• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Formidables Aventures... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Formidables Aventures de Lapinot, tome 1 : Blacktown Broché – 21 mars 2000


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99
EUR 11,99 EUR 9,53

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Formidables Aventures de Lapinot, tome 1 : Blacktown + Les Formidables Aventures de Lapinot, tome 2 : Pichenettes + les formidables aventures de Lapinot, tome 3 : Walter
Prix pour les trois: EUR 35,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Né en 1964 à Fontainebleau, Lewis Trondheim passe son enfance à s'ennuyer et son adolescence à ne rien faire. En troisième, il entre dans un collège technique pour imiter son cousin. Ensuite, il fait une première E – sciences et mécanique, fraiseuse – où il se révèle tellement nul qu'on le rapatrie en philo-lettres. Armé d'un bac philo, il se lance dans la bande dessinée, parce qu'il a envie de raconter des histoires et que, côté dessin, il a tout à apprendre. Par esprit de contradiction et curiosité scientifique, en somme. Vers 25 ans, armé d'une photocopieuse, il édite un fanzine tout seul, et tient douze numéros. Trouvant que l'art minimaliste a ses limites, il décide d'apprendre à dessiner et attaque les 500 pages de Lapinot et les carottes de Patagonie. En 1990, il fonde avec cinq autres dessinateurs la structure éditoriale l'Association. Puis il découvre qu'on peut gagner sa vie en faisant ce métier, quitte Paris pour le Sud, devient papa et entre chez Dargaud en 1995 avec Les Formidables Aventures de Lapinot. Coup de coeur d'Angoulême en 1994, il reçoit en 1996 le Totem de la bande dessinée au Salon de Montreuil. Aux côtés de Joann Sfar et d'autres auteurs, il enchaîne avec le projet d'héroic-fantasy « Donjon », à la fin des années 90, chez Delcourt. Dès 2000, il réalise, toujours pour Delcourt, un grand nombre de séries jeunesses, comme les séries Kaput & Zösky, qu'il réalise tout seul, Allez raconte, avec José Parrondo ainsi que Le Roi catastrophe, dessinée par Fabrice Parme. Certaines de ses séries de l'époque se font adaptées en dessins animés, comme par exemple La Mouche. À partir de 2004, il devient directeur de la collection Shampooing chez Delcourt, pour laquelle il réalise également quelques albums, tout en continuant à publier et à créer de nouvelles séries telles que Ralph Azam. Trondheim est fait Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (2005), et il se voit également décerner le Grand Prix du festival d'Angoulême.


Détails sur le produit

  • Broché: 46 pages
  • Editeur : Dargaud (21 mars 2000)
  • Collection : Les Formidables aventures de Lapinot
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2205049992
  • ISBN-13: 978-2205049992
  • Dimensions du produit: 29,6 x 22,5 x 0,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 127.986 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1964 à Fontainebleau, Lewis Trondheim passe son enfance à s'ennuyer et son adolescence à ne rien faire. En troisième, il entre dans un collège technique pour imiter son cousin. Ensuite, il fait une première E - sciences et mécanique, fraiseuse - où il se révèle tellement nul qu'on le rapatrie en philo-lettres. Armé d'un bac philo, il se lance dans la bande dessinée. Parce qu'il a envie de raconter des histoires et que, côté dessin, il a tout à apprendre. Par esprit de contradiction et curiosité scientifique, en somme. Vers 25 ans, armé d'une photocopieuse, il édite un fanzine tout seul, et tient douze numéros. Trouvant que l'art minimaliste a ses limites, il décide d'apprendre à dessiner et attaque les 500 pages de Lapinot et les carottes de Patagonie. En 1990, il fonde avec cinq autres dessinateurs la structure éditoriale l'Association. Puis il découvre qu'on peut gagner sa vie en faisant ce métier, quitte Paris pour le Sud, et entre chez Dargaud en 1995 avec Les Formidables Aventures de Lapinot. Coup de cœur d'Angoulême en 1994, il reçoit en 1996 le Totem de la bande dessinée au Salon de Montreuil.


Dans ce livre (En savoir plus)
Première phrase
MAiS COMMENT VEUX-TU QUE L'AME SOiT iMMORTELLE?... Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mathieu Bouville le 22 avril 2006
Format: Broché
Il y a deux types de "Lapinot" : ceux qui racontent une même histoire avec les mêmes personnages ("slaloms", "pichenettes", "amour et intérim", "pour de vrai", "la couleur de l'Enfer" et "la vie comme elle vient") et ceux qui se situent à une autre époque, qui sont totalement indépendants de tout le reste et qui imitent/parodient un genre ("Blacktown", "Walter", "vacances de printemps", "l'accélérateur atomique" plus des œuvres plus anciennes, "Mildiou", etc.) "Blacktown" est un western.

Lapinot débarque à Blacktown poursuivi par une bande de hors-la-loi. Mais personne ne se soucie vraiment de cet étranger. Quand un poivrot braillard entre dans le saloon avec de l'or, le maire décide de faire boucler la ville par le shérif (de droit présidentiel comme d'autres étaient de droit divin) pour éviter que les habitants n'aillent chercher le filon dans les collines. Bien évidemment les choses ne sont pas aussi simples qu'elles en ont l'air et bien des personnages ont des arrière-pensées et tentent de tirer leur épingle dorée du jeu.

"Blacktown" est la rencontre entre un lapin civilisé qui retourne à l'état sauvage pour ne plus se faire marcher sur les pieds et des cow-boys sauvages qui adoptent un vernis de culture pour les beaux yeux de Miss Pacard. Richard (plus intelligent que jamais) vainc des hommes armés par la simple force de son raisonnement et de sa logique. Les méchants cherchent à définir la poésie comme les invités du "banquet" de Platon cherchaient à définir l'amour.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par actifred le 5 juin 2002
Format: Broché
Avec Blacktown, Lewis Trondheim décide de revisiter le western en y plaçant ses personnages habituels: Lapinot, Titi et Richard. Le résultat est une parodie féroce et désopilante.
Le dessinateur utilise brillamment tous les poncifs du genre. On y découvre une galerie de personnages tous plus drôles les uns que les autres, le tout servi par un excellent scénario et des dialogues bourrés d'humour.
Blacktown ressemble à un improbable mariage entre Blueberry et les Monthy Python. A lire sans plus attendre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Julien Michelon le 13 septembre 2004
Format: Broché
La série des Lapinots, qui met le personnage principal en métaphore dans chacunes de ses aventures, a avec Blacktown l'un de ses épisodes les plus aboutis. Se déroulant au far-ouest, le cheminement de Lapinot le conduit cette fois a concentrer sur sa seule personne la xénophobie, la bétise de masse, la prévarication des édiles. Le tout avec une grande dynamique et les "saillies drôlatiques" si symptomatiques de l'oeuvre de Trondheim. Cette aventure de Lapinot est très consistante, en faisant ainsi l'une des plus nécessaires de la série.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?