undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles14
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 octobre 2015
Le livre reprend les éléments évoqués dans le premier volume en y ajoutant de nouveaux éléments. La culture Drac prend davantage de consistance, tout comme la magie draconique.
Pour le reste on retrouve avec plaisir les personnages flamboyants, bien qu'un peu uniformes.
La fin n'est malheureusement pas à la hauteur de mes attentes. Le complot est finalement assez plat, et la conclusion manque d'ambition.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2016
Deuxième tome de la trilogie de Pierre-Henri Pevel, on a le sentiment que celui-ci a été plus écrit dans la foulée du premier, qu’après une prise de recul qui aurait été salutaire pour nous offrir un travail plus convaincant.

Cette impression d’un livre écrit au kilomètre - tel Moorcock satisfaisant ses commandes et s’embarrassant relativement peu de la finition de ses sagas - se confirme quand on retrouve les mêmes tics qui avaient pu agacer dans le premier tome : personnages féminins fantasmés, utilisation plus qu’abusive du détail de la géographie parisienne pour agrémenter chaque description.

Surtout, le contexte reste posé de façon brouillonne. Par deux fois, Catherine de Médicis est désignée comme la mère de Louis XIII alors qu’elle serait plutôt une parente éloignée, et on se dit que dans ce XVIIème siècle teinté de fantasy, l’auteur a pris le parti de l’uchronie. Pour finalement qu’on nous précise quelques pages plus tard que Marie de Médicis était bien l’épouse de Henri IV et qu’il s’agit donc de la Reine Mère en question. L’auteur qui ne se sera pourtant pas épargné une solide documentation sur l’époque tombe dans la confusion classique entre les deux Médicis… C’est surtout un manque de relecture coupable de l’éditeur…

L’intrigue reste assez faible et attendue comme dans le premier tome et le plaisir des Lames du Cardinal vient principalement du style de Pevel, habile pour nous replonger dans l’ambiance de l’époque quand il sort de son rôle de cartographe des rues parisiennes. Surtout, sa plume enlevée ne manque pas de faire mouche avec de belles réparties qui parvient à faire oublier une histoire un peu bébête et un décor où le fantastique est composé de carton-pâte et n’est définitivement pas – malgré les apparences – le point d’orgue de ces romans.

On se prend à croire qu’en écartant ces dragons de pacotille mal mis en scène, et en limitant les intrigues à des complots plus ordinaires et peut-être davantage travaillés sans l’excuse facile de la magie, Pevel aurait pu davantage se rapprocher d’un Dumas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2013
Après le tome 1 qui m'avait bien séduit (passionné par Richelieu), le tome 2 développe un peu le côté héroic fantasy et ça passe très bien.
Même ma compagne, rétive à toute SF, découvre une littérature qui mêle assez subtilement cape et épées et fantasy.
Quelques répétitions dans la naration en 2e partie de livre sont un peu regrettables.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2014
Je mets le même commentaire que pour le tome 1 (Les Lames du Cardinal). Roman agréable, mais sans plus, trop de répétitions et de descriptions intempestives inutiles.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2013
l'auteur écrit de façon magistrale et fort bien documentée. L'ambiance est au rendez-vous, on s'y croirait. malheureusement, le rôliste que je suis peine à entrer dans ce qui pourrait être un scénario fort bien écrit. Il manque une dimension dramatique pour rivaliser avec le seigneur des anneaux, mais ne boudons pas notre plaisir, c'est très digeste et agréable à lire.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2013
Pevel est l'un des excellents auteurs français de fantaisie. Cela se lit bien, l'intrigue est prenante. Idéal aussi pour ceux qui voudraient s'en inspirer pour un scénario de JdR.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2014
Passionnant, documenté pour le côté historique, on a l'impression de vivre cette moitié du XVII è siècle, à laquelle l'auteur n'a eu qu'à ajouter la magie draconique pour conférer un petit côté fantastique.
Les personnages sont attachants, "bad ass" sans que cela soit pour autant surréaliste ... On veut les suivre, jusqu'au bout
Sitôt la dernière page tournée, une seule envie, se précipiter sur la suite!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2015
Ce volume 2 donne démarre fort et l'ensemble du livre est encore plus dynamique que le 1er. L'écriture est agréable et M. Pevel manie notre langue avec brio et intelligence. Pour des enfants, c'est à lire absolument.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2016
La trilogie sur les Lames du Cardinal est très facile à lire, j'appréhendais un peu le mélange du fantastique avec le roman de cape et d'épées et j'ai été très agréablement surprise. On dévore les trois tomes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2014
malgré de nombreux personnages, cette trilogie se lit facilement. Cela ferait un bon film !!! complot, amitié, fraternité et bataille. Tout y est... manque peut-être une belle histoire d'amour...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus