undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles32
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Billy Milligan pour se protéger d'une enfance violente développe le syndrome psychologique - encore contesté de nos jours - dit de la personnalité multiple dont l'une d'entre elles commet plusieurs crimes dont trois viols. Billy Keyes s'est emparé de ce fait divers pour en faire un roman dans lequel il relate la mise à jour de la pathologie, les difficultés pour la faire reconnaître par les autorités médicales et judiciaires, la vie de ces multiples personnes qui prennent tour à tour le pouvoir de la conscience ("le projecteur") selon les circonstances (douleur, violence, travail manuel, spiritualité, art, éducation...), personnes dont certaines sont dominantes et qui pour la plupart ignore l'existence des autres.

En creux, bien évidemment, on peut voir dans ce récit écrit à la manière d'un docu-fiction, une représentation de la complexité de tout être, des conflits intérieurs de chacun, ici poussée à leur paroxysme ainsi que la résistance de la société instinctivement sécuritaire à admettre l'idée de l'irresponsabilité pénale pour cause psychiatrique.

Une bonne et agréable lecture qui sans prendre (en apparence) partie s'empare d'un sujet très sensible sans angélisme.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2009
L'incroyable histoire vraie de Billy Milligan et de ses 24 personnalités, qui prennent tour à tour possession de l'homme et qui forment une sorte de communauté unique en son genre.

Devant une pareille situation, le défi de l'écrivain est de rester simple pour ne pas surcharger le lecteur. Pas toujours facile quand il s'agit de rapporter 24 points de vue et de faire ressentir ce qu'a pu être la vie d'un tel phénomène. Mais l'auteur de "Des fleurs pour Algernon" (un autre chef-d'oeuvre) y parvient aisément et fait une nouvelle fois la preuve de son talent.

Ne passez pas à côté !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 11 novembre 2014
Ce bouquin m'a passionné.
Daniel Keyes, que j'avais particulièrement apprécié à travers son livre "des fleurs pour Algernon", aborde là un tout autre sujet, celui du syndrome de personnalité multiple, dont est atteint Billy Milligan, reconnu coupable de plusieurs viols.
Cette maladie mentale extrêmement rare, aujourd'hui encore très controversée dans le milieu médical, est totalement époustouflante. Et l'on est sidéré d'apprendre que certains être humains ont cette faculté de développer une sorte de schizophrénie puissance X !

Daniel Keyes va nous faire découvrir une à une les 24 différentes personnalités qui habitent l'esprit de Billy Milligan, personnalités qui prennent le devant de la scène en fonction des émotions et des évènements.

La personnalité originale se nomme William Stanley Milligan (Billy), 26 ans, Américain, 1m80 pour 80 kilos, ayant abandonné ses études vers la fin du secondaire.
Mais sous cette personnalité de base, se cache notamment Ragen, 23 ans, le Yougoslave brutal qui s'exprime avec un accent prononcé, lit, écrit et parle le serbo-croate. Il est doté d'une force prodigieuse. C'est lui qui prend la conscience dans les situations périlleuses.
Il y a aussi Arthur l'intellectuel, 22 ans, qui s'exprime avec un fort accent britannique. Autodidacte dans le domaine de la chimie et de la physique, étudie des traités de médecine. Il lit et écrit couramment l'arabe. Porte des lunettes. Il est la personnalité dominante dans les situations qui ne présentent pas de danger.
Il y a Allen, 18 ans, le débrouillard manipulateur de la "famille". Joue de la batterie et peint des portraits. Seul droitier de toutes les personnalités.
Tommy, 16 ans, le roi de l'évasion, agressif et antisocial, joue du saxophone, est spécialiste en électronique et peint des paysages.
... Et puis il y a le Professeur, 26 ans, la somme des 23 autres personnalités fondues en une seule. Intelligent, sensible, doté d'un profond sens de l'humour, c'est lui qui a enseigné aux "habitants" tout ce qu'ils savent.
C'est son apparition, et son aide, qui ont permis à l'auteur de rédiger ce livre, ainsi que le deuxième volume qui s'intitule "les mille et unes guerres de Billy Milligan".

Tous ces habitants, toutes ces personnalités n'en forment qu'une seule, celle de Billy Milligan. Magistral !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2009
Par ce récit instructif consacré au malade mental Billy Milligan, Daniel Keyes parvient à nous relater les composantes d'une névrose particulière, le Syndrome de Personnalité Multiple.

Billy Milligan, personnalité de base « dissociée », ne vit que sous l'empire des « habitants » possédant sa conscience et désireux de s'affirmer sous le « projecteur ». Les vicissitudes de ces diverses personnalités (24) désaccouplées de leur gangue corporelle originelle illustrent les difficultés qu'éprouve un homme malade à appréhender le monde réel et à soulager ses états d'anxiété et de dépression.
A mon sens, Milligan ne s'oppose pas à la vie en société et ne revendique pas sa marginalité mais apparaît comme un individu inadapté à la cohabitation sociale tant il ne maîtrise pas les dérives solipsistes de ses autres « moi ».

L'apparition d'une personnalité « fusionnée » permettant la délivrance de la mémoire absolue et par conséquent le souvenir des évènements relatés dans cet ouvrage soulève de nombreuses interrogations auxquelles l'auteur mais aussi sûrement le médecin spécialiste n'apportent que des réponses fragmentées, laissant le lecteur dans la perplexité (périodicité des phases dissociées et fusionnées, décryptage de l'amnésie,..).
Cela étant, cette pathologie abordée sous l'angle du « docu-fiction » reste fascinante et l'analyse de l'une des causes majeures de son expression, non dévoilée ici, permet de tenter de comprendre les autres maladies psychiatriques (catatonie,...).

Annoncé comme un drame shakespearien ou encore un thriller psychologique, cet ouvrage ne présente pas les caractères de l'un ou l'autre de ces genres littéraires. Il n'en demeure pas moins que ce livre a vocation à nous plonger dans les méandres de l'esprit humain sans qu'il soit porté atteinte aux victimes et sans que le malade soit traité péremptoirement avec aversion.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2014
vrai puisque c'est le récit romancé écrit par un journaliste ayant suivi Billy Milligan. L'auteur vous fait entrer dans l'univers des multiples personnalités que se crée Billy et sur leur raison d'exister. On en arrive à passer du jugement de coupable à -quasiment- celui de victime concernant cet homme. Comment peuvent vivre dans le même cerveau à la fois une brute épaisse et un parfait érudit en plus de tant d'autres sans que l'hôte ne soit au courant ?!
Une fin en forme de "vol au dessus d'un nid de coucou" terrible...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2011
Excellent bouquin qui confirme mon opinion sur Keyes
( j'avais adoré des fleurs pour algernon )
Non pour l'originalité du thème mais pour son traitement très humaniste.
Cela dit confiner l'état mental du pauvre billy à l'anecdote
c'est passer à coté de théories intéressantes sur la conscience
( genre l'oeuvre de julian jaynes sur la conscience bicamérale ou de rifat sur l'atténuation )
et sur la compréhension de ce qui peut se passer dans notre vie onirique
( ou pour le coup la dissociation est une piste intéressante )
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2015
Ce livre est basé sur une histoire vraie, celle de Billy Milligan, jeune homme d’une vingtaine d’années arrêté à la fin des années 70 pour le viol et le vol commis sur trois jeunes femmes. N’ayant pas de moyens financiers, il se retrouve avec un avocat commis d’office, Judy Stevenson. Celle-ci fait partie d’un grand cabinet d’avocats et va se passionner pour le cas du jeune homme. En effet, sous ses yeux, les différentes personnalités de Billy apparaissent. Elle demande donc une expertise psychologique. C’est Dorothy Turner qui la fait et elle pose le diagnostic de « personnalités multiples ». Judy et ses associés basent toute leur stratégie de défense sur ce diagnostic pour éviter à Billy la prison à vie. Ils vont aussi faire en sorte de l’interner dans un établissement spécialisé au lieu d’un établissement pénitentiaire médicalisé où il serait gavé de médicaments, mais où on ne tenterait en rien de le soigner.
Ils réussissent plutôt bien ; Billy est déclaré non coupable pour irresponsabilité mentale. Ses avocats réussissent même à lui trouver une place, avec l’accord du juge, à l’hôpital psychiatrique d’Athens. Il sera sous la tutelle du Dr Caul qui va essayer un traitement basé sur l’hypnose pour faire « fusionner » ses différentes personnalités pour que la personnalité première, c’est-à-dire Billy Milligan, « endormi » depuis des années par ses autres personnalités pour qu’il évite de se suicider, soit le seul à émerger. Pendant cette thérapie, nous faisons connaissance avec toutes les personnalités qui ont « gravité » dans le corps de Billy :
— Billy Milligan, 26 ans lors des faits, personnalité première qui s’est dissociée après les brutalités et les viols répétés qu’il a subis à partir de l’âge de neuf ans perpétrés par son beau-père. Cela a été sa façon de se « protéger » de ces violences.
— Arthur, 22 ans, anglais, passionné de physique-chimie et médecine. Il a découvert le 1er l’existence des autres et essaie de les gérer au mieux.
— Ragen, 23 ans, yougoslave. Protecteur de la « famille », car il s’y connaît très bien en armes et technique de combat.
— Allen, 18 ans, manipulateur hors pair, roi des combines. Peint en noir en blanc.
— Tommy, 16 ans, as de l’évasion. Peint des paysages.
— Danny, 14 ans, le craintif. Peint des natures mortes.
— David, 8 ans, gardien de la douleur, hypersensible. Il apparait à chaque fois que Billy souffre.
— Christine, 3 ans, intelligente petite Anglaise qui aime dessiner des papillons et des fleurs.
— Christopher, 9 ans, frère de Christine.
— Adalana, 19 ans, lesbienne. Responsable des viols, car elle a un énorme besoin de tendresse. Écrit des poèmes.
— Les indésirables, car ils sont les rois de la magouille et ils sont responsable des actes délinquants commis par Billy : Philip, Kevin ont tous les deux 20 ans ; Walter et April…..
— Et enfin le Professeur qui est la somme des 23 personnalités fusionnées de Billy.
La fusion se passe bien, et Billy a le droit de sortir de l’hôpital tous les jours pour recommencer à vivre une vie normale. Il vend très bien les toiles « qu’ils peignent » dans la Clinique pour se faire un peu d’argent et s’acheter des produits courants.
Mais la population d’Athens ne voit pas cela d’un bon œil, car pour elle, Billy est un criminel qui devrait être en prison. Les gens envoient des lettres aux députés pour faire pression sur eux pour que Billy arrête d’avoir tous ces privilèges. Ce dernier se retrouve interdit de sorties, interdit de peinture…. Il finit par décompenser et se déstructure à nouveau. Il devient violent et finit par être envoyé dans un établissement pénitentiaire psychiatrique sous la pression des élus et de la population.
L’idée de ce livre me plaisait bien car je me réjouissais de découvrir les diverses personnalités qui composaient Billy. Savoir comment allaient évoluer sa vie et sa prise en charge était un plus.
Malheureusement, je me suis perdue dans ce livre à partir du moment où Le Professeur apparaît et raconte tout ce qui est arrivé à Billy ou plutôt aux diverses personnalités aux différents moments de son existence. C’est une description assez exhaustive qui m’a paru très longue et par moment je n’ai pas tout compris car trop de « personnalités » apparaissaient dans un paragraphe, voire dans une phrase. Je pense que l’auteur, qui a eu ces conversations avec Billy, ne pouvait peut-être pas faire autrement pour les retranscrire, mais cela a été très difficile à lire pour moi.
Néanmoins, découvrir ce genre de problèmes psychologiques m’a énormément intéressée, car c’est une pathologie que je ne connais pas et que l’on ne croise pas souvent. Comprendre comment cela se déclare et quelle vie particulière et entrecoupée vivent les personnes atteintes est extrêmement prenante. J’ai l’occasion dans le métier que j’exerce de croiser des psychiatres et je ne manquerais pas de leur demander de m’en expliquer un peu plus sur ce genre de cas.
J’ai été un peu choquée du comportement de la population d’Athens et de ses élus bien que je comprenne aussi la « peur » qu’ils pouvaient ressentir face à un individu tel que lui en liberté. Leurs réactions sont excessives et le résultat en est une rechute terrible pour Billy. On le laisse à la fin du livre prostré dans une cellule capitonnée de la section psychiatrique de l’hôpital pénitentiaire où il a été interné. On ne sait donc pas comment il s’en est sorti. A priori il y a une suite à cette histoire, mais je ne la lirais pas.
Ce fut un roman intéressant pour découvrir cette pathologie particulière, mais la lecture en a été particulièrement difficile.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2012
alors là rendez vous au coeur du dedoublement de personnalité mais puissance 20.l'histoire vraie de billy milligan (faites une recherche internet c'est pas mal)un tueur avec de multiples personnalités et avec un parcours de vie atypique. on se perd un peu avec tous ces personnages et on se demande si c'est vrai ou est ce de la simulation?on ne saura pas mais on a presque de la sympathie pour ce tueur si fragile et si fou.......
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2010
Quand j'ai commandé le livre j'ai cru que l'auteur nous racontais l'histoire d'un psychopathe usant volontairement de 24 personnalités. Je découvre alors une maladie mentale (qui me fait penser à la schizophrénie).C'est un temoignage, celui de billy qui vit avec 24 personnalités qui ont chacunes des qualités ou des défauts et des fonctions bien précises...mais billy ne le sait pas... A découvrir, vraiment passionnant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2008
Comme dans les Fleurs pour Algernon, D. Keyes a ecrit l'histoire de Billy Milligan avec beaucoup d'humanite et nous permet de mieux percevoir l'etre humain complexe qui se cache derriere un homme que personne ne veut vraiment comprendre. La premiere partie de ce livre est tres belle et on en ressort bouleverse par le destin de Billy Milligan mais aussi par le courage des quelques personnes qui croit en lui et en son humanite. Un livre a partager...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
7,95 €