Broché
Je découvre Ellory par ce roman. C'est la couverture plus que le titre qui a retenu mon attention ; il faut dire que le titre en VO est "an act of violence" loin de sa traduction française. Toujours est-il que ce roman débute comme un polar classique. L'inspecteur Robert Miller est policier au commissariat n°2 de Washington DC et il est chargé de résoudre une suite de quatre meurtres de femme qui viennent de se produire dans la ville. Un lien ténu relie ces quatre meurtres, la présence d'un ruban et un parfum de lavande. On est très loin des héros de série TV, l'enquête se révèle très pénible, très peu d'indices. En outre, les victimes se révèlent être inconnues de l'administration, numéro de sécurité sociale ne correspondant pas, employeur inconnu, pas de photos etc...
Sous cette enquête qui se révèle très difficile, on sent et Miller le sent la présence de forces beaucoup plus puissantes qui ont des intérêts pour que l'enquête n'aboutisse pas. C'est ici que se révèlent le génie et l'engagement politique de l'auteur, la dénonciation de l'utilisation par le pouvoir politique aux États-Unis des agences gouvernementales en particulier de la CIA pour le profit de quelques uns. L'auteur distille ses attaques très convaincantes contre la politique de la CIA et sa politique d'assassinats dans de nombreux pays. C'est convaincant et effrayant. Sans dévoiler l'intrigue complexe de l'ouvrage, j'ai dévoré ce passionnant polar en quelques jours. Il est à recommander sans hésitation à la fois pour son intrigue mais aussi pour sa dénonciation du monde actuel.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frederi© Fontes TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 10 octobre 2010
Format: Broché
Vous aviez pris une claque avec Vendetta ? Vous allez finir K.O. avec les Anonymes. Comme avec son précédent roman, l'auteur, dont la patte se reconnait désormais grâce à la construction de son intrigue en spirale, va patiemment vous amener de la première à la dernière page. Conspiration, politique, suspense, personnages haut en couleurs, bienvenue dans le thriller 2.0 made in Roger Jon Ellory !

Qui sont les anonymes ? Les personnages sans nom qui forment l'arrière plan de chaque roman que nous lisons ? Est-ce nous, les lecteurs anonymes, qui créons un univers issu de molécules de mots, à chaque fois que nous ouvrons un livre ? Est-ce les gens que nous croisons pendant notre lecture ? Des victimes de meurtres qui ne sont pas qui elles semblent être ? Ou est-ce que ce sont les bras armés d'une agence gouvernemantale ?

Dans son nouveau roman, Roger Jon Ellory va mettre en scène ces fantômes, ces prête-noms, ces fameux hommes de paille. Ces gens qui trompent les apparences qui se jouent des règles et des lois.

Comme avec Vendetta, Ellory va consacrer près de 700 pages à lier le fond à la forme. Deux éléments qui deviennent sa signature : le fond avec la trame historique, politique, humaine. La forme, avec sa construction de l'intrigue en spirale. Le lecteur, tout comme le personnage principal, se retrouve à l'extérieur de cette spirale et pour atteindre le centre de cette dernière, il va devoir commencer par en faire le tour, et se rapprocher de la vérité, tout doucement mais inexorablement...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par SBAR5000 le 17 mai 2012
Format: Broché Achat vérifié
Après avoir dévoré "Vendetta" et "Seul le silence" je suis un peu déçu par "Les anonymes".

La première partie est formidable ainsi que toutes les explications sur le rôle de la CIA en Amérique du sud.
Par contre la fin du livre me laisse dubitatif .
J'ai l'impression que l'histoire n'est là que pour servir le propos de l'auteur et pour dénoncer l'hatitude de la CIA et la fin de l'histoire est expédiée.
J'ai malgrè tout passé un bon moment avec ce livre très instructif sur la politique des Etats Unis vis à vis de l'Amérique du Sud.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par tbruiz le 11 février 2011
Format: Broché Achat vérifié
On attend beaucoup d'Ellory.
Son premier roman, " Seul le silence " fut une telle découverte que nous étions impatients de lire ses nouveaux écrits.
Déception.
Pour son troisième livre, Ellory n'aura pas résisté à l'envie de se frotter, comme tant d'autres aux arcanes sombres de la politique américaine diligentée par la CIA et ses assassins, manipulateurs, employés à renverser les régimes hostiles aux États-Unis.

Si le livre se lit avec un certain plaisir, dû à la plume d'Ellory, on reste sur sa faim.

" Vendetta " laissait déjà le lecteur un peu déçu,les intrigues faiblissent, le style reste.

A ce jour, " Seul le silence ", bientôt adapté au cinéma par Olivier Dahan, reste son meilleur ouvrage.*

on attendra donc la suite.

Dans tous les cas, ce livre reste une implacable dénonciation sur la violence absolue d'un état, même si parfois on sent Ellory tellement pris par son sujet qu'il en devient presque journaliste, et non plus romancier.

on attend la suite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?