undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Amazon rachète votre
article EUR 2,27 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Passagers du vent tome 6 - Livre 2 Relié – 29 janvier 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

François Bourgeon est né en 1945 et est diplômé de l'école des métiers d'art. En 1979, il s'impose dans le monde de la BD avec la parution du 1er tome de la série Les Passagers du vent. Il est également l'auteur de deux autres séries majeures : Les Compagnons du crépuscule et Le Cycle de Cyann.



Détails sur le produit

  • Relié: 70 pages
  • Editeur : 12 BIS (29 janvier 2010)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2356481125
  • ISBN-13: 978-2356481122
  • Dimensions du produit: 32,1 x 1 x 24 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (26 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 150.756 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1945 à Paris, François Bourgeon suit des études classiques et perfectionne son dessin dans divers ateliers, puis passe son concours d'entrée à l'école des Métiers d'Art d'où il sort après trois ans d'études avec un diplôme de maître verrier !
Scénariste et dessinateur de bande dessinée français, il est très connu du grand public grâce à la série « Les Passagers du Vent », sortie en 1979, dans laquelle il décrit avec minutie la vie en mer et les horreurs du commerce triangulaire.
Cette série d'aventures historiques, s'appuyant sur une documentation très riche, est considérée comme l'une des plus importantes de la bande dessinée moderne.
François Bourgeon a été nommé meilleur dessinateur de l'année en 1980 au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême.
Auparavant, il a travaillé pour le groupe Bayard Presse qui a publié ses premières BD et nouvelles entre 1971 et 1973 dans l'hebdomadaire Lisette puis chez Fleurus presse en 1974-1975, dans l'hebdomadaire Djin ainsi que dans l'hebdomadaire Fripounet. Il dessine en 1978 « Maître Guillaume et Le Journal des bâtisseurs de cathédrales » édité chez Univers Média.
Dans sa première série « Brunelle et Colin », parue dans la revue Circus en janvier 1979, et imaginée avec le scénariste Robert Génin, son style inimitable commence à apparaître dans le personnage de Brunelle, qui est déjà l'ébauche de l'Isa des « Passagers du Vent » qui le rendra célèbre. Son goût de l'histoire transparaît également dès cette époque, et il reprendra d'ailleurs le thème du Moyen-Âge pour sa série « les Compagnons du Crépuscule », en 1984.
Depuis, en collaboration avec Claude Lacroix, François Bourgeon s'est plongé dans la science-fiction et ensemble, ils ont créé le monde du « Cycle de Cyann », qu'ils explorent depuis 1993, avec quelques incartades pour achever la saga des « Passagers du Vent ».

Son prochain ouvrage « Les couloirs de l'entretemps » (le Cycle de Cyan - Tome 5) paraîtra aux Éditions 12Bis le 11 octobre 2012.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrice Sechet le 14 février 2010
Format: Relié
C'était déjà une série culte et aujourd'hui c'est quelque chose d'énorme. Un travail sur la langue, ou plutôt sur ces langues si bigarrées et si métissées qui ont une puissance poétique incroyable. Des personnages crédibles, émouvants , attachants comme dans un roman. La relation des deux héroïnes que 80 ans séparent m'a envouté. Il y a là une dimension tragique que je n'avais jamais vue en BD et bien rarement en littéraure. Le dessin est devenu un pur chef-d'oeuvre : chaque image est un tableau chargé de sens et d'intentions sur lequel on peut s'attarder mais l'enchainement est également parfait et on peut donc lire dans plusieurs dimensions et à plusieurs vitesses. Merci Bourgeon
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par tchitchgue le 12 novembre 2011
Format: Relié
J'avais apprécié la première saga sans en être fan pour autan. J'ai donc acheté cette suite (20 ans après) avec l'idée de prendre au moins une valeur sure. Eh bien j'ai tout simplement adoré. Bien plus que la saga. L'histoire est absolument déchirante. Fini, la jeune Isa immature, flamboyante, dont le tempérament enflammé devait faire fantasmer beaucoup d'hommes. Ici, c'est l'histoire de plusieurs vies, plusieurs générations, prises dans la tourmente, les aléas de conflits si profondément humain (et ultra documentés, au passages). L'histoire qui marque cette suite et laisse le petit goût amer d'une trace indélébile, comme on n'en trouve que dans les grandes oeuvres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par totolp le 16 février 2010
Format: Relié
Je n'ai pas été déçu par ces retrouvailles. Le réalisme des Passagers du Vent est toujours présent, et on a plaisir à découvrir un nouveau lieu et une nouvelle époque : les plantations pendant la guerre sécession (marrant, aussi, les vues aériennes style google earth). Je trouve pour ma part l'héroïne plutôt sympathique et agréable à regarder. La fin du livre 2 m'a fait pleurer, j'ai jamais vu une BD me faire pleurer !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par tof le 26 janvier 2011
Format: Relié
Le style de F.bourgeon reste inchangé. Toujours autant de recherche tant dans la partie historique que dans son trait. Voici donc une suite tant attendue à l'histoire d'Isa et qui ne déçoit pas.
Dommage que les dialogues en créoles ne soient traduits qu'en fin de tome, ce qui peut nuire à la fluidité de la lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marsouin le 9 juillet 2010
Format: Relié
Une saga digne d'un grand film , on sent le changement de style mais le plaisir reste le même et on se replonge dans l'histoire des " Passagers du vent" qu'on avait
laissé "le vendredi 29 mars 1782" alors qu'ISA n'avait que dix-huit ans ....(exemplaire de mai 1984" Le Bois d'Ebene").
Pour tous les amoureux des belles histoires et de la mer.De plus on prend en même temps une petite leçon d'histoire maritime les plans de la Marie Caroline sont exemplaires.
Les 7 tomes à lire et à relire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Elrousa TOP 1000 COMMENTATEURS le 30 décembre 2012
Format: Relié
Que dire qui n’ait déjà été écrit sur la « petite fille Bois-Caïman » ?. Faut-il mettre en avant le dessin plutôt que le scénario ou l’inverse ? Bourgeon réalise ici une œuvre accomplie, équilibrée, qui réussit à tenir en haleine le lecteur sur une histoire profondément humaine répétée sur deux générations et si caractéristique du « Sud » ! Le lecteur entre d’autant mieux dans le récit qu’il aura « fait ses classes » dans les salles de cinéma…Certains personnages de Bourgeons rappellent en effet ceux « d’autant en emporte le vent » !Mais par-delà les personnages, le décor dans lequel se déroule cette histoire est remarquablement représenté. Deux critiques cependant : les dialogues en créole eurent mérité une traduction non reportée en fin de volume. Le second volume enfin donne un peu l’impression dans sa deuxième partie que l’auteur arrive en bout de son imagination picturale.Ceci étant, les amateurs de BD se délecteront à la lecture de ces deux volumes. Ceux qui veulent découvrir cette forme d’expression feront le bon choix en achetant « la petite fille Bois-Caïman »
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Relié
Bourgeon est un artiste...qui produit ses oeuvres a son rythme, mais notre attente n'est JAMAIS decue.

Ses trois cycles sont vraiment differents (Passagers du vent, historique, Compagnons du crepuscule, Fantastique et Cyann, SF) et chacun a leur facon...de veritables bijoux qui figurent parmi mes BD preferees.
Revisiter et apporter une epiloque a ce monument qu'est le cycl des "Passagers du Vent" etait un veritable challenge.

Le tome 6 est en deux livres. L'histoire commence lentement, deux generations plus tard, apres la guerre civile dans le SUD devaste. Dans le Livre 1, le scenario demarre lentement et au depart on ne voit pas vraiment le lien avec le debut du cycle. Je suis un peu reste sur ma faim...Les Passagers du Vent, Tome 6 : La Petite Fille Bois-Caïman : Livre 1

Le livre 2 a balaye mes doutes. Bourgeon apporte une conclusion poignante au cycle, en toute coherence. Une tres belle histoire , par un conteur vraiment hors pair !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?