contemplations, Les et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire contemplations, Les sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Les Contemplations [Poche]

Victor Hugo , Pierre Laforgue
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 5,30
Prix : EUR 5,04 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,26 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Habituellement expédié sous 12 à 13 jours.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés en précommande à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

26 mars 2008 GF (Livre 1359)
Qu'est-ce que Les Contemplations? " C'est l'existence humaine sortant de l'énigme du berceau et aboutissant à l'énigme du cercueil; c'est un esprit qui marche de lueur en lueur en laissant derrière lui la jeunesse, l'amour, l'illusion, le combat, le désespoir, et qui s'arrête éperdu au bord de l'infini " (Préface). Le recueil des Contemplations rassemble des textes écrits par Hugo sur plus de vingt ans, et classés selon une chronologie fictive. De la célèbre Réponse à un acte d'accusation, où le poète pose en révolutionnaire de la langue, à Ce que dit la bouche d'ombre, inspiré de l'expérience du spiritisme, en passant par les poèmes sur la mort de Léopoldine, ce sont les mémoires d'une âme qui se dessinent en creux. Parues en 1856 entre Les Châtiments et La Légende des siècles, Les Contemplations marquent le sommet de l'œuvre poétique de Victor Hugo.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Contemplations + Les contemplations - hugo
Prix pour les deux : EUR 9,98

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

Hugo écrit Les Contemplations en 1856 alors qu'il vit un exil politique (thème qu'il abordera dans Les Châtiments). Il vit aussi depuis plusieurs années un exil intérieur qui hante Les Contemplations. Composées de deux parties distinctes, "Autrefois" et "Aujourd'hui", Les Contemplations est la première œuvre poétique maîtresse d'Hugo, plus de dix mille signes jetés à la face de la mer et du ciel sur l'île de Jersey. Marqué à tout jamais par la mort de sa fille Léopoldine, Hugo annonce dans sa préface qu'on ne peut réconcilier ces deux parties : "un abîme les sépare, le tombeau". Les plus beaux poèmes d'Hugo sur la force de la nature, la nostalgie de l'enfance et la fatalité de la mort se trouvent dans Les Contemplations. Ils sont indépassables. Dans cette œuvre en vers, Hugo joue d'une variété de rythme et de ton assez incroyable. Classique par moment, romantique, sage parfois, vénérant ses maîtres Gautier, Le Conte de L'Isle ou Banville, romantique déchaîné souvent comme dans "Réponse à un acte d'accusation" – poème que l'on peut considérer comme la profession de foi romantique d'Hugo – partout et tout le temps, Hugo réinvente l'acte de création poétique. Ce que dit "La bouche d'ombre", poème de huit cents vers, nous fait atteindre un degré supérieur dans l'ordre de la vision poétique. Le verbe d'Hugo se transforme en traité cosmogo-théologico-moral. "Dieu dictait, j'écrivais", constate logiquement Hugo à la fin du recueil. Aujourd'hui encore, après que Rimbaud, en lisant Les Contemplations, l'a considéré comme "le premier des voyants", que les surréalistes l'ont intronisé maître, Hugo continue d'impressionner par l'envergure de son génie protéiforme. --Denis Gombert --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Quatrième de couverture

«Qu'est-ce que Les Contemplations ? C'est ce qu'on pourrait appeler, si le mot n'avait quelque prétention, Les Mémoires d'une âme. Ce sont, en effet, toutes les impressions, tous les souvenirs, toutes les réalités, tous les fantômes vagues, riants ou funèbres, que peut contenir une conscience, revenus et rappelés, rayon à rayon, soupir à soupir, et mêlés dans la même nuée sombre. C'est l'existence humaine sortant de l'énigme du berceau et aboutissant à l'énigme du cercueil ; c'est un esprit qui marche de lueur en lueur en laissant derrière lui la jeunesse, l'amour, l'illusion, le combat, le désespoir, et qui s'arrête éperdu "au bord de l'infini". Cela commence par un sourire, continue par un sanglot, et finit par un bruit du clairon de l'abîme. Une destinée est écrite là jour à jour.» Victor Hugo. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Détails sur le produit

  • Poche: 473 pages
  • Editeur : Flammarion (26 mars 2008)
  • Collection : GF
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081213141
  • ISBN-13: 978-2081213142
  • Dimensions du produit: 16,8 x 10,8 x 2,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.459 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hantise d'une fille perdue 14 juin 2010
Par Joseph Fouché TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
Hugo par la mort de sa fille -léopoldine emporté par un naufrage à 19 ans- sera brisé. Dès lors, il se reconstruira à travers une œuvre poétique toujours plus profonde. D'ailleurs la structure du recueil est faite avec un avant et un après la perte de sa fille.
Les plus beaux poèmes -ils me semblent- sont ceux sur sa fille, au milieu du recueil, et la dédicace à Alexandre Dumas face à face à travers la mer.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
25 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Monstrueux comme son auteur 1 septembre 2001
Par Matthieu
Format:Poche
C'est un livre dans lequel ressort tous les aspects du génie hugolien et de la période romantique du XIXème siècle. Brillant de par son avance littéraire, Hugo met tout son génie dans cet ouvrage placé sous le signe de la poésie et de la mort de sa fille. Malgré quelques répétitions (mais Hugo serait-il Hugo sans cela?), il charge et surcharge son style qui lui est propre pour offrir une oeuvre incontournable de la littérature française. On ne sait pas à vrai dire si ce livre relève du plaisir pur ou du pur plaisir...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
24 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un génie à son apogée 13 octobre 2009
Par Gwen COMMENTATEUR N° 1 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR
Format:Poche
Ce que j'aime dans la poésie de Victor Hugo, c'est qu'elle est incroyablement vivante. Deux siècles nous séparent de ce géant des Lettres, et pourtant, son éloquence est restée vivace. Si grande que soit l'estime que je porte à Boileau, Lamartine ou Leconte de Lisle, et si admirables que soient toujours leurs vers, ces derniers ont aujourd'hui, pour nous, quelque chose de guindé. Hugo, lui, nous est demeuré proche. Il parle notre langue et sa sensibilité est la nôtre.

Parmi son oeuvre immense, j'avouerai une prédilection pour ces « Contemplations ». Recueil de 11000 vers composés entre les années 1830 et 1850, il se divise en six livres qui couvrent six thèmes différents: la jeunesse, les amours, l'injustice sociale, le deuil, la méditation philosophique, et la réflexion métaphysique. Ce qui fait la grandeur de cette oeuvre, c'est qu'elle rayonne à la fois par la qualité de ce qu'elle exprime et par sa manière de l'exprimer.

Le premier livre, « Aurore », est à mon avis le plus émouvant. Hugo s'y remémore, entre autres choses, la Révolution Romantique, dont il fut le principal artisan, et lui consacre un poème absolument superbe, « Réponse à un acte d'accusation », sorte d'Art Poétique dans lequel il défend précisément le Romantisme contre les tenants poussiéreux de la vieille rhétorique, justifiant tout ce qu'on lui reproche, revendiquant toutes ses audaces, toutes ses « hérésies ». Quelle fougue dans ce plaidoyer! Quelle énergie! Quelle invention verbale! Impossible d'en citer deux vers, car tous sont aussi savoureux!
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 170 ans après 4 septembre 2013
Par Ouhman COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Poche
Les Contemplations sont un mausolée, un Taj Mahal d'encre et de papier, consacré par Victor Hugo à sa fille Léopoldine, dont le décès brutal, le 4 septembre 1843, devait marquer la séparation entre deux mondes : autrefois et aujourd'hui. Autant la lecture de cette oeuvre est facile, surtout en comparaison des Orientales ou de la Légende des siècles, autant sa totale compréhension est malaisée. Une connaissance solide de la vie de l'auteur est en effet nécessaire afin de ne pas se perdre dans le labyrinthe qu'il construit, jouant sur les dates et disséminant les allusions. À l'image des grandes douleurs, les poèmes des Contemplations sont à la fois impudiques et difficiles d'accès.

C'est dans la préface de ce livre que Victor Hugo explique notamment en quoi le fait de plonger en soi constitue une façon de se tourner vers les autres :

« Est-ce donc la vie d'un homme ? Oui, et la vie des autres hommes aussi. Nul de nous n'a l'honneur d'avoir une vie qui soit à lui. Ma vie est la vôtre, votre vie est la mienne, vous vivez ce que je vis ; la destinée est une. Prenez donc ce miroir, et regardez-vous-y. On se plaint quelquefois des écrivains qui disent moi. Parlez-nous de nous, leur crie-t-on. Hélas ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez-vous pas ? Ah! Insensé, qui crois que je ne suis pas toi ! »
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 des mémoires sous forme d'anthologie 25 juillet 2011
Par fawnes
Format:Poche
Au milieu du recueil, une scansion: la date de la mort de sa fille, juste précédée d'un petit poème écrit dans l'église, pendant la cérémonie du mariage... Il y a un avant, celui de l'enfance rieuse, de la jeunesse austère, celui des polémiques (ah, cette "réponse à un acte d'accusation", comme elle est drôle!) et des expériences stylistiques (remarquables exercices de virtuosité...) et il y a un après: le désespoir, l'exil, le travail de deuil, qui donne tout son sens au titre: contempler, chez ce visuel qu'est Hugo, c'est d'abord prendre de la hauteur, de la distance, du temps, passer de l'action à la description... On lira le dernier livre comme on voudra: formulation particulièrement emphatique d'une métaphysique au fond pas pire qu'une autre, confirmation du principe de Peter (voilà ce qui arrive quand un poète se prend pour un prophète), contre-coup bien excusable de toutes les souffrances endurées, ... mais une chose est certaine, il y a de la grandeur sous cette enflure, de la raison dans cette folie...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
2.0 étoiles sur 5 mort trop présente
la mort est trop,beaucoup trop présente dans la seconde partie du recueil.Ame sensible,s'abstenir. Lire la suite
Publié il y a 2 mois par missdj
5.0 étoiles sur 5 book
Produit utile trouvé sur Amazon. Quel Choix sur Amazon, merci. Merci également pour la livraison rapide. En relais ou à domicile, achat sans stress.
Publié il y a 3 mois par Daniel LUCIW
2.0 étoiles sur 5 Décu
Le livre n'est pas ce que j'espérait, je m'attendais à mieux de la part de cette édition
Une introduction trop longue et des notes trop volumineuses
Publié il y a 5 mois par FRITSCH
4.0 étoiles sur 5 Très bien
Ce livre est très bien je l'ai lu très vite car je suis ferru de victor hugo c'est bien écrit bien organiser ....
Publié il y a 6 mois par Jordan Quemeneur
3.0 étoiles sur 5 Un peu de mal
J'adore pourtant Victor Hugo mais là j'ai un peu de mal avec certains passages qui sont un peu désuets -
je mettrai un peu plus de temps à le lire !
Publié il y a 9 mois par brichnou
5.0 étoiles sur 5 Bonne adresse
On ne se lasse pas de se laisser bercer par le Maître.
Quelle que soit l'inspiration, le souffle est toujours inégalé.
Publié il y a 9 mois par moisansnez
3.0 étoiles sur 5 Une odeur d'humus...
J'aime bien le Père Hugo. Comme tout un chacun... L'homme est un Géant ! Littéraire, poétique, politique, un Humaniste avec un grand H, un vrai ! Lire la suite
Publié il y a 10 mois par Van Den Berghe
5.0 étoiles sur 5 les contemplations V.hugo
c'est surtout le principe du livre optique qui me convient car on peut emporter tout une bibliothèque et passer d'un auteur à l'autre "sans encombres".
Publié il y a 12 mois par thays
4.0 étoiles sur 5 les contemplations
livre scolaire pour une année de terminale dur à lire quand on est en première mais facile quand on n'a plus d'examen à passer!!!
Publié il y a 16 mois par adama
4.0 étoiles sur 5 rapide
Le but était d'acheter un livre requis pour les études de mon enfant. Le produit est arrivé rapidement, en bon état et convenablement emballé. Lire la suite
Publié il y a 22 mois par Prevost Alain
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xb74a3b10)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?