EUR 10,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Aventures de Tintin, ... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Les Aventures de Tintin, Tome 13 : Les sept boules de cristal Relié – 4 mai 1993


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 10,95
EUR 8,00 EUR 1,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Aventures de Tintin, Tome 13 : Les sept boules de cristal + Les Aventures de Tintin, Tome 14 : Le temple du Soleil + Le Trésor de Rackham le Rouge
Prix pour les trois: EUR 32,85

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Le 10 janvier 1929, un jeune reporter fait son apparition dans Le Petit Vingtième, le supplément pour enfants du quotidien belge Le XXe siècle. Son nom ? Tintin. Accompagné de Milou, un jeune chien blanc, il part pour la "Russie soviétique". Son créateur, un certain Georges Remi, signe Hergé, pseudonyme inspiré par ses initiales. Après ce premier voyage en Russie, qui donne naissance à l'album Tintin chez les Soviets, le jeune reporter s'envole pour l'Afrique (Tintin au Congo), puis pour l'Amérique. Mais c'est Le Lotus bleu, publié dans Le Petit Vingtième dès août 1934, qui marque un tournant important dans l'œuvre d'Hergé. Celui-ci, après avoir rencontré Tchang Tchong-Jen, jeune étudiant chinois qui lui a ouvert les yeux sur l'Asie, va désormais se soucier de rigueur documentaire. Il va aussi s'efforcer de faire passer dans ses histoires un message d'humanisme et de tolérance. Le succès de son reporter à la houppe ne va cesser de grandir. Hergé lui fait parcourir le monde. Il teinte ses aventures d'onirisme (L'Étoile mystérieuse), flirte avec le surnaturel (Les Sept Boules de cristal), l'expédie même sur la lune.

Il donne à Tintin des compagnons d'aventure qui vont prendre une place essentielle : les Dupont/d (Les Cigares du pharaon), le capitaine Haddock (Le Crabe aux pinces d'or), le professeur Tournesol (Le Secret de la Licorne) ou Bianca Castafiore (Le Sceptre d'Ottokar). Hergé n'hésite pas à jouer avec ses personnages : Les Bijoux de la Castafiore montrent un Tintin dépassé par les événements, loin de son image traditionnelle. Jusqu'à l'œuvre ultime, laissée inachevée par la mort d'Hergé en mars 1983 : Tintin et l'alph-art, dont la dernière case montre le héros en bien fâcheuse posture...

Tintin a su séduire les jeunes comme les adultes. Grâce à la lisibilité de la narration et du dessin, la justesse des dialogues, le sens du rebondissement et de l'intrigue... Mais aussi le souffle de l'aventure, de l'amitié et de la générosité. Et, en plus, ce quelque chose d'indéfinissable qu'Hergé lui-même ne savait expliquer... Une bande dessinée universelle. --Gilbert Jacques



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Les Aventures de Tintin, Tome 13 : Les sept boules de cristal contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 61 pages
  • Editeur : Editions de Minuit (4 mai 1993)
  • Collection : Les aventures de Tintin
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2203001127
  • ISBN-13: 978-2203001121
  • Dimensions du produit: 30,5 x 22,8 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.544 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
20
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 24 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthel Damien le 3 novembre 2010
Format: Relié
Entamée en 1943-44, la parution en quotidien (dans Le Soir) de cet album sera interrompue, compte tenu de la guerre, jusqu'en 1946, et Les 7 Boules De Cristal, treizième tome de Tintin, ne paraîtra en album qu'en 1948. Cet album forme, avec le suivant (Le Temple Du Soleil), une aventure en deux tomes, tellement mythique qu'elle a été adaptée au cinéma (dessin animé de 1969, de Raymond Leblanc, une réussite dans son genre malgré le temps qui passe), ainsi qu'en comédie musicale. Plus, naturellement, la série animée télévisuelle de 1992. C'est indéniablement un des tous meilleurs épisodes de la série, et le premier avec le château de Moulinsart comme résidence du capitaine Haddock (bien qu'à la fin du tome précédent, on sait qu'il en a pris possession).

Réussite absolue tant au niveau des dessins que du scénario (inspiré par la fameuse malédiction de Toutankhamon, mais c'est d'ailleurs clairement dit au début de l'album dans la conversation entre Tintin et un voyageur dans le train), Les 7 Boules De Cristal est un album très culte et saisissant. Je lui préfère, personnellement, sa suite, Le Temple Du Soleil, dans laquelle on entre vraiment dans le vif du sujet (tout se passe au Pérou), mais ce début d'aventure en deux tomes n'a vraiment rien à envier à son successeur. Un grand Tintin !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 novembre 2007
Format: Relié
Je viens de me procurer mes deux albums préférés à savoir Les 7 Boules de Cristal et sa suite Le Temple du Soleil. Je ne dis pas que ce sont les mieux réussis par Hergé, je n'entrerai pas dans ce genre de polémique sans intérêt pour moi puisque je les trouve tous bons, mais en tout cas ce sont ceux qui m'ont le plus marqué pour une raison bien simple, c'est que gamin j'avais une trouille bleue de la momie de l'Inca Rascar Capac qu'on voit dans les 7 Boules de Cristal, figée dans sa vitrine d'abord puis animée de vilaines intentions dans le rêve de Tintin. Je vous rappelle brièvement l'histoire, une expédition ethnologique revient en Europe après un séjour de deux ans au Pérou et en Bolivie d'où elle rapporte une momie Inca. Quelques jours après tous les membres de cette expédition sont frappés, un par un, d'un mal mystérieux. Tintin et les Dupond-Dupont enquêtent, puis c'est au tour du professeur Tournesol d'être enlevé. Ce qui fait l'objet du second volume, Le Temple du Soleil. Non seulement j'adorais être effrayé par cette momie et la malédiction pesant sur l'expédition mais aussi par le fait qu'on retrouve tous les personnages de l'univers d'Hergé, le capitaine Haddock, Tournesol, les Dupont et Dupond (qu'on distingue par leur moustache, Dupont a la moustache en croc, Dupond a la moustache droite, d'où le moyen mnémotechnique de s'en souvenir : D = droite), la Castafiore , le général Alcazar, Nestor et le château de Moulinsart.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 4 février 2008
Format: Relié
Hergé nous dévoile une grande qualité de son héros Tintin. Ce dernier est le défenseur de civilisations reculées; celle des Incas. Il ne le fait pas à la mode mielleuse "tiers-mondiste" puisqu'il sera critique jusqu'à la fin du second volet "Le temple du soleil". Il le fait par respect, par amitié ensuite.

Le respect est celui qu'il porte spontanément aux scientifiques revenus d'expédition qui sont l'un après l'autre frappé d'un mal mystérieux. La folie et le sommeil profond en sont les signes extérieurs dérangeants pour le lecteur. L'amitié le conduira à chercher à sauver ces scientifiques en partant à la recherche du professeur Tournesol kidnappé car, inconscient de la signification, ayant passé à son bras le bracelet de Rascar Kapac.

L'aventure est trépidante. Je la situe également au plan du souvenir communiqué par mon père d'une boule de feu entrée dans sa maison, en Indochine, en plein orage. L'atmosphère hyper électrisée est bien celle qui imprègne "Les 7 boules de cristal".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par encre bleue TOP 100 COMMENTATEURS le 7 février 2013
Format: Relié
Juste un peu d'histoire si vous le voulez bien... Les Sept boules de cristal reprent le thème de la malédiction que l'on trouve dans Les Cigares du Pharaon, et le thème du fantastique, développé au début de L'Etoile mystérieuse. Les 7 boules de cristal qui paraissent en strips quotidiens dans Le Soir à partir du 16 décembre 1943, commencent par une série d'avertissements. Arrivent ensuite les attentats énigmatiques qui plongent les victimes dans une léthargie profonde. Le mystère sera à son apogée lorsque la scène se déroulera dans la villa du professeur Bergamotte. Cette villa, Hergé mit longtemps à la trouver. Un jour, son collaborateur, Edgar Pierre Jacobs trouva une maison qui rassemblait les caractéristiques recherchées par Hergé. Les deux amis en firent un croquis assez précis. Leur travail terminé, au moment de partir, ils virent des automobiles grises arriver. Il s'agissait de nazie, la maison avait été réquisitionnée par l'Occupant.

En septembre 1944, Bruxelles est libérée et tous les journalistes qui avaient collaboré à la rédaction d'un journal pendant l'Occupation étaient interdits de publication. Même s'il n'était jamais intervenu politiquement dans Le Soir, Hergé se trouvait touché par cette mesure. Les 7 boules de cristal furent donc interrompues à la page 50 de l'album actuel. Le 26 septembre 1946, dans l'hebdomadaire Tintin, après plus de deux ans d'interruption, le récit des 7 boules de cristal reprend là où il s'était arrêté.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?