• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Revenentes a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Deal FR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ce livre a été lu mais il est toujours en bon état. 100% garanti.
Amazon rachète votre
article EUR 5,12 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Revenentes Broché – 1997


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 1997
"Veuillez réessayer"
EUR 16,50
EUR 16,50 EUR 13,21

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Revenentes + La Disparition + La Vie mode d'emploi
Prix pour les trois: EUR 34,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

- Vous avez lu quelque part que la lettre la plus fréquemment utilisée de la langue française était la voyelle « e ». Cela, bien sûr, vous a semblé injuste, et même intolérable, et vous avez décidé d'agir. - Vous avez donc pris un dictionnaire de la langue française et vous avez recueilli tous les mots « sans e ». Vous vous en êtes servi pour raconter une histoire que vous avez appelée, évidemment, La Disparition. - Néanmoins, vous n'étiez pas entièrement satisfait. Il vous semblait que vous n'aviez fait que la moitié du chemin. Vous avez donc récidivé, en prenant, cette fois-ci, les mots ne comportant que la voyelle « e », c'est-à-dire les mots « sans a », « sans i », - « sans o » et « sans u » (« y » est une semi-voyelle et mérite un traitement particulier). Vous vous en êtes servi pour raconter une histoire qu'à juste titre vous avez intitulée "Les Revenentes". - Vous serez peut-être surpris de constater que vos deux ouvrages se ressemblent par de nombreux traits bien qu'ils n'aient aucun mot en commun.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,12
Vendez Les Revenentes contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,12, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 140 pages
  • Editeur : Julliard (1997)
  • Collection : Hors Collection
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2260014720
  • ISBN-13: 978-2260014720
  • Dimensions du produit: 20,5 x 13,1 x 1,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 211.770 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Schnoebelen le 12 novembre 2003
Apres "La disparition", ou la lette e n'etait pas utilisee, Perec a ecrit "Les Revenentes" ou e est la seule voyelle autorisee. Essayez d'ecrire une phrase coherente avec cette seule voyelle : c'est sacrement difficile et on se voit entraine dans toutes sortes de directions non-prevues (par exemple le titre que je donne a ce commentaire).
Ce roman est un tour de force, et en plus il est savoureux. Bien mieux que la Disparition que je trouve un peu lourdingue, et qui se broute au hasard, en piochant une page ici ou la. Les revenentes sont tout autre chose. On se marre. Ca devient vite graveleux. Et Perec, apres quelques pages ou la regle est suivie rigoureusement, se laisse aller a tricher un peu. Juste pour montrer ce qu'on peut faire faire a "cette belle lengue frencese". Un regal.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Chantelot le 13 avril 2013
Achat vérifié
Cet ouvrage fait le pendant à "La disparition", les deux construits selon la regle oulipienne du lipogramme (interdiction de certaines letres). Pour "La disparition" c'est la lettre -e- qui avait été frappée d'interdiction - voire l'acrobatie de Pérec pour retranscrire le fameux sonnet des voyelles de Rimbaud ! -. Avec "Les revenentes", l'auteur utilise exclusivement le -e- (et ses variantes é, è; ê ...), et s'autorise le - y - (semi-consonne). C'est parfois un peu "tiré par les cheveux", et tourne à l'exercice de style gratuit. "Cependent, le long développement réservé au "pense-fesses" est délirent " (pour imiter Pérec et ses "Revenentes" !)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Cm le 16 juin 2014
Achat vérifié
Ce livre est un exploit littéraire accompli selon des directives comme preuve s'en lancer les membres de l'oulipo. Les oulipiens sont des pur littéraires qui vivent dans un monde intellectuel pur de toute autre chose que les lettres, les mots et leur association.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par éclectique le 9 octobre 2010
Autant j'avais aimé "La disparition" écrit sans la lettre e, autant je me suis ennuyé avec ces "Revenentes", peut-être parce que cela avait un goût de déjà vu, même si c'est un autre tour de force littéraire. La trame du roman, d'ailleurs court, est beaucoup plus mince. A mon sens, on peut l'éviter.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?