Les lunes de Mir Ali et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Lunes de Mir Ali a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Lunes de Mir Ali Broché – 20 février 2014


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,90
EUR 21,90 EUR 7,84

Boutique Littérature Boutique Littérature


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Lunes de Mir Ali + Le collier rouge
Prix pour les deux : EUR 37,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue

Déjà 8 h 30 dans une maison blanche de la rue Sher-Hakimullah.
Le bazar ouvre peu à peu, plus tôt pour l'Aïd, afin de faciliter la vie des acheteurs de dernière minute. Une petite pluie tombe sur les trottoirs poussiéreux, tout doucement, comme pour ne pas déranger les boutiquiers qui lèvent leurs rideaux métalliques. Les nuages sont bas sur Mir Ali et, avec le brouillard, au loin, on a l'impression que les tanks ne sont pas là. Sur les toits des bâtiments de la ville, des snipers se terrent dans leurs nids, entourés de sacs de sable, un poncho militaire imperméable froid et lourd sur les épaules, attendant que la journée commence.
Trois frères vivent sous le même toit - un toit qu'ils partagent avec leur mère, veuve, laquelle occupe une seule pièce du rez-de-chaussée. Elle vit dans une petite chambre toute simple, en compagnie d'une jeune servante qui lui administre ses médicaments et ses remontants homéopathiques, et lui natte ses longs cheveux blancs chaque matin.
Deux des frères occupent une autre partie du rez-de-chaussée, à côté de la cuisine familiale et d'un petit salon. A l'étage, le troisième frère et sa famille vivent dans le plus grand désordre, avec des téléphones portables qui tiennent lieu de réveille-matin et de vieux tuyaux rongés qui gouttent sur la tête de ceux qui ont oublié de placer un baquet en dessous la veille au soir. Une petite batte de cricket est appuyée contre un des murs de la chambre, à côté d'une boîte de cubes en plastique.
Des serviettes mouillées et des tapis de bain humides traînent partout dans la salle de bains. Le sol est jonché de chaussettes ayant trempé par inadvertance dans de l'eau savonneuse. Des chaussures boueuses passées sur le carrelage humide ont laissé des traces sombres d'une pièce à l'autre.
Les vendredis sont toujours chaotiques dans la maison de la rue Sher-Hakimullah, et ce matin, en particulier, il a fallu prendre des décisions difficiles. Les frères ne peuvent pas aller - n'iront pas - prier ensemble pour l'Aïd, a-t-il été décidé après plusieurs jours de délibération.

Dans la ville de Mir Ali, où la religion progressait sur son sol de rocailles comme ces fleurs sauvages qui poussent aux endroits les plus improbables, on choisissait soigneusement sa mosquée. Le vendredi n'était plus tant le jour des fidèles que l'occasion pour les gardiens de la religion la plus limpide du monde de leur transmettre leur message. À Mir AJi, désormais, on n'avait que l'embarras du choix.
Il y avait les congrégations mesurées, où le mollah invoquait l'harmonie et la bonté parmi les hommes. Ces mosquées-là ne gardaient pas longtemps leurs ouailles, juste le temps de leur rappeler leurs obligations de peuple élu. Ils pouvaient dispenser des conseils élémentaires dans ce domaine, mais c'était essentiellement du service rapide.
Il y avait les mosquées jumma namaz, spécialistes des diatribes centrées sur des questions de politique étrangère - avec des théories cinglantes dirigées contre les grands satans et les petits hommes qui faisaient dans la surenchère. Ces mosquées aspiraient à convertir de nombreux fidèles à leur cause, mais elles les perdaient à Mir Ali, où les gens préféraient fréquenter les maisons de Dieu qui avaient enseigné la justice à leurs pères et grands-pères. Il n'y avait pas plus grande cause que la justice à Mir Ali.

Revue de presse

Nièce de la défunte première ministre pakistanaise Benazir, elle se refuse à entrer en politique. Pour l'auteure des " Lunes de Mir Ali ", écrire est une autre manière de servir son pays...
Fatima Bhutto - qui aime V. S. Naipaul, Joan Didion ou feu le poète indien Agha Shahid Ali - écrit dans une langue sobre et nerveuse, loin de tout orientalisme de pacotille. Avec les Pakistanais Nadeem Aslam et Mohammed Hanif ou le Bangladais K. Anis Ahmed, hélas non encore traduit, elle fait déjà partie, dans le sous-continent indien, de ces jeunes plumes anglophones à surveiller de près. (Florence Noiville - Le Monde du 27 février 2014)



Détails sur le produit

  • Broché: 305 pages
  • Editeur : Les escales éditions (20 février 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2365690645
  • ISBN-13: 978-2365690645
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2,7 x 14,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 138.530 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par traversay TOP 50 COMMENTATEURSVOIX VINE le 19 mars 2014
Format: Broché
Dans la célèbre famille Bhutto, demandons la nièce (de Benazir), soit Fatima qui a choisi non la voie de la politique mais de l'écriture. Mais, bon sang ne saurait mentir, la jeune romancière est aussi une militante et Les lunes de Mir Ali ne sauraient se lire sans remarquer cette volonté. D'un point de vue strictement littéraire, Fatima Bhutto est douée, c'est incontestable. Elle nous plonge d'emblée dans l'ambiance de cette petite ville du nord-ouest du Pakistan, à la frontière afghane, le jour de l'Aïd, dans le sillage de trois frères qui se rendent dans trois mosquées différentes pour limiter les risques. Le livre est chronologique mais sa linéarité est en trompe l'oeil. Fatima Bhutto use et abuse de flashbacks pour reconstituer le parcours de ces trois hommes et de deux autres femmes, une épouse et une petite amie. Le livre serait totalement réussi s'il parvenait à dégager un thème central et ne s'éparpillait pas autant. Le roman polyphonique est un genre à manier avec précaution et la romancière n'a pas suffisamment de substance à offrir. Qui plus est, elle laisse dans l'ombre beaucoup d'aspects psychologiques et conclut de façon extrêmement dilatoire et par conséquent, ô combien frustrante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alice chevey le 9 mai 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
tres beau livre,permet de se rendre compte des difficultés
quotidiennes de gens qui veulent juste vivre normalement
et prier ensemble comme n importe quelle famille
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?