undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Acheter d'occasion
EUR 28,00
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ANNAIMEE
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Intérieur en très bon état ; couverture un peu marquée. Denoel, 2009. 792 pages
Amazon rachète votre
article EUR 5,08 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Chuchoteurs: Vivre et survivre sous Staline Broché – 1 octobre 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 1 octobre 2009
"Veuillez réessayer"
EUR 28,00

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Salué dès sa parution comme un chef-d’œuvre alliant rigueur savante et souffle littéraire, Les Chuchoteurs nous invite à pénétrer, en suivant une mosaïque d’histoires personnelles, dans la vie et l’esprit des Soviétiques sous le stalinisme. Dès la fin de la guerre civile, les bolcheviks victorieux s’attellent à la réalisation de leur utopie : l’avènement du communisme par l’abolition de la propriété privée et la construction d’un homme nouveau. Dès le départ, ce projet insensé repose sur la négation de ce qu’il y a de plus humain chez l’homme : son intimité. En effet, comment la vie privée est-elle tout simplement possible dans des appartements communautaires où chacun se sait surveillé et épié ? Comment des émotions et des sentiments peuvent-ils garder la moindre force dans un néant moral comme celui qui caractérise la société soviétique, bâtie sur le mensonge et la soumission ? Comment survivre sans trahir, sans se trahir, dans un système où l’individu ne représente plus rien, sinon quelque chose à abattre ? Mêlant magistralement la grande et la petite histoire, Orlando Figes tisse sous nos yeux la trame de cette fresque tragique. Ce sont les chuchoteurs, les victimes, toutes les victimes, qui prennent ici la parole, aussi bien celles qui ont succombé par millions que celles qui ont survécu en s'efforçant d’intérioriser les valeurs et les idéaux soviétiques, seul moyen de faire taire les doutes et les peurs.

Biographie de l'auteur

Orlando Figes est né en 1959. Diplômé de Cambridge, il enseigne actuellement l'histoire à la London University. Spécialiste de l'histoire moderne et contemporaine de la Russie et, plus générale-ment, de l'Europe de l'Est, il est notamment l'auteur de La Révolution Russe - 1891-1924 : la tragédie d'un peuple (Denoël, 2007) et collabore à de nombreuses revues, dont Granta, The New York Review of Books et The New Statesman.



Détails sur le produit

  • Broché: 800 pages
  • Editeur : Denoël (1 octobre 2009)
  • Collection : Médiations
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2207260852
  • ISBN-13: 978-2207260852
  • Dimensions du produit: 23 x 3,7 x 15 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 367.265 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par J-D-O le 11 décembre 2009
Un livre exceptionnel. Après Soljenitsyne un must si on souhaite comprendre USSR et la Roussie d'aujourd'hui car il faut plusieurs générations pour effacer la trace d'une dictature stalinienne.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par ParcForêt TOP 500 COMMENTATEURS le 28 février 2013
Ce livre est consacré à la terreur stalinienne en URSS.
Mais il ne s'agit pas d'une description ou analyse des fonctionnements du régime à partir de documents d'archives. Pour cela, on lira avec profit les livres de Nicolas Werth, presque tous consacrés, justement, à l'analyse et à la description du régime stalinien.
Ce que Figès propose de particulièrement intéressant, c'est qu'il étudie les conséquences de la terreur stalinienne sur les personnes, sur les familles, et singulièrement les ravages du non-dit et du silence au delà même de l'époque stalinienne, sur les générations qui lui ont survécu.
Pour cela, Figès a sélectionné des documents personnels des années 1930 (journaux intimes, lettres personnelles) et n'a conservé que ceux dont les auteurs ne s'étaient pas (trop) auto-censurés. Puis il a retrouvé les descendants des auteurs de ces lettres et journaux intimes et a exploité ces sources écrites à la lumière des commentaires des descendants qu'il a interviewés.
On a ainsi un tableau de la vie personnelle des familles sous Staline, mais aussi de la façon dont ces familles ont vécu la suite.
Le livre se construit en une vaste mosaïque: on suit, chronologiquement, décennie par décennie, plusieurs dizaines de personnages et leurs familles, de la révolution russe à nos jours. Or clairement, les blessures des souffrances passées ne sont pas refermées.
Parmi les personnes citées comme témoins, il y a la famille d'un écrivain connu et mythique en URSS (Constantin Simonov).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par HK K VOIX VINE le 5 novembre 2009
Orlando Figes est un historien anglais qui fait le récit de la terreur stalinienne en exploitant la collection de sources orales qu'il a réussi à collectionner auprès des personnes encore vivantes entre 2002 et 2004, ainsi que des archives de l'écrivain Simonov transmises par son fils.
Il montre la peur qui s'empare de la population qui n'ose plus que chuchoter, à quel point l'individu est contraint à la souplesse (ou compromission, ou trahison) pour survivre mais il indique aussi de réels cas d'opposition qui n'étaient pas connus jusqu'alors: grèves, soulèvements de bagnards.
Bonne lecture et bon livre.
je viens d'apprendre que l'auteur s'auto félicitait de la qualité de son livre sur amazon; je n'ai aucune relation avec lui! j'espère que sa malhonnêteté n'a pas débordé sur son travail de recherche!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 7 juin 2010
Avec son La Révolution russe : 1891-1924 : la tragédie d'un peuple, Orlando Figes (né en 1959) a puissamment renouvelé l'approche de la révolution russe que nous avaient léguée les travaux de Martin Malia, Michel Heller ou Moshe Lewin et produit un chef d'oeuvre incontestable de l'historiographie récente. Il a par la suite écrit une histoire culturelle de la Russie, pas encore traduite Natasha's Dance: A Cultural History of Russia. Ces chuchoteurs est un livre d'histoire orale : Figes s'est nourri d'archives publiques et privées, a écouté et enregistré les souvenirs du temps de la terreur stalinienne de cette génération qui est en train de nous quitter. Il a ensuite assimilé ces mémoires éparses et les a, au terme d'un savant copier/coller, ordonnées selon un fil, chronologique et thématique, qui permet de parcourir les faits saillants de la période stalinienne (et même au-delà de 1953).
Le livre est constamment passionnant et se lit, au-delà de la conceptualisation opérée (qui n'innove guère, d'ailleurs, par rapport aux analyses qu'a pu produire par exemple une Sheila Fitzpatrick encore récemment avec le très fin
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par daniel Santos-Jean le 20 décembre 2012
Achat vérifié
Je conseille aux amoureux de l'histoire humaine, aux sociologues, aux étudiants de lire ce récit laconique, sans fioritures, très bien documenté.
Quelques redondances parfois, mais chaque histoire des ces gens connus ou non, provoque une interrogation personnelle profonde.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?