Les Murs de sang : On paie toujours ses fautes. C'est jus... et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Murs de sang: On paie... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ~Mister BinGO~
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ===ENVOI LE JOUR MEME===Ref:B96
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Murs de sang: On paie toujours ses fautes. C'est juste une question de temps. Broché – 5 octobre 2011


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,80
EUR 18,80 EUR 5,99

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 18,80 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Murs de sang: On paie toujours ses fautes. C'est juste une question de temps. + Rémanence
Prix pour les deux : EUR 25,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Douze ans que Jack van Bogaert est séparé de sa fille, Lucie. Après une jeunesse tumultueuse et un séjour prolongé dans une prison balinaise, il coule des jours paisibles auprès de Libby, la femme qu’il aime, sur une petite île paradisiaque. Un bonheur inespéré auquel s’ajoutent des retrouvailles avec Lucie, dont la mère vient de mourir et qu’il est venu récupérer en Suisse. Survient un stupide accident de voiture sur une route de montagne, et tout bascule.

Avec cette intrigue ingénieuse filée sur trois époques, Jérôme Camut et Nathalie Hug nous offrent un thriller complexe, sensible, virtuose.

Biographie de l'auteur

Nathalie Hug a grandi en Lorraine. 1, rue des Petits-Pas est son troisième roman, après L’Enfant-rien et La Demoiselle des tic-tac, publié chez Calmann-Lévy.

Elle a reçu le prix "coup de coeur de la Griffe Noire (St Maur Les Fossés) pour l'ensemble de son oeuvre.
 



    En 2004, Jérôme Camut publie les deux premiers tomes de la tétralogie Malhorne aux éditions Bragelonne. Nathalie Hug se les procure et contacte Jérôme sur Internet. Ils se rencontrent peu après. Ils ne se quitteront plus et commencent très vite à écrire ensemble. Ils ont publié aux éditions Télémaque la trilogie Les Voies de l’ombre, rééditée au Livre de Poche.


Détails sur le produit

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Calmann-Lévy (5 octobre 2011)
  • Collection : Suspense Crime
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702141897
  • ISBN-13: 978-2702141892
  • Dimensions du produit: 15 x 3,1 x 23 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 214.071 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gruz blog EmOtionS TOP 500 COMMENTATEURS le 15 octobre 2011
Format: Broché
Camug le retour, quatre mains qui portent un thriller non exempt de défauts, mais diablement efficace. Une sorte de mix entre Coben et Koontz, mais à la sauce française.
Oui des défauts, cette envie de départ de proposer un roman "grand public", une histoire par moment pas toujours originale.
Oui mais des qualités :
- un personnage principal, écorché vif et bourré de défauts, violent, grande gueule, mais bien attachant ; loin des héros manichéens des productions américaines "grand public"
- une histoire qui navigue habilement entre 3 périodes de temps
- des personnages toujours aussi bien campés psychologiquement, la marque de fabrique des Camug
- des rebondissements, parsemés avec intelligence et non dénués de machiavélisme
- 100 dernières pages qui font basculer le roman et le font sortir des sentiers bien tracés que semblait lui faire suivre l'histoire.
En conclusion, un bon moment de lecture. Reste aux Camug à ne pas perdre ce "goût" de la perversion pour vouloir plaire au plus grand nombre.
PS : un mot concernant Calmann-Levy. Déjà que le titre du livre fait un peut "série B" (même si à la lecture il se justifie parfaitement), l'éditeur pourrait faire un effort sur les couvertures des romans des Camug. Celle-ci est laide, comme les deux précédentes étaient horribles... A croire que l'éditeur n'a pas envie d'allécher le chaland...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Serguei le 7 octobre 2011
Format: Broché
Camut et Hug nous proposent une nouvelle piste dans leur leur histoire du thriller..

Ce nouveau roman, Les Murs de Sang, emmene le lecteur dans un univers politico-social au bord de l'horreur, et si proche de l'actualité, une fois de plus; les auteurs ont un don pour coller aux faits divers de nos journaux télévisés.
Et toujours des personnages fascinants, attachants, qui vous boulversent jusqu'à la derniere page.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS le 6 septembre 2013
Format: Poche Achat vérifié
J'ai découvert Jérome Camut avec Malhorne, Tome 1 : Le Trait d'union des mondes.
Ayant beaucoup apprécié le style, l'imagination, le sens du récit et le développement des personnages j'ai acheté l'intégral... et jusque là je ne regrette pas un instant, bien au contraire.

Polar à quatre mains qui, dès les premières pages, nous plonge en immersion totale et soutenue...on ne reprend son souffle que lorsque l'on referme le livre.

Pour situé l'histoire (pas de crainte je ne résume, en gros, que les quinze premières pages) :
Jack retrouve sa fille Lucie en Suisse après douze ans de séparation car son ex-femme vient de mourir.
Depuis la séparation en bas âge dans un contexte d'emprisonnement balinais prolongé et de problèmes chaotiques divers il à refait sa vie sur une île paradisiaque auprès de Libbie qui attend un bébé.
Puis c'est l'accident, stupide, comme souvent, et tout bascule très vite...je m'arrête là comme promis. ;)

Le rythme est toujours maintenu sans négliger toutefois le développement des personnages qui ont une belle épaisseur et une magnifique profondeur psychologique (l'écriture à quatre main y est certainement pour quelque chose).

L'intrigue sur trois époques est excellente, suffisamment complexe et ingénieuse pour combler les spécialistes du genre les plus exigeants.

Les rebondissements ne manque pas, souvent "diaboliques", et la fin est à la hauteur de nos attentes.

L'écriture est juste parfaite pour ce genre littéraire, simple mais soignée.

Merci à tous les deux !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par bilip VOIX VINE le 16 mars 2012
Format: Broché
C'est pas mal.
Mon appréciation mitigée tient principalement au fait de la construction de ce roman, qui alterne les retours en arrière afin de donner un sens à l 'histoire principale.
3 histoires se chevauchent donc alternativement pour éclairer les 100 dernières pages.
3 histoires qui à elles seules pourraient constituer un roman à part entière pour chacune d'entre elles.
3 histoires à suspens fort prenantes qui m'ont donné le sentiment de lire 3 livres en même temps, m'obligeant à chaque fois qu'un chapitre se tourne, à quitter à regret celui qui se referme, pour me ré-investir dans le suivant qui s'ouvre, freinant ainsi l'intensité de l'action.

Mais on ne s'ennuie pas, bien au contraire. Nos talentueux auteurs à l'esprit foisonnant, ont su encore une fois retenir mon attention, par l'intrigue, par le rythme, et les portraits fort bien campés de personnages plus vrais que nature.
Même si parfois quelques ficelles m'ont semblé un peu grosses et prévisibles, je vais ranger ce thriller dans les bons moments de ce genre littéraire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par malicia le 8 janvier 2012
Format: Broché
J'ai bien aimé les murs de sang, malheureusement étant suisse(valaisanne) et habitant la région ou l'intrigue se déroule en grande partie je me suis bien énervée face aux incohérences géographiques et autres. Cela casse la magie quand les détails sont pleins d'inepties. Tout ceci n'ôte rien à l'histoire bien sûr et cela n'a touché que les petites valaisannes comme moi. Néanmoins je me poserais des questions aussi sur les autres endroits décrits désormais en me demandant d'ou viennent les infos (Google earth?) et cela me déçoit un peu. Un bon livre ne doit pas entraîner de suspicion chez le lecteur quant au sérieux des recherches et doit se lire sans que l'esprit critique soit présent constamment sinon pas d'évasion possible. Ceci est un petit coup de gueule car je pense que cela fait partie du boulot des auteurs d'être pointilleux afin d'être crédibles!
Je termine en précisant que c'est un bon livre en dehors de cela, donc si l'intrigue ne se passe pas près de chez vous pas de soucis vous allez aimer....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?