Les Neuf Cercles et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Neuf Cercles a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les Neuf Cercles Broché – 2 octobre 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00
EUR 22,00 EUR 15,50

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Neuf Cercles + Captives
Prix pour les deux : EUR 44,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Voyage au bout de l'enfer avec R. J. Ellory. 1974. De retour du Vietnam, John Gaines a accepté le poste de shérif de Whytesburg, Mississippi. Une petite ville tranquille jusqu'au jour où l'on découvre, enterré sur les berges de la rivière, le cadavre d'une adolescente. La surprise est de taille : celle-ci n'est autre que Nancy Denton, une jeune fille mystérieusement disparue vingt ans plus tôt, dont le corps a été préservé par la boue. L'autopsie révèle que son cœur a disparu, remplacé par un panier contenant la dépouille d'un serpent. Traumatisé par le Vietnam, cette guerre atroce dont " seuls les morts ont vu la fin ", John doit à nouveau faire face à l'horreur. Il va ainsi repartir au combat, un combat singulier, cette fois, tant il est vrai qu'un seul corps peut être plus perturbant encore que des centaines. Un combat mené pour une adolescente assassinée et une mère de famille déchirée, un combat contre les secrets et les vérités cachées de sa petite ville tranquille. Si mener une enquête vingt ans après le crime semble une entreprise périlleuse, cela n'est rien à côté de ce qui attend John : une nouvelle traversée des neuf cercles de l'enfer. Pour ce thriller sombre et déchirant, qui évoque autant Truman Capote que Jim Thompson, R. J. Ellory renoue avec la veine crépusculaire de Seul le silence. Son personnage principal, John Gaines, littéralement hanté par le crime, la violence et la mort, lui permet d'aborder une fois encore, et de façon plus puissante que jamais, l'interrogation principale au centre de tous ses romans : la part d'ombre de chaque individu et la nature du mal. Son écriture, d'une exceptionnelle beauté, entraîne le lecteur dans un inoubliable voyage au cœur des ténèbres.

Biographie de l'auteur

R. J. Ellory est né en 1965. Après Seul le silence, Vendetta, Les Anonymes, Les Anges de New York et Mauvaise étoile, Les Neuf Cercles est son sixième roman publié en France par Sonatine Éditions.


Détails sur le produit

  • Broché: 573 pages
  • Editeur : SONATINE (2 octobre 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2355842698
  • ISBN-13: 978-2355842696
  • Dimensions du produit: 22 x 3,6 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.508 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Naissance à Birmingham le 20 juin 1965.
Roger Jon Ellory est né à Birmingham. Sa mère, danseuse et actrice, l'élèvera seule jusqu'à ce qu'une pneumonie la terrasse au tout début des années 1970. À 16 ans, il rejoint sa grand-mère maternelle, qui décèdera en 1982. Après avoir connu la prison à l'âge de 17 ans, il se consacre à plusieurs activités artistiques - graphisme, photographie... et musique : il joue de la guitare dans un groupe de rock, les Manta Rays, qu'il quittera à la mort du batteur.
Il se plonge alors dans la lecture, et sa passion pour la littérature de fiction ne fait que croître. Ses auteurs de prédilection: sir Arthur Conan Doyle, Michael Moorcock, Tolkien, Stephen King... Entre 1987 et 1993, RJ Ellory écrivit pas moins de vingt-deux romans, chacun lui valant systématiquement des refus éditoriaux, polis mais fermes, des deux côtés de l'Atlantique : en Angleterre, on refusait de publier des romans situés aux États-Unis qui étaient écrits par un citoyen anglais, et outre-Atlantique, on ne voulait pas de romans ayant les États-Unis pour cadre alors qu'ils étaient l'œuvre d'un Britannique...
Découragé, RJ Ellory cesse d'écrire et occupe un emploi de bureau pour la première fois de sa vie. En 2001, il reprend la plume et écrit trois romans en moins de six mois. Le second, Candlemoth, sera publié par Orion ; nommé pour le Crime Writers' Association Steel Dagger for Best Thriller 2003, il est traduit en plusieurs langues. Mais c'est avec Seul le silence, son cinquième roman publié en Angleterre que le public français le découvre. Suivrons, toujours chez Sonatine Editions, Vendetta en 2009 et Les Anonymes en 2010.
Aujourd'hui il se consacre pleinement à son écriture et à la musique avec son groupe de blues, "The Whiskey Poets".

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pascale TOP 500 COMMENTATEURS le 2 novembre 2014
Format: Broché
Le shérif Gaines pense avoir laissé derrière lui les neuf cercles de l'enfer en revenant de la guerre du Vietnam mais c'est un autre enfer qui l'attend à Whytesburg lorsque le cadavre de la jeune Nancy Denton est retrouvé dans la vase vingt ans après sa disparition, comme si le diable lui-même l'avait déposée près de la rivière. L'enquête nous plonge au coeur du Mississipi des années 70 -avec en filigrane ses relents de haine raciale et de superstitions- et dans l'enfer personnel des combattants de la Seconde Guerre Mondiale et de la guerre du Vietnam.
Comme toujours chez Ellory, le roman a plusieurs dimensions: non seulement une enquête policière de facture classique avec ses fausses pistes et rebondissements, enquête qui ne manque pas de captiver le lecteur, mais aussi l'omniprésence des traumatismes de la guerre chez des survivants qui continuent d'être hantés par les images et actes terribles auxquels ils ont été confrontés. La question de la barbarie humaine est posée en fil conducteur des petites et grandes tragédies qui constituent la trame des "Neuf Cercles". et ne peut manquer d'interpeller le lecteur.
A défaut de m'avoir touchée comme "Ghostheart" ou encore "Seul le silence", "Les neuf cercles" est un roman policier intéressant à plus d'un titre, notamment dans la psychologie torturée de certains personnages. Il manque un petit quelque chose pour que je lui octroie cinq étoiles mais quatre sont amplement méritées...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par jl geronimo TOP 1000 COMMENTATEURS le 2 janvier 2015
Format: Broché
J AIME LES ROMANS NOIRS DE R.J.ELLORY ET CELUI CI AUSSI...JE NE ME POSE PAS LA QUESTION A CHAQUE FOIS DE SAVOIR SI IL EST MIEUX MOINS BIEN OU EGAL AU PRECEDENT...LA SEULE CHOSE QUE JE ME DEMANDE A CHAQUE FOIS DEPUIS LE PREMIER C EST...OU VA T IL CHERCHER TOUT CELA ????GRANDE IMAGINATION =GRAND TALENT=GRAND ECRIVAIN.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par jay TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 16 janvier 2015
Format: Broché
Un cadavre ressort vingt ans après de la boue au sens propre et va remuer beaucoup de boue au sens figuré. Le shérif en charge de l’enquête est lui-même en proie à ses démons, entre un père mort à la guerre, une participation traumatisante à la guerre du Vietnam, une amoureuse partie suite à la perte d’un bébé et une mère mettant ses dernières forces dans la lutte contre le cancer. Les pistes vont assez vite croiser la route d’une puissante famille du Sud.

Si j’avais déjà entendu parler de R.J. Ellory, « Les neuf cercles » est le premier roman de cet auteur que je lis. Les thèmes abordés (le Sud, ses grandes familles, le racisme, le vaudou, la guerre du Vietnam…) m’ont immédiatement accrochée. L’alternance entre passé et présent est également réussie. Elle donne la pleine mesure de la perte de l’insouciance et dévoile des êtres irrémédiablement abîmés. Même si l’auteur n’évite pas les lieux communs, il parvient dans l’ensemble à les dépasser car il prend le temps de fouiller ses personnages et de détailler les actions. Certains trouveront peut-être des longueurs mais j’ai apprécié de prendre le réel rythme de l’histoire et de l’enquête. C’est particulièrement vrai pour le shérif. Son personnage est attachant et profond. Compétent mais faillible, j’ai apprécié qu’il ne soit pas toujours un superflic. Il patauge, se trompe, n’a pas toujours les coudées franches, doit se méfier aussi de ceux avec qui il est censé collaborer… Certains personnages sont par contre un peu survolés.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bersier Francois le 8 décembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
L'un des pires défauts de ce livre est de contribuer à la déforestation planétaire (574 pages...)

Pauvre lecteur, condamné à l'ennui. Dans cette histoire interminable, tout est fabriqué : une saga familiale de vaudeville; des souvenirs factices de la guerre du Vietnam; une enquête tirée par les cheveux; de nombreux meurtres, décapitations, pendaisons et démembrements, aussi prévisibles que sanglants; un tueur en série tiré d'une pochette surprise; une conclusion de grand guignol; en prime, une bluette pour l'épilogue, le flic ravagé et meurtri trouvant (enfin !) sa rédemption auprès de l'une des rares survivantes de ce jeu de massacre...

Question style : zéro. Absence totale de signification. Ellory noircit du papier. Ses descriptions, qui prétendent recréer les atmosphères du Mississippi, accumulent redites et clichés. Les soit-disant discours intérieurs de son héros sont répétitifs à n'en plus finir. Des dialogues faciles et dilués remplissent le vide des pages. Tout est insincérité, à supposer que l'auteur ait voulu s'impliquer en tant qu'écrivain, et prendre des risques dans l'écriture, ce dont je doute.

Ah ! que je regrette cet achat et la perte de temps qu'il m'a valu, même si j'ai très vite sauté des pages... et des pages...

Evitez ce livre. Lisez plutôt James Lee Burke.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?