Appli Amazon

D'occasion:
EUR 29,99
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par gildisc
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Pas identique au visuel car version slimparck de NOVATHEQUE mais même film. Neuf sans le scellage de l'emballage d'origine. Envoi avec affranchissement timbres de collection.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Les Innocents
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Les Innocents


Voir les offres de ces vendeurs.
2 d'occasion à partir de EUR 28,99

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Peter Wyngarde, Megs Jenkins, Michael Redgrave, Martin Stephens, Pamela Franklin
  • Réalisateurs : Jack Clayton
  • Format : PAL
  • Audio : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Opening
  • Date de sortie du DVD : 5 septembre 2006
  • Durée : 100 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • ASIN: B000GH2XJS
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.264 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Les coulisses d'un film de genre
La maison hantée des Innocents (décors)
"Le tour d'écrou", la nouvelle phare d'Henry James

Descriptions du produit

Synopsis

Une jeune institutrice est engagée pour assurer l'éducation de deux enfants qui vivent dans un manoir isolé. Très vite, elle se rend compte que l'endroit est le théâtre de phénomènes étranges : les enfants semblent tourmentés par des fantômes et un mystère plane sur la disparition de la précédente institutrice...

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornado le 23 avril 2011
Format: DVD
Réalisé en 1961 par Jack Clayton ("Les Chemins de la haute ville"), adapté du roman culte "Le Tour d'écrou" de Henry James, scénarisé par Truman Capote, photographié par Freddie Francis (rien de moins que le chef opérateur d'Orson Welles sur Cityzen Cane !), mis en musique par George Auric, "Les Innocents" et sa "dreamteam" préfigure, avec plus de trente ans d'avance, les chefs d'œuvre de l'épouvante récents que sont "Sixième sens", "Les Autres" et autres pépites hybériques telles "La Secte sans nom", "L'Orphelinat" et Cie...
Partisan, avec "La maison du diable" ("The haunting" de Robert Wise, 1963) de la peur suggérée, le film propose la version idéale du roman maintes fois adapté, au théâtre, à la télévision et à l'opéra !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par jorginho TOP 500 COMMENTATEURS le 25 octobre 2006
Format: DVD Achat vérifié
Avant "Les Autres" il y eu en 1961, ce chef-d'oeuvre du cinéma britannique. Cette adaptation d'un livre d'Henry James, fait encore aujourd'hui son petit effet. La suggestion est reine et c'est cela qui donne sa force à cette histoire de possession. Un noir et blanc somptueux, une grande maison "vivante", une Deborah Kerr au bord de l'hystérie et deux enfants "innocents" mais inquiétants. Jack Clayton donnait, avec ce film, ses lettres de noblesse au cinéma de genre. Ici point de surenchère technique: le seul effet spécial étant cette caméra subjective qui telle un fantôme hante les sombres recoins de cette demeure qui est loin d'être chaleureuse.

Du cinéma fantastique adulte comme on n'en fait plus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Madeleine Elster le 17 novembre 2006
Format: DVD
Ce film est un bien étrange compromis entre La maison du diable de Robert Wise, La nuit du chasseur de Charles Laughton et Rendez-vous avec la peur de Jacques Tourneur. Une préceptrice, Deborrah Kerr dans un rôle à contre-emploi, remplace l'ancienne gouvernante, morte dans des conditions mystérieuses, de deux jeunes orphelins dans une demeure anglaise du XIXème siècle. Elle n'a que pour confidente une vieille intendante qui connait les événements dramatiques qu'elle se refuse à livrer sur le passé qui resurgira au sein du château et de ses petits occupants.

De plus en plus, le réalisme cèdera sa place au surnaturel...

Avec un scénario adapté du livre d'Henry James, Le Tour d'écrou, telle histoire trouve une fois de plus un écrin de prestige tourné par d'audacieux techniciens: le noir et blanc qui permet trucages plus réussis, mouvements de caméra et cadrages flous plus impressionnants, éclairages qui contribuent à déstabiliser le spectateur.

Le résultat est un chef-d'oeuvre du genre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURS le 26 avril 2014
Format: DVD Achat vérifié
Inspiré de la nouvelle d'Henry James "Le Tour d'écrou" , dont Truman Capote a tiré le scénario, "The Innocents" est sans conteste un des plus grands films fantastique jamais réalisés, au même titre que "La Maison du Diable" de Wise, les deux films ayant pour point commun une grande demeure gothique dans le rôle principal.

Les Innocents est avant tout un film de fantômes ; un film fait pour faire peur et instaurer un climat paranoïaque, et qui y réussit admirablement. La force des scénaristes et du réalisateur va être d'insuffler cette peur par petites touches successives et légères. Un seul thème: la possession démoniaque. Sans l'hystérie, les gros mots, les lits baladeurs, les grimaces, les dégueulis et les pipis de "l'Exorciste" . Ici, les fantômes n'envahissent jamais l'écran. Leurs rares et très brèves apparitions ne misent pas sur l'effet de peur, et l'on n'est même pas certain qu'ils ne soient pas le fruit de l'imagination de la gouvernante.

La maison est un personnage à part entière, au même titre que le parc de la propriété, où l'on trouve d'étranges statues; d' inquiétantes images pieuses ou des scènes païennes de couples enlacés, disséminées ici et là. Il y a la vieille tour, envahie par les mouches, au sommet de laquelle passent des ombres qui semblent vous fixer... Et puis il y a ces autres silhouettes évanescentes qui hantent une maison trop grande, que la gouvernante, au contraire des enfants, n'arrive pas à s'approprier.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?