undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles33
3,3 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:9,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un pavé de plus de 600 pages qui nous emmène dans la quête d'une jeune femme sur le passé de sa mère. On la suit dans un château qui abrite 3 vieilles filles et des secrets et des fantômes (du passé) plein les murs. Lecture très intéressante, avec des flash-back (on les reconnaît aux chapitres numérotés). On est très avide d'arriver à la fin pour savoir ce qui est vraiment arrivé en octobre 1941 dans ce château. J'aurais tendance à dire que le roman est un peu trop long, mais vraiment, ça vaut le coup. Beaucoup d'émotions tout au long du livre et on peut dire que Kate Morton a l'art de faire durer les choses car tout au long du livre et surtout vers la fin, on se demande vraiment mais qui a fait quoi exactement et dans quelle mesure il ou elle est coupable. Vraiment un très beau roman.
0Commentaire18 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2013
Un livre qui se savoure. Le rythme est assez lent, l'auteur prend le temps des choses, de décrire les lieux, sentiments, ressentis de l'héroine. Certes, il n'y a pas beaucoup d'action, ce n'est pas un livre "qui va vite", ce qui peut surprendre dans nos vies trépidantes actuelles. Le vocabulaire est choisi, tout est délicat, (comme un thé anglais !), tout en finesse, en retenue. Il y a un peu de Jane Austen dans ce livre. Il faut savoir lire entre les lignes. J'ai adoré ces 3 soeurs et leur destin tellement tragique. L'héroine, vers la fin, dit "Quel gachis". En effet, c'est ce qu'on ressent face à ces 3 vies brisées, par un père aimant mais étouffant, par des tragédies... J'avais du mal à poser mon livre et quand je le faisais, je pensais à Middelhurst, à cette famille. Qu'était il arrivé en cette nuit d'octobre 1941 qui a changé la vie de ces trois soeurs ? On ne le sait que dans les dernières pages. Une très belle lecture de plus de 600 pages, mais tellement bien écrite.
11 commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quel régal ! Sur un autre avis, la personne avait mis en titre "se déguste" ; je suis entièrement d'accord avec elle ! j'ai lu ce livre avec un plaisir intense, m'attachant à chaque des personnages, chacun (et chacune) ayant ses qualités et ses faiblesses, des destins hors du commun. Dans chacun de ses livres, Kate Morton me fait rêver, voyager, j'y trouve tout ce que j'aime, des secrets de famille, une alternance entre passé et présent, des descriptions soignées, des analyses psychologiques des personnages très fouillées, le tout étant très bien écrit ! Je suis décidément une inconditionnelle de Kate Morton
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ah que voilà un bon roman ! C''est le deuxième que je lis de Kate Morton, après Le Jardin des Secrets et avant Les Brumes de Riverton qui m''attendent...'
Là, nous sommes dans un château, Milderhurst Castle et naviguons entre les années 40 et les années 90. Edie, la fille de Mérédith, enfant évacuée de Londres à Milderhurst en 1940, va tenter de percer le mystère qui plane sur les habitantes du château et sur le roman L''homme de boue, écrit par leur père.
Kate Morton sème plein de petits cailloux blancs dans les pages et nous, lecteur passionné, n''avons d''autre choix que de les suivre, afin de comprendre l''histoire des 3 sœurs Blythe, dont la vie tourne autour des livres et de l''écriture, et dont on peut plaindre la longue existence faite de secrets, de renoncements, de désillusions dans ce huis-clos familial.
C''est très bien « ficelé », en un tout cohérent et les descriptions très « visuelles ». J''étais réellement dans le château avec les héroïnes et me suis prise au jeu d'Edie, qui nous prend par la main et nous emmène dans sa recherche de la vérité.
Les personnages -dont le château n'est pas des moindres- sont attachants, avec un p''tit plus pour Tom, Saffy et Meredith. L''atmosphère m''a parfois rappelé les romans de Jane Austen avec ses beaux personnages de femmes.
Un coup de cœur donc pour ce début de vacances et je vous en recommande la lecture !
0Commentaire14 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2013
Impossible de lacher ce livre, une fois entamé, l atmosphère de Milderhurst vous capte avec son ambiance surannée et ses 3 soeurs plutôt étranges ... Chaque détail a son importance et Kate Morton nous fait vivre des instants secrets plongés dans un passé pas si lointain. Que s est il passé cet aprés midi d octobre 1941? L'intrigue bien ficelée tient jusqu'aux dernières pages, bref un vrai bonheur à découvrir! Je ne connaissais pas cet auteur, je vais me ruer sur ses autres romans!
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2012
Après avoir dévoré " Jardin secret" cet été , je me suis précipitée pour acheter "Les heures lointaines" et là quelle déception !
J'ai carrément abandonné le livre à la page 400 car franchement je m'ennuie à mourir !
Inintéressant, looooooonnnng, beaucoup trop long !!! L'auteur fait du remplissage, beaucoup de chapitres qui ne servent à rien
Ces 3 vieilles femmes sont sans intérêt, les personnages insipides et tout est trop lent: l'intrigue ( s'il y en a une ?) n'avance pas, et on s'ennuie ferme !
Passez votre chemin !
11 commentaire15 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 10 décembre 2011
Lorsque Meredith Burchill reçoit une lettre égarée il y a plus de cinquante ans, l'émotion qu'elle ne parvient pas à dissimuler laisse entrevoir à sa fille Edie un pan de sa vie qu'elle a jusqu'alors tenu secret. Mue par le désir de savoir ce qui a fait de sa mère ce qu'elle est, Edie se rend alors à Milderhurst Castle, là où Meredith a été recueillie en 1941 par la famille Blythe et où vivent encore aujourd'hui les trois soeurs Blythe: les jumelles, Percy et Saffy, et leur jeune soeur Juniper, qui n'a jamais surmonté son abandon par son fiancé, le séduisant Thomas Cavill, et a perdu la raison. Que s'est-il réellement passé cette nuit de 1941 et quels secrets cachent les vies des étranges soeurs Blythe ? Les pierres de Milderhurst commencent à chuchoter et à révéler leurs heures lointaines...

"The Distant Hours" est avant tout une oeuvre littéraire et non un thriller trépidant, même si énigmes il y a et si elles trouvent réponse. Kate Morton est incontestablement un écrivain de grand talent qui ne se contente pas de narrer les faits bruts: elle plante son décor et ses personnages avec le plus grand soin et l'histoire se savoure bien plus qu'elle ne se dévore, portée par une belle écriture et une atmosphère bien évoquée qui m'a par moments rappelé le somptueux "Wuthering Heights".

Si le rythme un peu lent risque de décevoir les amateurs d'action, je pense par contre que les amoureux de la littérature seront séduits par ce très beau roman qui ne pourrait être mieux résumé que par Kate Morton elle-même: "A crumbling castle, a family of sisters, a love of books and reading, the haunting of the present by the past, thwarted love, ghostly shivers, mystery and memory and secrets"... et beaucoup de plaisir pour ses lecteurs.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2013
Meredith reçoit une lettre avec 50 ans de retard, une lettre qui la bouleverse et la replonge dans le passé. Sa fille Edith va enqueter sur le passé de sa mère: visiter le domaine de Milderhurst et rencontrer les trois soeurs trés étranges, propriétaires du château. De là, nous allons suivre une intrigue complexe: qui est l'homme de boue? Pourquoi le fiancé de Juniper l'a-t-il abandonné? Quels roles ont joué les deux soeurs de Juniper et la mère d'Edith dans toute cette histoire.

Le roman est bien construit et on suit l'évolution de l'intrigue avec intérêt. J'ai été déçue par le denouement de l'histoire cependant que je trouve invraisemblable, c'est dommage...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2013
Après "Le jardin de secrets" et "Les brumes de Riverton", que j'avais adorés, je me réjouissais d'un nouveau livre de Kate Morton.
C'est long ... c'est lent ... beaucoup de redites ...vraiment décevant !
Je ne suis allée jusqu'à la fin que parce que la curiosité m'a poussée et pour savoir ce qui s'était vraiment passé dans les années 1941-1942.
J'espère que "La scène des souvenirs" est de la même veine que les 2 premiers, car je l'ai acheté avant de commencer à lire "Les heures lointaines" ...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est un pavé de 832 pages qui retrace la démarche d'Edith, une jeune femme d'une trentaine d'années qui tente de comprendre le passé de sa mère Meredith, après que celle-ci ait reçu une lettre avec ... cinquante ans de retard.

Nous sommes en 1992 et nous voici donc en chemin vers le château de Milderhurst où Meredith a séjourné un an en 1939. Le château abrite 3 vieilles filles, les sœurs Blythe, une pragmatique, une rêveuse et une folle. Les douves (qui ont été bouchées) les murs très décrépis, les portes condamnées recèlent une quantité de fantômes du passé qui n'auraient jamais du sortir de leur placard.

A travers son enquête, Edith tente d'apaiser la relation conflictuelle qu'elle entretient avec sa mère.

L'auteur Kate Morton nous propose une sorte d'enquête policière (il y a bien eu des meurtres) et un parcours initiatique où se répondent passé et présent.

L'intrique avance à une lenteur insupportable... Les descriptions sont détaillées menues menues...
Les chapitres se traînent en longueur. C'est épuisant !!!
Je ne recommande pas cette lecture...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,10 €