undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Cobayes a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Lisezplus Europe
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les Cobayes Album – 17 janvier 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 17 janvier 2014
"Veuillez réessayer"
EUR 17,95
EUR 17,95 EUR 12,00

Top Nouveautés BD Top Nouveautés BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Cobayes + Station 16
Prix pour les deux : EUR 32,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Tonino Benacquista

Tonino Benacquista est un écrivain aux facettes multiples : que ce soit dans le roman, dans le théâtre, dans le cinéma ou dans la BD, il déploie toujours un univers fictionnel riche et surprenant, entre humour et profondeur. Il est actuellement l'un des écrivains français les plus reconnus et célébrés de sa génération. Il a reçu de nombreux prix prestigieux, tel que le César du meilleur scénario pour Sur mes lèvres en 2001 et le César de la meilleure adaptation pour De battre mon coeur s'est arrêté. Il est également connu pour son travail dans le milieu de la bande dessinée et a ainsi co-écrit avec Daniel Pennac les scénarios des 74e et 75e albums de Lucky Luke.
Né en 1961 en banlieue parisienne, à Choisy-le-Roi, Tonino Benacquista grandit dans une famille d'émigrés italiens. Parallèlement à des études de cinéma, il exerce divers jobs qui serviront de toiles de fond à ses premiers romans noirs. C'est ainsi qu'il se retrouve accompagnateur de nuit aux wagons-lits (il s'en souviendra dans son roman La Maldonne des sleepings), accrocheur d'oeuvres dans une galerie d'art contemporain (Trois carrés rouges sur fond noir) ou encore "parasite mondain" (Les Morsures de l'aube).
Aujourd'hui, il partage son activité d'écrivain entre les romans, les nouvelles, le théâtre et le cinéma. Si plusieurs de ses ouvrages sont adaptés à l'écran (Les Morsures de l'aube, par Antoine de Caunes, La Boîte noire par Richard Berry, L'Outremangeur par Thierry Binisti), il écrit aussi des scénarios de long-métrages, notamment avec Jacques Audiard (Sur mes lèvres, De battre mon coeur s'est arrêté) pour lesquels ils obtiennent plusieurs Césars. L'adaptation de Malavita par Luc Besson, avec Robert de Niro, Michelle Pfeiffer et Tommy Lee Jones, sortira sur les écrans en octobre 2013.
Pour la bande dessinée, il collabore avec de nombreux dessinateurs : Ferrandez (L'Outremangeur), Barral (Dieu n'a pas réponse à tout), Loustal (Les amours insolentes), Bertrand (L'Amour cash), ainsi que Berlion (Coeur tam-tam), qui a adapté en bande dessinée son roman La Commedia des ratés. Il collabore également avec Tardi sur Le Serrurier volant, un roman illustré (Estuaire, 2006).
En 2010, puis 2012, il scénarise, avec Daniel Pennac, les 74e et 75e albums de Lucky Luke : Lucky Luke contre Pinkerton et Cavalier seul, tous deux dessinés par Achdé. Ces albums, parus aux éditions Dargaud, rencontrent un important succès critique et commercial. Il traduit également de l'anglais le tome 1 de la série Parker, dessinée et scénarisée par Cooke, d'après un roman de Stark (Dargaud).
Après une collaboration fructueuse avec Florence Cestac (Des Salopes et des Anges, Dargaud, 2011), Tonino Benacquista se lance dans un nouveau projet avec Nicolas Barral au dessin, Les Cobayes (Dargaud, 2013), tout en poursuivant ses activités de romancier, avec la parution en 2013 d'un recueil de nouvelles Nos gloires secrètes.

Nicolas Barral

Nicolas Barral a étudié à l'école d'Angoulême sous la houlette de Robert Gigi. Il y croise un aréopage de jeunes cracks aux dents longues dont Christophe Gibelin, futur scénariste. Lors d'un concours de jeunes talents organisé par la FNAC, il est remarqué par Jean-Christophe Delpierre qui l'intègre à l'équipe de Fluide Glacial où il dessine les aventures d'Ernest Mafflu co-scénarisées par Stéphane Couston. Parallèlement, Gibelin lui donne l'occasion d'exploiter une veine plus réaliste, signant pour lui le scénario des Ailes de Plomb, polar années 50 façon Gabin/Audiard. A Fluide, Barral croise un auteur en mal de dessinateur, Pierre Veys. De cette rencontre providentielle naît une collaboration fructueuse qui donne vie à Baker Street, puis à Philip et Francis, deux séries parodiques permettant au dessinateur d'exploiter la veine humoristique qu'il porte en lui depuis les lectures assidues d'Astérix et Lucky Luke.
Devenu un brin mystique avec l'âge, Barral s'est aussi mis au service du Seigneur, signant Dieu n'a pas réponse à tout, en tandem avec Tonino Benacquista.
Enfin, parce qu'en tout dessinateur sommeille un scénariste, l'auteur signe les textes de la série Mon Pépé est un fantôme, dessinée par son collègue et ami Olivier TaDuc chez Dupuis. En 2012, Nicolas Barral se voit confier par Tardi la reprise de Nestor Burma, tâche dont il s'acquitte en adaptant Boulevard... ossements. 2014 est encore une année bien remplie pour Nicolas : après avoir retrouvé son compère Tonino Benacquista pour un nouveau projet, Les Cobayes (Dargaud, 2014), il se lance dans le troisième tome des aventures de Philip et Francis, toujours sur un scénario de Pierre Veys.

Revue de presse

Quel sacré raconteur d'histoires, ce Tonino Benacquista...
Très classique, le dessin de Barral sert honnêtement cette comédie goûtue, tantôt piquante, tantôt sucrée. (Delphine Peras - L'Express, mars 2014)



Détails sur le produit

  • Album: 90 pages
  • Editeur : Dargaud (17 janvier 2014)
  • Collection : Cobayes (Les)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 220506326X
  • ISBN-13: 978-2205063264
  • Dimensions du produit: 30 x 1,6 x 23 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 202.982 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Superclash le 11 février 2014
Deux hommes et une femme sont choisis comme cobayes d'un nouvel antidépresseur. Après 21 jours d'isolement, ils vont reprendre leur vie comme avant, Comme avant ? Pas vraiment, c'est sans tenir compte des "effets indésirables" et du boulversement total de leur existence jusqu'alors monotone. A la fois comédie, thriller, polar, et étude de mœurs, les cobayes est un excellent divertissement de plus de 90 pages. Chaudement recommandé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphane Valençon le 12 février 2014
Achat vérifié
scénario intéressant, idée originale, suspens agréable malgré une certaine lenteur dans le déroulement de l' histoire ; bonne idée de cadeau pour passer un bon moment de lecture et nous faire réfléchir sur l' industrie pharmaceutique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Benaquista retrouve les thèmes qui avaient fait le succès de son merveilleux diptyque "Dieu n'a pas réponse à tout" : le dépassement de soi, la révélation de sa vocation, la fuite de sa propre médiocrité, l'angoisse de savoir qui l'on est et si on n'est pas en train de passer à côté de son destin. Jusqu'ici, le coach était choisi par Dieu, à la tête d'un consortium de développement personnel. Ici, on confie cette tâche à une pilule pharmaceutique.
L'idée est intéressante. On pourra reprocher à l'auteur un manque d'imagination dans son développement : ses héros se dépassent, se créent des ennuis, et puis... rien. Ils sont contents d'être devenus des surhommes, ça leur suffit. Le plus incompréhensible est l'attitude du pharmacien, qui ne cesse de dire "Attention ! Ne prenez pas mon produit ! Il va y avoir des catastrophes !" Les catastrophes ne viennent pas, on se demande ce qu'il voulait dire.
Nicolas Barral a essayé de tirer son dessin vers le sérieux, voire le hiératisme. Ce qui rend ses personnages assez peu expressifs (c'est dommage, les siens bougent si bien, d'habitude). La palme au pharmacien, dont le visage est absolument identique de case en case. Et les couleurs sont fort ternes.
Malgré toutes ces remarques, un album Barral/Benaquista retient toujours l'attention. Il faudrait juste que ce Dieu qui n'a pas réponse à tout leur envoie quelqu'un la prochaine fois. :)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par N. Toumpsin le 6 septembre 2014
Achat vérifié
Amateur de BD j'étais impatient de découvrir ce nouveau volume.
On rentre vite dans l'histoire qui est intéressante sans être complètement convaincu.
Un genre de science-fi assez classique qui marche toutjours chez les amateurs.
Malgré tout on reste sur sa fin à la dernière page.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?