• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Filles de Roz-Kelenn a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Filles de Roz-Kelenn Broché – 15 octobre 2007

4.3 étoiles sur 5 9 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 13,99 EUR 1,27

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Filles de Roz-Kelenn
  • +
  • Ceux de Ker-Askol
Prix total: EUR 39,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue :

Août 2002, Briec-de-l'Odet, Cornouaille...

Autrefois, le bedeau savait mesurer du glas, du sombre glas, cette lente, lente mélopée des coups sur le tambour de l'âme, en prélude à la montée au ciel des paroissiens estimables. Mais il savait aussi glisser dans le tempo, aux funérailles de mécréants revendiqués en transit sous la cloche juste à cause du qu'en-dira-t-on, un joli brin d'alacrité, histoire de leur savonner le toboggan des enfers. Ah ! ah ! c'est que du temps des bedeaux, ça ne rigolait pas ! Le tribunal de la foi ne laissait pas aux chrétiens de la vingt-cinquième heure le temps de refroidir : sitôt les paupières closes, les bougres étaient aiguillés vers les rôtissoires éternelles, sans possibilité d'appel au Jugement final. A l'humeur du glas, on distinguait tout de suite les élus des damnés.
A présent, les cloches étaient électriques et rendaient un son uniforme. Il n'y avait plus de bedeau, il n'y avait même plus assez de curés. Le dernier en activité, bien qu'il eût dépassé l'âge de la retraite, se partageait entre quatre paroisses, et le lundi n'était pas son jour de service à Briec-de-l'Odet. Alors, hélas, trois fois hélas, au lieu d'une belle messe d'enterrement le mort n'aurait droit qu'à une simple cérémonie d'adieux, préparée et réglée par deux diaconesses, oh ! des dames de bonne volonté, de cela personne ne se serait permis de douter, mais deux voix grêles, si sincères soient-elles, ne remplaceront jamais l'accent campagnard et le timbre grave, onctueusement oxydé par des décennies d'aspersion d'eau bénite, d'un vieux recteur qui n'a pas besoin d'ouvrir son livre sur le lutrin pour réciter ses paroles d'Evangile.
- Les choses ont changé, ça ne sert à rien de se lamenter, déclara Jeannette, la soeur jumelle du mort.
Pour Fanch Goasdoué, ar Mestr, le patron de la ferme de Roz-Kelenn, l'heure était venue de rejoindre sa dernière demeure, comme aurait dit le curé. Quatre-vingt-huit ans s'étaient écoulés depuis la naissance des jumeaux en 1914. On racontait que ce jour-là une grosse saucisse volante était passée en rase-mottes au-dessus de la campagne -sûrement un dirigeable d'observation, préciseraient plus tard, fiers de leur expérience, les soldats en permission. Les bêtes avaient galopé se cacher sous les arbres et les gens sous leurs lits dans les maisons. A présent, il y avait plus de traînées d'avions à réaction dans le ciel que de giclées de fientes de corneilles sur le faîtage des hangars.
A l'âge où l'homme se dresse sur ses pattes de derrière, Jeannette et Fanch avaient vu ce premier engin à quatre roues qui avançait tout seul sans cheval pour le tirer : une automobile ! A présent chacun avait sa voiture, sinon plusieurs, et de Roz-Kelenn on entendait nuit et jour le bourdonnement de la voie express. A une époque qui remontait à Mathusalem, c'étaient des millions d'abeilles qu'on entendait butiner les fleurs d'acacia.
Depuis la naissance des jumeaux, un tas de choses magiques étaient apparues : le téléphone public au croisement du chemin de la ferme et de la route départementale, le premier poste de radio à lampes, le premier transistor, le premier tourne-disques, la machine à coudre électrique... Et ne parlons pas des tracteurs et des autres engins agricoles, ni des réfrigérateurs, des congé­lateurs, des lave-linge, des lave-vaisselle, de la télévision, et maintenant des ordinateurs, des jeux vidéo et des téléphones portables que les gosses réclament à peine savent-ils marcher.
- On s'habitue à tout, disait Jeannette, et on vit sûrement mieux qu'avant, mais beaucoup de choses n'ont pas changé dans le bon sens.

Présentation de l'éditeur

Dur à la tâche, entreprenant et autoritaire, Fanch Goasdoué s'affirme dès sa jeunesse comme une figure de fermier exemplaire. Avec sa mère, Jabel gozh, une maîtresse femme sortie de la misère à force de courage et de travail, il s'acharne à transformer la petite métairie de Roz-Kelenn en un domaine prospère, à Briec-de-l'Odet, près de Quimper. Mais cette réussite cache une vie familiale moins glorieuse. Père de trois filles qu'il ne sait pas aimer, il feint de ne pas voir l'état de santé de plus en plus inquiétant de sa femme, la douce Adelice, qui s'épuise aux corvées. Jusqu'à ce que l'une des filles, Soizig, révoltée par son indifférence et aussi forte tête que sa grand-mère, décide de ne plus baisser les yeux devant le seigneur et maître de Roz-Kelenn. Entre eux, désormais, c'est la guerre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Le roman débute en 1892 avec la naissance de Jabel pour se terminer en août 2002 avec l'enterrement de son fils, Fanch. Pendant plus d'un siècle, c'est l'histoire d'une famille bretonne que nous suivons pas à pas. Plus qu'une histoire de famille, c'est à la transformation de la Bretagne à laquelle nous assistons, à l'évolution du monde agricole et des mentalités.

Dans ce roman, Hervé Jaouen dépeint avec précision et réalisme les caractères de ses personnages. Celui de Fanch tout d'abord, le fils de Roz-Kelenn. François est un breton de la terre, dur au mal et au travail. Un paysan tel qu'il en existait beaucoup, auxquels le travail ne faisait pas peur, mais qui y ont aussi usé leur santé et celle de leurs proches. Fanch est un homme bourru, grognon, têtu et plein de certitudes. C'est un homme qui sait s'occuper de sa terre et de ses bêtes, qui respecte les rythmes et les saisons comme ses ancêtres avant lui. Mais c'est aussi un homme qui ne voit pas le monde changer autour de lui, qui ne sait pas voir les aspirations de ses filles, celles de sa femme. Si Fanch est dur, Hervé Jaouen sait nous le rendre attachant car, finalement, c'est un homme d'une autre époque continuellement remis en cause par l'époque dans laquelle il vit. Il est quelqu'un qui ne se ménage pas, qui se donne du mal, mais qui ne sait pas voir ce que les autres attendent de lui.

Les caractères, ce sont aussi, et peut-être surtout, des femmes. Très présentes à Roz-Kelenn à l'image de Jabel gozh, elles sont la force de ce roman. Femmes de tête et de caractère, elles mènent leur monde où bon leur semble.
Lire la suite ›
2 commentaires 7 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Les histoires de terroir ne m'attirent pas particulièrement mais j'ai acheté ce livre en me fiant aux commentaires. Eh bien, je n'ai pas été déçue! J'ai beaucoup apprécié la finesse de l'écriture. L'auteur a l'art de vous intéresser dès la première page et vous lisez ce livre en savourant chaque page.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Odilette (Provence) TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 décembre 2013
Format: Poche
Je ne savais pas qu'il y avait un tome précédant cet ouvrage ...
cela m'arrive de temps en temps ...
Toutefois, cela ne m'a pas dérangée outre mesure !
très bon roman de terroir, sujet très intéressant et bien traité (la vie paysanne en Bretagne et son évolution dans le XX° siècle)
Quelques raccourcis dans le temps, les années passent parfois très vite, peu de repères à part les guerres, les évolutions technologiques, et sociétales... difficiles à situer parfois !
Les relations familiales, coeur du roman sont très bien racontées quoique classiques.
Hervé Jaouen est un bon auteur, je vais lire d'autres ouvrages de cet écrivain ...et bien entendu, le livre qui a précédé celui-ci !
2 commentaires 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dominique Andrieux TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 novembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
Belle histoire que cette saga familiale dans laquelle beaucoup se retrouveront. Qui n'a pas en effet des racines paysannes dont la mémoire traîne encore des craintes de disettes, des destins fragiles qui s'en remettaient à la protection divine, des parcours étonnants faits de chutes et de nouveaux départs au sein de sociétés où l'on se tient de près, et où les enrichissements sont rudes et secrets jusqu'au jour où ils ne sont plus menacés. De ces difficultés naissent l'âpreté à reprendre et faire honneur au leg reçu, construire le clan tandis que naît la société de l'abondance, celle qui ne reconnait plus alors que producteur et consommateur. La gloire du père est alors à conquérir à force d'accumulations, de constructions et de récoltes dans une Bretagne qui se hisse d'un retard économique désormais oublié.
Ce roman mêle l'histoire du terroir avec ses sagas familiales, le temps qui passe et les hommes qui courent pour essayer de tenir encore ce qui s'enfuit déjà et qu'on ne voit plus.
Un roman contemporain
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Favennec TOP 500 COMMENTATEURS le 16 mai 2015
Format: Poche Achat vérifié
Une histoire de famille en Bretagne et le combat d'une femme pour se sortir de la misère. Dit comme ça, rien de transcendant. Et pourtant, ce livre partage quelque chose d'unique avec le lecteur. Celui de la vie dans le Finistère début du siècle dernier et la mentalité des gens du pays. L'auteur écrit ses personnages avec du caractère, du plus timide au plus fort. Tout ça marche très bien, on est emporté, touché par la vie dans cette Bretagne qui évolue jusqu'en 2002. Mieux, l'auteur propose une fin travaillée et on referme le livre très satisfait avec même quelques regrets qu'il soit déjà terminé. Pour ceux qui bretonnent un peu, vous retrouverez aussi des expressions du pays. Et c'est certainement ce que j'ai apprécié le plus, le livre se veut être un témoignage authentique des bretons dans leur pays !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?