undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 novembre 2000
L'ouvrage présente bien. Le titre est racoleur. La composition de la page de garde est explicite: une grande photographie représente un petit train péruvien d'image d'Epinal). Trois vignettes illustrent paysages et cartes de l'ancienne Birmanie au Japon. Difficile de céder à la tentation. On ne peut faire plus engageant. La table des matières déroule son tapis de destinations de rêve: des Alpes suisses au Lac de Constance, de Bangkok à Singapour, du Caire à Assouan. Toutes les destinations mythiques sont représentées. Après une introduction à l'histoire des chemins de fer très centrée sur notre dette à l'égard de la Grande-Bretagne, une carte aide le lecteur à faire son choix. Chaque parcours fait l'objet d'un chapitre. Chaque chapitre est introduit par une carte sur une double page. La qualité de la cartographie est à souligner. La lisibilité est parfaite, l'harmonie de la gamme des couleurs pastels est, à elle seule, une aimable invitation au voyage. Tout est fait pour aider le candidat au voyage. Les informations pratiques (numéros de téléphone des services d'information/réservation, conseils, variantes) constituent un contrepoint nécessaire à la banalité du propos principal. De temps à autre, quelques relations de voyage se voulant pittoresques viennent troubler l'aimable bla-bla emprunté à National Geographic ou Reader's Digest. On est parfois à la limite du racisme paternaliste lorsque l'on loue l'honnêteté de Mohammed, à Fès. Tout cela fleure bon le contentement de soi et les voyages en Technicolor. Au total, un aimable documentaire à parcourir chez son dentiste ou à offrir à sa grand-mère. Difficile d'en faire un guide de voyage. Malgré le titre "Voyages en train", on reste sur sa faim: on sent que l'auteur est resté très en retrait par rapport au personnel et aux voyageurs. Les rythmes, pourtant si importants lors de très longs voyages, sont à peine évoqués. Les rites liés au service des repas, à celui des arrivées et des départs. Au contrôle des billets. Tout cela est vécu d'une façon un peu superficielle. Ce livre reste un bon point de départ pour choisir sa destination/dose annuelle d'exotisme.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)