EUR 15,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Patients d'Arkham a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 4,87 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les Patients d'Arkham Album – 10 juillet 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 10 juillet 2014
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 12,13

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Patients d'Arkham + SAGA DE RA'S AL GHUL(LA) + Batman & Robin tome 1
Prix pour les trois: EUR 55,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Après avoir plaidé la folie pour échapper aux accusations d'escroquerie financière, Warren White, surnommé « le Requin Blanc », est condamné à purger sa peine entre les murs capitonnés de l'Asile d'Arkham. Alors qu'il fait ses premiers pas dans les couloirs de l'institut, White commence à comprendre la signification du sourire de ce juge malicieux qui accepta trop facilement son alibi de troubles mentaux. Que faire lorsque vos compagnons de cellule se nomment Killer Croc, Poison Ivy ou Humpty Dumpty ? Contenu : Arkham Asylum: Living Hell #1-6


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,87
Vendez Les Patients d'Arkham contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,87, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Album: 160 pages
  • Editeur : Urban Comics (10 juillet 2014)
  • Collection : DC Nemesis
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2365774016
  • ISBN-13: 978-2365774017
  • Dimensions du produit: 26,5 x 1,6 x 17 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 58.267 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Présence TOP 50 COMMENTATEURS le 13 juillet 2014
Il s'agit d'une histoire complète et indépendante de toute autre ; il vaut mieux être familier des principaux ennemis de Batman pour pouvoir pleinement l'apprécier. Ce tome comprend les 6 épisodes de la minisérie, initialement publiés en 2003, avec un scénario de Dan Slott, des dessins de Ryan Sook, un encrage de Wade von Grawbadger et Jim Royal, une mise en couleurs de Lee Loughridge, et des couvertures d'Eric Powell.

Il y a un siècle ou deux, dans la cave de la bâtisse où sera plus tard construit l'asile d'Arkham, un individu se livre à des pratiques médicales interdites dans le plus grand secret. De nos jours, un juge rend son verdict. Warren White (surnommé le grand requin blanc) s'est rendu coupable de fraudes à grande échelle, s'étant toujours vanté que seules les petites gens payent des impôts. Pour éviter le pire, son avocat a plaidé la folie. Le juge retient cet argument, White évite la prison mais la sentence le condamne à un internement à l'asile d'Arkham. Dans le véhicule qui le transfère sur place, il voyage avec Mad Hatter, Scarecrow et Riddler. C'est dans ces conditions qu'il découvre cet établissement dont il n'avait jamais entendu parler. Il partage une cellule avec un tueur en série persuadé de communiquer avec des fantômes. Lors de sa première douche, il fait tomber sa savonnette et c'est le Joker qui lui ramasse. Il se rend régulièrement aux consultations avec Anne Carver, la psychiatre d'Arkham, bien décidé à réussir à la soudoyer pour être transféré dans un autre établissement.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-Baptiste Padoin le 26 août 2014
Achat vérifié
Hélas je me suis laissé séduire par les couvertures d'Eric Powell, artiste que j'adore. Je me suis dit: "S'il fait les couverture, c'est qu'il valide ce travail et qu'il lui donne sa crédibilité." Mais j'aurais du le feuilleter avant.

Quelle déception ! Il y avait de bonnes idées de base, le scénario me plaisait du fait qu'on ait un point de vue interne à l’asile d'Arkham. Beaucoup de méchants de l'univers de Batman sont présents dont certains peut connus (je pense particulièrement à l'histoire de Humpty Dumpty, seul point que j'ai réellement apprécié dans ce comics).

Mais par contre quand on commence à partir dans le délire satanique alors là j'ai totalement lâché. Je n'accroche absolument à ces espèces de cross-over mi-réaliste, mi-fantaisie car je trouve que ça ne colle pas du tout à l'univers de Batman, qui se veut réaliste malgré le fait que certains super-villains aient des pouvoirs. Ça me casse tout de suite l'immersion. En plus de ça le soi-disant "grand vilain" de l'histoire a autant de charisme qu'une éponge.

Enfin bref, je le déconseille aux fans de la chauve-souris et de son univers, malgré quelques bons passages qui se sont embourbé dans cet ensemble médiocre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 20 juillet 2014
Mis à part les "classiques" de Miller, je n'ai aucun opus de la saga de la Chauve Souris géante, n'ayant jamais pris le temps de me lancer dans cette collection tentaculaire. Mais avec cet opus "ovni" que l'on peut complètement envisager à part, c'est un genre de spin off que nous proposent Slott & Sook (avec de sublimes couv' d'Eric Powell, le créateur de The Goon), que l'on pourra vraiment apprécier à condition de connaître un minimum les super méchants de Batman.

Huis clos déjanté dans lequel les auteurs ont exploité pleinement les capacités offertes par le concept original, Les Patients d'Arkham met en scène le florilège quasi-complet des arch-ennemis de l'encampé, avec comme fil rouge l'arrivée (idée jubilatoire) d'un nouveau patient ayant plaidé la démence pour échapper à la prison classique... Grosse erreur !

Opus épais et dense (il m'a occupé un bon moment), qui flirte allègrement avec le fantastique, ce pavé tient je pense une vraie place à part dans la série... Un peu à voir comme un bestiaire de Gotham. Excellent...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Biggy TOP 1000 COMMENTATEURS le 11 septembre 2014
Nouveau volume dans la collection DC Nemesis. Nous avons le droit cette fois-ci à la minisérie Arkham Asylum : Living Hell (rien à voir avec l’affreuse traduction les Patients d’Arkham…) Lecture qui arrive à point nommé dans ma pile de lecture après le géniale Arkham Asylum de Grant Morrison. L’asile d’Arkham est un lieu inquiétant, où la folie et la peur font bon ménage.

Après avoir plaidé la folie pour échapper aux accusations d’escroquerie financière, Warren White, surnommé « le Requin Blanc », est condamné à purger sa peine entre les murs capitonnés de l’Asile d’Arkham. Alors qu’il fait ses premiers pas dans les couloirs de l’institut, White commence à comprendre la signification du sourire de ce juge malicieux qui accepta trop facilement son alibi de troubles mentaux. Que faire lorsque vos compagnons de cellule se nomment Killer Croc, Poison Ivy ou Humpty Dumpty ? (Contenu : Arkham Asylum: Living Hell #1-6)

Parce qu’avec ce titre en français, je ne m’attendais pas du tout à cela. Je ne m’attendais pas à une véritable plongée en enfer en compagnie de méchants de seconde, voire troisième, zone et pourtant méchamment intéressants !
Tout commence à Warren White, un criminel à col blanc de haut vol, à la fortune démesurément indécente. Lors de son procès, pour échapper à la prison, il feint la démence pour être interné. Et c’est avec un sourire presque sadique que le juge décide de tomber dans le panneau intentionnellement et de l’envoyer à Arkham !
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?