EUR 6,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock.
Vendu par __The_Best_on_DVD__ et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Moissons du ciel a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Les Moissons du ciel

4.7 étoiles sur 5 24 commentaires client

Vendu par __The_Best_on_DVD__ et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 5,75 7 d'occasion à partir de EUR 14,00
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Moissons du ciel
  • +
  • La Ballade Sauvage
  • +
  • Le Nouveau monde [Édition Prestige]
Prix total: EUR 25,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Richard Gere, Brooke Adams, Sam Shepard, Linda Manz, Robert J. Wilke
  • Réalisateurs : Terrence Malick
  • Format : Anamorphique, Couleur, PAL, Cinémascope
  • Audio : Italien (Dolby Digital 2.0 Mono), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0 Mono), Espagnol (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Anglais, Espagnol, Français, Italien, Portugais, Croate, Grec
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Paramount Pictures
  • Date de sortie du DVD : 5 juillet 2001
  • Durée : 90 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 24 commentaires client
  • ASIN: B00005KGN2
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.607 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

1 Bande-annonce

Descriptions du produit

Description du produit

Les Moissons du ciel (Days Of Heaven), 1 DVD, 90 minutes

Amazon.fr

Réalisé entre Badlands et La Ligne rouge, Les Moissons du ciel est un admirable poème cinématographique fulgurant, lyrique et contemplatif, sauvage et beau. Poursuivant ses recherches photographiques et picturales, Terrence Malick évoque tour à tour le cinéma des grands anciens – L'Aurore, de Murnau ; La Nuit du chasseur, de Laughton – et la peinture américaine d'Edward Hopper. Tourné dans les grandes plaines de l'Alberta, et en lumière naturelle – travail stupéfiant du Français Nestor Almendros, le chef opérateur de Truffaut –, le film confronte les splendeurs d'une nature vivante et grouillante aux aspirations dérisoires et futiles d'un groupe de migrants échappés de l'univers urbain de Chicago du début du siècle. Cela reste à ce jour le plus beau rôle de Richard Gere, entouré du minéral Sam Shepard, de la rayonnante Brooke Adams, et de la mélancolique Linda Manz, qui prête sa voix-off au récit pour en accentuer la triste beauté et la déchirante nostalgie. --Sylvain Lefort

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 25 juin 2009
Format: DVD
C'était le deuxième film de Malick et le dernier de sa première période créatrice avant un gouffre de silence de deux décennies d'où il reviendra avec La Ligne Rouge. Dans "Les moissons du Ciel" - avec le jeune Richard Gere, encore quasiment méconnu à l'époque (mais fan de Badlands de la première heure) - Malick poursuit, à travers la voix-off d'une enfant qui tente de saisir le monde sauvage qui l'entoure, sa fameuse symphonie visuelle où les caprices de la natures font écho aux déchirements humains.

En toile de fond, le canevas dramatique possède la beauté de sa simplicité : deux amants, faux consanguins mais vrais frères et sœurs de galère et de cœur, décident de faire contracter un mariage avec un très riche propriétaire terrien en fin de vie pour récupérer la dot. Voilà, le mal est à la racine, la mauvaise graine est plantée. Travail, argent, classes et pouvoir ont sali la terre, perverti le cœur, inoculé l'âme. Comment, après ça, s'étonner des Apocalypses vengeresses ? Poussière, tu redeviendras poussière...

Tourné en très grande partie durant la fameuse "heure bleue", sous la houlette d'un chef-op qui embarquera un oscar de la photo plus que mérité, Les Moissons du Ciel offre des décors, des plans larges, des travellings Steadycam et des couchers de soleil injectés, d'une rare beauté cinématographique. Fond et forme fusionnent à la perfection dans ce grand orphéon tragique et naturaliste, tonnant comme un coup de fusil à travers les champs.
Remarque sur ce commentaire 21 sur 21 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Un flamboyant poème visuel sur les passions humaines. Terence Malick, dont ce n'est encore que le deuxième long métrage, exprime déjà ici toute la puissance de son génie cinématographique. Il nous expose le récit de gens simples et encore proches de la nature, que le destin va précipiter avec violence dans un affrontement inéluctable. A cette violence, née du tiraillement perpétuel entre l'enfermement des classes sociales et les aspirations naturelles de l'homme, mû par ses pulsions primitives, le cinéaste confère une dimension universelle. Pour cela, il situe son drame dans un environnement d'une beauté saisissante, dans une nature frémissante de vie animale, des paysages et des ciels baignés d'une lumière biblique (travail exceptionnel du chef opérateur Nestor Almendros), qui font écho à la tragédie en faisant ressortir toute la fatalité et l'immuabilité de la condition humaine. L'autre grande force de ce film vient de son mode narratif, plaçant le spectateur selon le point de vue d'une jeune fille, proche des protagonistes, mais en même temps observatrice muette du destin en marche (étonnante Linda Manz, qu'on n'a guère revue ensuite que dans "Out of the Blue", film méconnu et passionnant de Dennis Hopper, et dont le regard intense et le visage grave laissaient pourtant présager d'une carrière plus fournie). Son regard est exprimé par sa voix off, qui ryhtme avec sobriété et souligne comme un choeur antique les actes successifs de ce drame.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 30 sur 33 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 29 mars 2013
Format: DVD Achat vérifié
« Les moissons du ciel » est le deuxième film de Terrence Malick. Son titre original - « Days of Heaven » - rend mieux finalement mieux compte de son thème général : les douceurs du paradis terrestre et sa ruine, sous les coups des passions humaines et les assauts de l'Adversaire.

L'histoire, qui se déroule en 1916 et 1917, est ponctuée en voix-off par la jeune Linda (Linda Manz) qui quitte Chicago avec son frère Bill (Richard Gere) et l'amante de celui-ci, Abby (Brooke Adams), qu'il fait passer pour son autre saeur. Sans le sou, ils se font embaucher tous les trois comme saisonniers, pour les moissons, dans une immense ferme du nord du Texas. Le très riche propriétaire de celle-ci (Sam Shepard), tombe immédiatement sous le charme d'Abby. Il est jeune, mais ses médecins ne lui donnent qu'une année à vivre. Bill pousse alors Abby à accepter les avances du fermier et à l'épouser, dans l'espoir d'un proche héritage et d'un avenir meilleur. A une année de bonheur, au cours de laquelle chacun semble s'épanouir du bonheur des autres, succède les tensions qui naissent de l'envie, de la méfiance et de la jalousie. Le malheur s'abat sur la ferme comme la nuée de sauterelles qui la ravage lors des prochaines moissons, avant de provoquer un gigantesque et infernal embrasement.

La photographie du film est absolument magnifique et éblouissante. Terrence Malick met en valeur les couleurs et les bruissements du vent dans les blonds champs de blés qui s'entendent à l'infini.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?