Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Amazon rachète votre
article EUR 4,58 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Dieux menteurs Broché – 14 janvier 2002


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.
Actuellement indisponible. Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Bien avant la naissance des Dieux, l'humanité était placée sous la protection de la Grande Mère, créatrice des mondes, des éléments et des créatures qui la peuplaient. Matrice sacrée, la terre portait les mystères de toutes les gestations et chaque élément se trouvait relié au Grand Tout dans l'immense fraternité du vivant.

Cette très longue culture de la Grande Mère fut attaquée en plusieurs vagues, à partir de la fin des âges du bronze, par le nouvel ordre du Père dominant qui, après l'avoir démonisée, réussit à en effacer la mémoire, se faisant passer pour le Commencement. C'est à une relecture des grands mythes fondateurs que nous invite ce livre. Il met en lumière le combat acharné que l'ordre patriarcal a dû livrer à la culture antérieure, pour imposer ses Dieux dans un panthéon jusque-là féminin.

En retrouvant ces chemins effacés vers notre mémoire la plus ancienne, on prendra conscience qu'il a existé d'autres systèmes culturels que celui, au modèle unique, du viril conquérant, c'est-à-dire guerrier, que nous connaissons toujours. L'humanité réconciliée avec ses deux moitiés, masculine et féminine, doit pouvoir avancer vers un nouvel âge du monde, dans le sens d'une sacralité retrouvée.



Détails sur le produit

  • Broché: 492 pages
  • Editeur : Renaissance du Livre; Édition : [Nouv. éd.] (14 janvier 2002)
  • Collection : Paroles d'aube
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2804605949
  • ISBN-13: 978-2804605940
  • Dimensions du produit: 21 x 12,1 x 3,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 541.373 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par 1090-Brigitte le 15 juin 2007
Format: Broché Achat vérifié
oui, la"grande Mère" a existé ! il suffit de constater les "restes" de cette dévotion à travers les civilisations anciennes et même actuelles: la Déesse-Mère y est présente sous diverses formes . L' église Romaine a bien essayé de le détruire et n'y étant pas parvenu , l'a transferré sur Marie : origine du culte Marial . Les archéologues ne peuvent prétendre le contraire : les statuettes de la "Mère initiale" sont retrouvées dans les ruines de presque toutes les civilisations... Il faut vouloir détruire des évidences en disant que le Matriarcat n'a jamais existé : puisqu'il existe encore parmi certains peuples qui ne sont pas "arriérés" pour autant ! Si la "Déesse-Mère" n'avait pas existé , on se demande alors pourquoi , dans la Bible , tous les "envoyés de Dieu" ont combattu avec violence cette dévotion envers la "Reine du ciel" ?!-

Mais ce livre est surtout intéressant pour ses références "gnostiques" expliquant le rôle de "Dieux" qui mentent dès le début de la Création .. Ce qui peut aussi expliquer l'origine du Mal d'une certaine manière ..- Tous les Dieux ne sont pas nécessairement "bons" ! Une base judéo-chrétienne ne prédispose pas à ce concept : Il est bon de savoir "envisager" d'autres éléments dans la Création : sans doute tout aussi discutables que les premiers ... Mais, toujours enrichissant . Bravo à Françoise Gange dont j'apprécie tous les livres , richement documentés !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par "uncle60" le 9 janvier 2004
Format: Broché
il n'y a jamais existé de matriarcat (cf. bonte et izard, dict de l'anthropologie), c'est un mythe inventé par l'occident qui fut déconstruit par les anthropologues et archéologues depuis bien longtemps; le livre se revele interessant par sa documentation et son etude sur les religions de la préhistoire (le culte de la déesse mère fut concommitant avec celui du phallus)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?