ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Les Bâtisseurs de l'Empire [Broché]

Thomas Kelly , Pierre Bondil
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
Prix conseillé : EUR 23,50
Prix : EUR 22,33 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 1,17 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 19 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

7 novembre 2007 Rivages thriller
New York, 1930. Comme un pied de nez à la Grande Dépression, commence l'édification du plus haut gratte-ciel du monde, l'Empire State Building. Sur ce chantier colossal se pressent des milliers de vies minuscules, simples pions entre les mains des politiques et des puissances d'argent.
Michael Briody, immigré irlandais déchiré entre son désir de refaire sa vie dans ce pays neuf et son devoir d'amasser armes et argent pour la cause républicaine dans sa patrie, s'échine sur le monstre d'acier. Il n'échappe pas longtemps à la mafia irlandaise, par laquelle il rencontre Grace, qui vit de ses talents de peintre dans une petite maison flottante.
Briody s'en éprend, mais elle entretient une liaison avec un homme redoutable : Johnny Farrell, l'homme du maire de New York, son relais auprès de la douteuse machine du parti démocrate. Plus l'Empire State s'élève vers le ciel, plus Briody prend conscience que ses fondations reposent sur un bourbier d'argent sale...
Après Le ventre de New York puis Rackets, Thomas Kelly poursuit sa chronique de la ville du roman noir par excellence : démesure, déshumanisation, violence et corruption caractérisent l'histoire de cette métropole où pègre et politique ont souvent régné côte à côte. Fasciné par les grands chantiers de construction, Kelly nous fait partager cette aventure humaine dans un roman foisonnant, érudit, émouvant, palpitant.

«Le ventre de New York palpite à chaque ligne, à chaque page. Noir et poétique, il s'incruste durablement dans les mémoires.»
A. Fillon, Madame Figaro

«Thomas Kelly nous offre une fresque impeccablement construite, brutale et efficace, profondément humaine.»
C. Gomariz, Paris Match (à propos de Rackets)

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

New York, 17 mars 1930

Celui-là, disent-il, défiera le temps.
Michael Briody enfonce le talon de sa chaussure dans la gadoue, il écoute les gens d'importance en élégants costumes sombres évoquer des prodiges. Alentour, dans la fosse consternante où il y a si peu de temps encore se dressait l'hôtel Waldorf Astoria, voisinent câbles entremêlés, poutres, tuyaux d'air comprimé déroulés, tas de bois de construction boueux et gros camions. Les orateurs se serrent sur le podium érigé à la hâte où ils se succèdent pour épicer l'air matinal de superlatifs : sublime, gigantesque, épique, magnifique, incomparable, le plus gros, le plus beau, grandiose. Ils dessinent dans le vide des arcs de cercle imaginaires et tous abondent. L'Empire State Building dominera la ligne de gratte-ciel de Manhattan, il écrasera tous les prétendants au titre de bâtiment le plus haut du monde.
D'un regard circulaire, l'ouvrier observe le contingent de ses homologues dont il sait l'impatience que ce cirque prenne fin. À côté de lui, Armstrong hausse les épaules en oscillant sur la pointe des pieds.
- Merde, grommelle-t-il. Regardez-moi ces types. Une bande de fouines. Dix secondes à travailler comme manoeuvres et ils se retrouveraient tous sans exception dans une salle d'hôpital.
Armstrong se glorifie d'avoir débuté apprenti riveteur sur le Woolworth Building, en 1913, d'avoir monté des structures d'acier sur plus de gratte-ciel qu'il ne peut en compter.
- Qu'est-ce qu'on en a à foutre de ces cons ? continue-t-il. Cette ville, je l'ai vue changer sous mes pieds. À New York, putain, je suis le roi du rivet.
Sur les trottoirs qui entourent l'excavation, les badauds font halte. Ils se pressent sur cinq ou six rangs, se bousculent pour apercevoir quelque chose par les trous pratiqués dans les palissades. D'autres se massent à l'entrée des rampes d'accès qui plongent dans le chantier. Certains se rassemblent là dans l'espoir d'une embauche en se disant : Pourquoi pas moi ? Des hommes se hissent sur la pointe des pieds, cherchant à obtenir une vue dégagée. Des enfants sont perchés sur les épaules parentales. Il règne une atmosphère de carnaval, de fête foraine. Des opportunistes vêtus de costumes voyants déambulent à travers la foule pour vendre cartes postales et babioles commémorant l'événement, criant des slogans sur la huitième merveille du monde.
Appareils photo et caméras enregistrent la cérémonie. Jimmy Walker, le maire, chic comme un prince de Broadway, le cheveu irréprochable, s'approche du microphone. Des yeux, il englobe l'assemblée, exhibe un large sourire, se lance dans son discours mais il est interrompu par un effet Larsen sacrilège qui se répercute contre les murs de pierre des fondations et agresse les auditeurs, les contraignant à se plaquer les mains sur les oreilles avec une grimace. Walker, en vieux briscard d'un moyen de communication récent, résiste patiemment au bruit puis, quand il s'apaise, déclare :
- Je n'avais pas remarqué que Fiorello était là aussi.
Éclats de rire dans la foule. Il n'y a pas une voix discordante sur plusieurs rues à la ronde. Walker sourit à nouveau. Le genre de sou­rire qui illumine une pièce, tempère les irritations, lui permet bien des écarts.

Détails sur le produit

  • Broché: 425 pages
  • Editeur : Rivages (7 novembre 2007)
  • Collection : Rivages thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2743617322
  • ISBN-13: 978-2743617325
  • Dimensions du produit: 23,2 x 15,6 x 3,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 796.643 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Prendre de la hauteur 14 août 2009
Format:Broché
Un roman dense qui nous fait découvrir à la fois les bas-fonds de New York (rivalités en gangs mafieux mais aussi paupérisation extrème des victimes de la Grande Crise et magouilles politiciennes) mais aussi ses hauteurs grâce au fil rouge du livre : la construction de L'Empire State Building de nous suivons de A à Z.
Les personnages sont complexes et attachants et l'histoire se déroule dans un style élaboré et sans lourdeur.
Excellente lecture !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xab8f8c24)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?