EUR 20,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Aventures de Tintin :... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Aventures de Tintin : L'Etoile mystérieuse : Edition fac-similé en couleurs Album – 8 juin 2005

4.5 étoiles sur 5 19 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 8 juin 2005
EUR 20,00
EUR 17,00 EUR 37,46
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 650,00

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Aventures de Tintin : L'Etoile mystérieuse : Edition fac-similé en couleurs
  • +
  • Les Aventures de Tintin, Tome 8 : Le sceptre d'Ottokar
  • +
  • Les aventures de Tintin : Le Crabe aux pinces d'or
Prix total: EUR 60,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Le 10 janvier 1929, un jeune reporter fait son apparition dans Le Petit Vingtième, le supplément pour enfants du quotidien belge Le XXe siècle. Son nom ? Tintin. Accompagné de Milou, un jeune chien blanc, il part pour la "Russie soviétique". Son créateur, un certain Georges Remi, signe Hergé, pseudonyme inspiré par ses initiales. Après ce premier voyage en Russie, qui donne naissance à l'album Tintin chez les Soviets, le jeune reporter s'envole pour l'Afrique (Tintin au Congo), puis pour l'Amérique. Mais c'est Le Lotus bleu, publié dans Le Petit Vingtième dès août 1934, qui marque un tournant important dans l'œuvre d'Hergé. Celui-ci, après avoir rencontré Tchang Tchong-Jen, jeune étudiant chinois qui lui a ouvert les yeux sur l'Asie, va désormais se soucier de rigueur documentaire. Il va aussi s'efforcer de faire passer dans ses histoires un message d'humanisme et de tolérance. Le succès de son reporter à la houppe ne va cesser de grandir. Hergé lui fait parcourir le monde. Il teinte ses aventures d'onirisme (L'Étoile mystérieuse), flirte avec le surnaturel (Les Sept Boules de cristal), l'expédie même sur la lune.

Il donne à Tintin des compagnons d'aventure qui vont prendre une place essentielle : les Dupont/d (Les Cigares du pharaon), le capitaine Haddock (Le Crabe aux pinces d'or), le professeur Tournesol (Le Secret de la Licorne) ou Bianca Castafiore (Le Sceptre d'Ottokar). Hergé n'hésite pas à jouer avec ses personnages : Les Bijoux de la Castafiore montrent un Tintin dépassé par les événements, loin de son image traditionnelle. Jusqu'à l'œuvre ultime, laissée inachevée par la mort d'Hergé en mars 1983 : Tintin et l'alph-art, dont la dernière case montre le héros en bien fâcheuse posture...

Tintin a su séduire les jeunes comme les adultes. Grâce à la lisibilité de la narration et du dessin, la justesse des dialogues, le sens du rebondissement et de l'intrigue... Mais aussi le souffle de l'aventure, de l'amitié et de la générosité. Et, en plus, ce quelque chose d'indéfinissable qu'Hergé lui-même ne savait expliquer... Une bande dessinée universelle. --Gilbert Jacques --Ce texte fait référence à l'édition Relié .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Encre Bleue TOP 100 COMMENTATEURS le 7 février 2013
Format: Relié
Juste un peu d'histoire si vous le voulez bien... L'Etoile mystérieuse fut le premier album à avoir sa forme définitive et à être imprimé en quadrichromie (en 1942). A cette époque, l'éditeur Casterman incite Hergé à remanier les anciens albums pour les mettre en couleur et l'oblige à passer dans le cadre des 62 pages (les anciens albums allaient de 100 à 130 planches). Avec le travail nécessaire pour refondre les albums, Hergé décidera même de créer Les Studios Hergé en 1950. L'histoire de cet album est surtout marquée par l'utilisation du fantastique au tout début de l'histoire. Si Hergé a voulu utiliser ce thème, c'est parce qu'avec la guerre, il ne devait pas évoquer l'actualité sous peine de tomber sous le poids de la censure.

La recherche d'un météore en pleine mer paraît donc très en retrait de la réalité. Pourtant, même si cette aventure à l'air d'être neutre, Hergé a tout fait pour que son oeuvre soit publiée en Belgique occupée de 1941. Il a donc utilisé l'autocensure à petites doses. Ainsi, les savants qui participent à l'expédition du Fond Européen de Recherche Scientifique (F.E.R.S.) sont soit des habitants de pays neutres, soit des habitants des pays de l'Axe. De plus, dans la toute première version de l'album, l'expédition concurrente, qui voyage sur le Peary, arbore le drapeau américain. Mais avec les méthodes que cette expédition utilise pour lutter contre le F.E.R.S. (sabotage, tentative d'assassinat, faux S.O.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Je garde depuis ma tendre enfance, et ma première lecture de 'l'Etoile Mystérieuse", une tendresse particulière pour cet album qui n'apparaît pourtant pas - en général - dans le Top 5 des meilleurs "Tintin" établi par les experts de tout poil. C'est que l'ambiance fantastique qui règne dans les quelques dix premières pages du livre (la fin du monde proche, le dérèglement du quotidien sous la chaleur grandissante, la folie qui contamine les personnages, puis la délivrance du tremblement de terre) n'a pas d'équivalent me semble-t-il dans l’œuvre d'Hergé, et a marqué durablement mon inconscient. Si l'on ajoute la toute dernière partie du livre, quand l'effet du métal extraterrestre sur la nature se traduit en visions délirantes de champignons géants explosifs et d'insectes cauchemardesques, on se rend compte combien "l'Etoile Mystérieuse" est un livre singulier. La partie centrale, décrivant - signe des temps puisque le livre date de 1942 - une course maritime entre un navire affrété par l'Europe nazie (les bons) et un autre américain financé par un juif au nez crochu (les méchants, prêts à toutes les fourberies pour triompher) est la plus faible, mais reste très amusante grâce à l'accumulation de gags très "slapsticks" (chutes, chocs, etc.) et à un Capitaine Haddock à l'alcoolisme joyeux, célébré par Hergé avec une allégresse bien éloignée du politiquement correct actuel.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hervé J COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 4 octobre 2009
Format: Relié
Au début de l'album, Tintin est préoccupé par une méchante étoile menaçant la terre d'une fin du monde ( la métaphore des doryphores?). L'Etoile Mystérieuse est le premier Tintin conçu sous l'occupation et certains ont avancé au sujet d'Hergé l'idée de collaboration: cette thèse est idiote vu le passé anti-fasciste de Georges Rémi, il a tout au plus voulu préserver l'avenir de son héros.

Néanmoins, si l'on veut jouer au petit jeu jusqu'au boutiste de cette théorie, il faut reconnaître qu'Hergé a constellé son album de détails plus que curieux:

_L'hydravion utilisé par Tintin est un Arado Ar 196 de la Luftwaffe, embarqué entre autre sur le Bismark.
_Sur l'Aurore on mange soit de la choucroute, soit des spaghettis ( le cuisinier s'appelle Müsstler ?)
_Le méchant se nomme Blumenstein (Bohlwinkel après 1954,Hergé voulant réparer cette gaffe en a commis une autre malgré-lui, bohlwinkel signifiant un magasin de bonbon en Bruxellois, mais aussi un patronyme israélite!).
_Les "concurrents" arborent le drapeau Américain (Sao Rico après 1954) et ont tous des noms anglo-saxons, de même que le bateau éperonneur (Kentucky Star)
_Le capitaine Haddock traite même ses "ennemis" de "peaux-rouges", ce qui est fort peu élégant!
_ Tous les membres de l'expédition sont soit neutres ( suedois, espagnol, suisse, portugais), soit... allemand!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?