Les Romains : Spartacus, la révolte des esclaves et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Romains, Tome 2 : N&e... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Romains, Tome 2 : Néron : Le Règne de l'Antéchrist Broché – 20 mars 2006


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,00
EUR 27,00 EUR 1,26

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 27,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Romains, Tome 2 : Néron : Le Règne de l'Antéchrist + Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs + Les Romains, Tome 4 : Marc Aurèle : Le martyre des chrétiens
Prix pour les trois: EUR 41,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Néron ? Qui était vraiment ce jeune empereur qui s'exhibait en acteur, en chanteur, en conducteur de char, en poète devant la plèbe de Rome ? Comment pouvait-il, lui qui avait ordonné les meurtres de sa mère Agrippine, de son frère Britannicus, de son épouse - et de tant d'autres ! -, avoir pour conseillers le philosophe Sénèque, le lettré Pétrone ? Etait-il cet Antéchrist qui, après l'incendie de Rome, désigna les chrétiens comme coupables et fit brûler ces martyrs pour éclairer une de ses fêtes impériales ? Max Gallo fait revivre un témoin de la Rome de Néron. Nous sommes aux côtés de l'Empereur et de Sénèque. Nous voyons Néron s'enfoncer dans la débauche, la lubricité, la cruauté. Il craint les complots. Il fait torturer et tuer ses rivaux. Puis il récite, il chante, il joue. La plèbe l'acclame dans les amphithéâtres. Max Gallo, historien et romancier, fait surgir ces temps légendaires. Dans cette puissante évocation, Néron devient l'incarnation maléfique et folle du pouvoir le plus absolu qu'un homme ait exercé sur un empire.

Biographie de l'auteur

Écrivain, il a publié plus de cent livres : romans, essais, biographies. il a été successivement professeur d'histoire contemporaine, éditorialiste à L'Express durant dix ans, député à l'Assemblée nationale, puis ministre et député européen. Ayant cessé toute activité politique, et récemment élu à l'Académie française, il collabore aujourd'hui à divers journaux et continue d'écrire. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Broché: 492 pages
  • Editeur : Fayard; Édition : Fayard (20 mars 2006)
  • Collection : LITT.GENE.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2213628580
  • ISBN-13: 978-2213628585
  • Dimensions du produit: 23,5 x 4 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 410.067 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une œuvre d'historien, d'essayiste et de romancier, s'attachant à restituer les grands moments de l'Histoire et l'esprit d'une époque. Il est aussi l'auteur de biographies abondamment documentées sur de grands personnages (Napoléon, De Gaulle, César, Victor Hugo, Louis XIV, Jésus). Avec 1940, de l'abîme à l'espérance (XO Éditions, 2010), il a initié une grande Histoire de la Deuxième Guerre mondiale, dont le deuxième volet, 1941, le monde prend feu, est paru en 2011.
Max Gallo a été élu le 31 mai 2007 à l'Académie française, au fauteuil du philosophe Jean-François Revel.
Photo : © Richard Schroeder

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Victaureau TOP 500 COMMENTATEURS le 4 février 2006
Format: Broché
Comme il fallait bien commencer un jour, c'est le premier roman que je lis de Max GALLO. La lecture est fluide, les pages s'égrènenent rapidement, trop rapidement sans doute, parce que ce livre de 466 pages a été lu en sept heures !! Sur le contenu je reprocherai à l'auteur de s'être trop cantonné à l'histoire qu'il n'a sans doute pas voulu trahir. Un roman historique comporte en effet des écueils et Max GALLO, en grand historien qu'il est de renommée, n'a pas voulu prendre le risque de trop s'en éloigner en relatant la vie d'un personnage qui appartient à l'histoire et donc sa liberté de littérature était fortement encadrée. Il n'empêche que ce roman contient des scènes d'une cruauté inouie, et si l'on sent au début la volonté de Spartacus de sortir de cette violence, on comprend qu'il n'arrivera pas à la juguler, tant est compréhensible le désir de vengeance de ces êtres qui furent opprimés par des êtres qui avaient décidé que les esclaves n'étaient pas autre chose que des bêtes, voir moins que des bêtes. Cette difficulté à organiser parmi les révoltés une armée qui aurait pu faire trembler voir écraser Rome, porte en elle le germe de la défaite à venir, c'est tout le sens de ce livre. Je souhaite que le suivant sur Néron soit un peu plus romanesque.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Thierry de Montlu le 19 juillet 2012
Format: Poche
Ce premier tome de la série sur "Les romains" s'attache à suivre le personnage de Spartacus. Max Gallo tente de faire revivre à travers ce roman les dernières années de la vie de ce révolté et des ses principaux compagnons d'armes. Il faut dire que la lecture est aisée, les chapitres courts sans aucune baisse de rythme et l'on peut dire que l'auteur réussit plutot bien à nous livrer une histoire à la fois conforme aux faits et trés plaisante à parcourir.

Seulement j'ai trouvé quelques faiblesses dans le récit,par exemple, le personnage de la compagne de Spartacus semble être hystérique du début à la fin. L'âpreté de cette époque tout comme sexe et violence sont présents dans ce livre mais max gallo n'arrive pas à insuffler l'intensité que l'on peut espérer d'un récit qui pourrait être mené comme un thriller historique au vu des diverses pérégrinations de Spartacus.

Ceci dit cela reste un bon roman d'introduction à cette période de l'antquité avec une certaine rigueur historique d'un agrégé d'histoire comme Max Gallo.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS le 9 novembre 2007
Format: Broché
Cinq mois à peine après avoir lu le Néron d'Alain Decaux (voir « La Révolution de la Croix : Néron et les chrétiens »), me voici replongé dans l'infernal parcours de ce tyran incomparablement horrible et machiavélique, cette fois sous forme romancée.
Un itinéraire désormais donc familier, mais qui laisse intact le dégoût que l'on peut éprouver à la lecture des « exploits » de ce monstre « sans âme », tour à tour cruel, immoral, incestueux, assassin, violeur, décadent, pédophile, criminel, destructeur, impitoyable, génocidaire, symbole de la déchéance la plus extrême, pitoyable et totalement schizophrène (et j'en oublie sans doute). A se demander s'il n'est pas l'envoyé du diable en personne ou n'a pas signé un pacte avec lui, lui échangeant son âme contre un pouvoir absolu et un accomplissement de tous ses désirs, même les plus pervers.
On a du mal à imaginer que l'empire romain ait pu y survivre.

Vice, débauche et perversion, dégénérescence, dénonciations et assassinats, destruction à grande échelle s'enchaînent au fil des pages de manière toujours croissante, jusqu'à aboutir à une véritable vision apocalyptique.
Une surenchère permanente dans l'horreur, entre lui et sa terrifiante mère Agrippine, couple infernal et rivaux jusque dans la mort.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par mosabel le 1 septembre 2008
Format: Poche
commentaire global pour les 5 tomes : absolument fascinant , tellement realiste comme seul Gallo peut ecrire ! un dieu cet ecrivain !!
quelle epoque terrible et attirante aussi .
on commence le tome 1 et on ne peut s arreter qu a la fin du 5e
merci et encore !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joffre Hubert le 2 août 2009
Format: Poche
Ouvrage intéressant et passionnant qui plonge le lecteur dans la Rome antique avec tous ces excés.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Spartacus, de lignée royale en Thrace est devenu esclave-gladiateur des Romains. Mais il veut être libre. Mais qu'est-ce que la liberté ? Dans son combat relaté dans ce roman, il est rejoint par Jaïr le juif, Posiodionos le grec, par l'ancien maître des gladiateurs, par d'autres esclaves gaulois. Tous veulent la liberté et chacun suit son chemin, mais la majorité des révoltés suit Spartacus. Ils sont finalement rattrapés par l'armée romaine de Crassus. Ce roman, basé sur des faits historiques est très bien écrit et laisse parler chaque idéologie. Par contre, les débuts de chapitre sont un peu difficiles à situer parce qu'il faut connaître le personnage qui parle. Et à la fin du livre, une question reste ouverte : qu'est-ce que la liberté et qui l'a obtenue ? »
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?