Les highlanders - 1 : La malédiction de l'Elfe Noir et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Highlanders, Tome 1 :... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l'elfe noir Poche – 2 novembre 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,40
EUR 7,40 EUR 2,70

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l'elfe noir + Les Highlanders, Tome 2 : La rédemption du Berserker + Les Highlanders, Tome 3 : La tentation de l'immortel
Prix pour les trois: EUR 22,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Après la conclusion du Pacte, le peuple des faës s'est réfugié
sur la mythique île de Morar, au large des côtes d'Ecosse. A la
cour de Faërie, la reine Aoibheal, fâchée contre son époux,
s'extasie avec malice sur le charme d'un mortel du nom de
Hawk, qui a le don de séduire toutes les femmes. Aucune ne
lui résiste, affirme-t-elle. Pas même elle. Ivre de jalousie, le
roi Finnbheara convoque son bouffon, Adam Black, et lui
ordonne de trouver une femme d'une beauté parfaite, mais
indépendante, qui refusera de se laisser séduire par Hawk. Et
c'est ainsi qu'Adrienne de Simone est précipitée du XXe siècle
en 1513…

Biographie de l'auteur

Fascinée par la mythologie celtique, Karen Marie Moning se
spécialise dans le genre des romances paranormales ayant
pour cadre les Highlands. De 1999 à 2006, elle se lance dans
l'écriture des Higlanders, une saga composée de huit romans.
D'ores et déjà, elle pose les bases d'un monde fantastique
auquel elle reviendra des années plus tard avec Les chroniques
de MacKayla Lane, une série d'urban-fantasy au succès
phénoménal. L'année même de sa parution aux Etats-Unis, en
1999, La malédiction de l'Elfe Noir a reçu le prix Romantic
Times de la meilleure romance à travers le temps. En 2001,
The Highlander's Touch, le troisième tome de la série, a été
récompensé du prestigieux Rita Award de la meilleure
romance paranormale.


Détails sur le produit

  • Poche: 436 pages
  • Editeur : J'ai lu (2 novembre 2011)
  • Collection : J'ai lu
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290035297
  • ISBN-13: 978-2290035290
  • Dimensions du produit: 17,7 x 2,4 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (42 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 98.227 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Karen Marie Moning est une écrivaine américaine née en 1964. Elle est l'auteur de best-sellers internationaux qui figurent dans les listes des meilleures ventes du New York Times, du USA Today et du Publisher Weekly. Ses romans ont remporté de nombreux prix, dont le prestigieux RITA Award. Ses séries les plus célèbres, comme Les chroniques de MacKaya Lane et Les Highlanders sont parus aux éditions J'ai lu.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Elodie le 25 août 2014
Format: Poche
Un bouquin qui m'a fait hurler de rire hier en le lisant. Peut-être aurais-je été plus.... indulgente, si j'avais su que c'était un Harlequin plus corsé. Je m'imaginais naïvement tomber sur une histoire de druides et d'elfe noir, la suite d'une autre saga, et je suis restée sur le cul.
Donc el bouquin, ça parle.... De la reine des Faës qui raconte à son meuri le Roi et à son Bouffon comment qu'ya un p'tit clampin de laird dans les Highlands en 1513, qui est encore mieux que les elfes et super méga membré, et qu'il la fait grave vibrer dans son fondement.
Donc le roi il est pas content d'être cocu, alors il envoie son bouffon pour lui faire la misère à ce p'tit connaud, et ils décident ensemble que la meilleure tactique est de trouver une femme qui le repoussera.
Dans son époque, c'est pas possible, il s'est tapé tout ce qui marchait et rampait.
Et oeuf corse, ils vont te dégoter une meuf dans les années 90, mais qui est ouverte d'esprit parce que tu vois, elle vit à la Nouvelle Orléans, donc ça va elle est habituée au vaudou elle va donc trouver ça tout à fait normal de se retrouver presque 500 ans dans l'passé m'vois-tu.
(la meuf s'appelle Adrienne, donc là t'imagines bien Rocky en train de beugler).
Donc, elle va dans le passé, et s'habitue super vite à plus avoir la tv (sans déc!) se retrouve mariée à bogosse de laird, qui tombe fou amoureux d'elle tout d'suite m'voyez, le mec il a 5000 meufs au compteur mais la blondasse des nineties ça pôsse trop tu vois. Mais elle le repousse constamment. Il lui fait pleins de promesses de mamours tout ça, mais elle "naaaooonn".
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
38 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lilie le 14 novembre 2011
Format: Poche
C'est avec un grand plaisir que je me suis jetée sur ce livre.
Bon l'histoire est simple, n'oubliez pas que c'est de la romance : Hawk est un écossais (bah oui sinon il ne pourrait pas être un highlander et non, il ne connaît pas Christophe Lambert) du XVIème siècle. C'est un guerrier mais dont la réputation se porte surtout sur sa beauté et ses prouesses au lit (non mais ne bavez pas autant ou on ne va jamais s'en sortir), à tel point que la reine des Faës décide de rendre jaloux ses hommes en prétendant qu'il fut son meilleur amant'ouais, c'est l'éclate chez les Faës quand ils s'ennuient.
Bref, les mâles Faës sont comme les mâles humains : ils ne supportent pas qu'on mette leur virilité en doute, du coup, Adam, l'un d'eux, décide de trouver une femme qui saura résister aux charmes de Hawk.
Comme trouver une femme de son temps, c'est trop facile et ça ne pimente pas assez l'histoire, Adam va nous la chercher au XXème siècle'non, il ne ramène pas une lesbienne (pas très futé sur ce coup-là), il ramène Adrienne qui a tout mon soutient. Pourquoi ? Demain, moi je me retrouve en 1513, je me jette d'une falaise dans la seconde qui suit : pas d'ordinateur, pas de brosse à dent, pas de nutella'on est bien d'accord : c'est l'enfer !
Mais Adrienne s'habitue assez vite et commence alors un jeu de séduction pour savoir qui fera succomber notre héroïne en premier (oui Adam a décidé de faire une galipette avec elle aussi).
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Petit Lips TOP 500 COMMENTATEURS le 14 janvier 2012
Format: Poche
- Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture. Cependant, je m'attendais à autre chose, je suis donc un peu déçue. Mon avis est assez mitigé.

- J'ai bien aimé le personne d'Adrienne, même si son passé difficile est un pur cliché de la romance paranormale. J'ai trouvé dommage qu'elle ne se pose pas plus de questions et qu'elle ne panique pas vraiment en se retrouvant catapultée cinq siècles en arrière.
Hawk est, au début, un personnage agaçant et très imbu de lui même. Le changement s'opère petit à petit et il se dévoile au fur et à mesure. Sinon, là aussi, on retrouve le même cliché de la romance paranormale : Hawk est beau (limite le plus beau du monde), il le sait (et il adore ça), comme par hasard il est monté comme un poney que dis-je, un cheval, soyons fous. Voilà ce qui m'a gênée. Heureusement que le personnage de Hawk ne se limite pas à ça, et qu'il évolue. Sinon il m'aurait vite gonflée.
J'ai trouvé Adam Black juste détestable. Non pas parce qu'il est "THE" méchant de l'histoire, mais justement parce qu'il ne le fait pas bien. Il reste le petit sous fifre du roi après tout... Je m'attendais à un Elfe Noir bien plus flippant. Là je l'ai trouvé bien gentil.

- Il y a vraiment un manque de fantastique dans cette histoire. La romance prend beaucoup de place, en soit ce n'est pas extrêmement gênant, mais tout le reste est laissé de côté. On dirait plutôt une romance historique, même si le côté "historique" n'est pas très bien exploité.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?