• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les New-Yorkaises a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les New-Yorkaises Poche – juin 2001

4.1 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, Grands caractères
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,20
EUR 6,20 EUR 0,01

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les New-Yorkaises
  • +
  • La Splendeur des Lansing
  • +
  • Le Temps de l'innocence
Prix total: EUR 19,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Avec l'intelligence et l'humour féroce dont elle est coutumière, Edith Wharton brocarde dans ce roman, publié en 1927, l'inaction et l'insouciance aveugle de l'aristocratie new-yorkaise des Années folles. En moraliste sévère, elle étudie les mœurs de cette classe sociale privilégiée – dont elle est elle-même issue – et montre que, sous la surface policée et rassurante des conventions, bouillonnent les passions, les mensonges et les trahisons ; nul n'échappe à sa plume acerbe : oisifs, dilettantes, forcenés du travail, tous sont condamnés par un sentiment d'autosatisfaction qui va insensiblement provoquer des ravages irréversibles. Le sentiment du tragique apporte donc une note discordante dans cet univers feutré. Ce thème pourra paraître quelque peu désuet aux yeux d'un lecteur contemporain, mais la description exacte du New York du début du XXe siècle, ainsi que le style élégant, proche de celui de Paul Bourget et d'Henry James, parvient en partie à masquer cette faiblesse. En complément à la lecture de cet ouvrage, ceux qui ne connaissent pas encore l'univers romanesque d'Edith Wharton liront avec plaisir Chez les heureux du Monde et Le Temps de l'innocence (Prix Pulitzer 1920). --Nathalie Gouiffès

Quatrième de couverture

" Les programmes de Mrs Manford étaient immuables. On en venait à douter que la maladie, ou même la mort, puisse les désorganiser. Tenter de modifier la mosaïque complexe de ses rendez-vous aurait été comme chercher à démolir la pyramide de Khéops... Prise dans le tourbillon de la vie new-yorkaise, Pauline ne s'épargne pas. Guérisseurs, assistantes sociales, gourous et marchands d'art s'arrachent le temps de cette femme exemplaire qui préfère s'adonner aux exercices d'élévation de l'âme plutôt que de se plier aux aspirations intimes de son époux. Rien d'étonnant à ce que celui-ci soit sensible à l'extrême légèreté de Lita, sa belle-fille, à son profil d'ange primitif, voire à ses extravagances. Mais ce besoin d'évasion annonce un drame...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
deux cents très bonnes premières pages (c'est déjà pas mal, certes) mais une fin complètement bâclée.....l'auteur devait vraiment avoir autre chose à faire
selon moi le moins bon roman - et de très loin - d'edith wharton.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
En lisant ce livre, on découvre que Sophie Kinsella et ses conseurs n'ont rien inventé !
La vie trépidante de ces riches new-yorkaises des années 30, qui essaient de donner un sens au vide de leur vie en soutenant les grandes causes (et les moins grandes) et en s'étourdissant de réceptions et autres galas, est tout simplement hilarante.
C'est drôle, le style est magnifique et les personnages criants de vérité. J'ai vraiment envie de découvrir au plus vite les autres livres de cet auteur !
Remarque sur ce commentaire 8 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ed391 le 17 janvier 2013
Format: Poche Achat vérifié
Le vernis craquelle toujours chez les grands bourgeois de Wharton. Avec son style éblouissant de finesse et d'élégance elle nous invite à observer le lent affaissement des conventions et la tombée des masques...
Ce livre est identique aux trottoirs de la ville dans lequel il se déroule : légères fissures puis un peu de fumée crachote... On attend l'explosion finale dévastatrice ...
Mais sachez-le Wharton n'est pas une révolutionnaire, elle est lucide, (un peu) méchante, avec un merveilleux humour qui nous permet d'aimer ses personnages, tout vénaux, hypocrites, ou complètement allumés qu'ils soient...
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Wharton est étonnamment aussi efficace que dans "Chez les heureux du monde" qui reste mon favori. Elle décrit avec brio la transmission de la frustration d'un cercle de personnes interdépendantes les unes sur les autres, destiné à suivre les règles de la société, quel que soit le coût. Chaque personnage est désespérément embrayé dans ses normes sociales, le mode d'adaptation de chacun les éloigne plus ou moins de la réalité. Nona, la belle et bien élevée New Yorkaise lutte avec une belle-sœur Lita, dont les valeurs (et leurs conséquences) menacent l'ensemble de l'ordre social de la famille.

Les hommes échappent au travail, tandis que les femmes se perdent dans le fléau de l'excès de vanité. L'arrivée du Jazz abaisse finalement le rideau sur le théâtre du vieux New York et de ses valeurs. Ce roman psychologique est vraiment fascinant, comme tous les romans d'Edith Wharton que j'ai pu lire pour le moment. Ce roman est terriblement moderne et parmi les plus beaux de Mme Wharton. Elle écrit avec une grâce personnelle et rusé les événements qui se déroulent derriére les magnifiques facades de ce vieux New-York. Elle nous révéle l'envers du décor. Il s'agit également d'une étude de caractéres en contradiction avec leur destin déja établi par leur position social comme l'inoubliable Lilly Bart sirotant du laudanum dans Chez les heureux du monde ou le dîner d'adieu pour la comtesse Olenska dans l'Age de l'innocence.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?