EUR 8,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Secrets de l'Exode : ... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Secrets de l'Exode : L'Origine égyptienne des Hébreux Poche – 10 septembre 2003


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 149,00 EUR 13,99
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,10
EUR 8,10 EUR 18,00

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Secrets de l'Exode : L'Origine égyptienne des Hébreux + Le Secret du 3e Millénaire : La terre des pharaons était la terre d'Israël
Prix pour les deux : EUR 31,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

L'histoire de l'Exode décrite dans l'Ancien Testament ne serait qu'une sorte de "calque" superposée à une vérité ignorée : le peuple égyptien et le peuple hébreu ne seraient qu'un. Pour audacieuse qu'elle puisse paraître, cette thèse part d'un premier constat : en nul endroit dans l'Égypte antique n'est mentionnée la présence d'un peuple hébreu. Messod et Roger Sabbah accumulent éléments et preuves aux fins d'authentifier leur découverte. Ainsi sont comparés rites traditionnels égyptiens et hébraïques ; de même pour les noms qui permettraient de retrouver Joseph dans le pharaon Aï ou de lire le nom de Jéthro dans un cartouche royal. Les auteurs poursuivent leur démonstration en analysant les points communs entre l'alphabet hébreu et les hiéroglyphes, voient des analogies entre les habits de cérémonie de pharaon et ceux des rites sacrés hébraïques (kippa, téfilines, etc.). À chaque chapitre, la Bible est comparée mot à mot avec l'histoire de l'Égypte. Paradoxalement, cette apparente confirmation de la théorie la fragilise. En effet, il semble évident que ces chercheurs hébraïsants ont mis le doigt sur une découverte capitale, qui remet en cause l'idée même d'un peuple "élu". Toutefois, de se vouloir trop convaincants en désirant traduire tous les noms hébreux en égyptien, et de désirer enfermer cette théorie en un espace temps précis met en place quelques incohérences historiques. Il serait dommage que ces faiblesses anéantissent tout le concept. --Jean-Marc Savary --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Quatrième de couverture

eu après la disparition d'Akhénaton, le pharaon adorateur d'Aton, vers 1344 av. J.C., sa capitale Akhet-Aton, l'actuelle Tell et Amarna, est désertée. C'est la fin du monothéisme en Egypte. Ce n'est pas pour autant la fin du Dieu unique.

Messod et Roger Sabbah, deux chercheurs hébraïsants, ont découvert après vingt ans d'études le message caché de la Bible : le peuple Hébreu, celui de l'Exode, celui dont on ne trouve aucune trace dans l'Egypte historique, n'est autre que ta population d'Akhet-Aton chassée par le Grand Vizir, qui régna peu après Toutankhamon sous le nom de pharaon Ni. Déportés en Canaan, province égyptienne située à quinze jours de marche de la vallée du Nil, les prêtres et les notables monothéistes fondent, quarante années après la campagne militaire de Toutankhamon, le royaume de Yahouda (la Judée).

Messod et Roger Sabbah découvrent de troublantes analogies entre l'alphabet hébreu et l'écriture hiéroglyphique, entre la Genèse et la cosmologie égyptienne. Ils montrent que les noms des personnages de la Bible, Abraham, Moïse, Aaron, Josué, Sarah, Laban, dissimulent les noms et les titres royaux des pharaons de la XIIIe dynastie. Ils retrouvent transcrit le nom d'Akhenaton dans la Bible, notamment grâce à l'histoire de l'ânesse de Balaam qui proclame : "Anokhi Atone-Kha", ce qui veut dire "Je suis ton Dieu Aton", qui deviendra "Anokhi Adonaï", "je suis l'Eternel ton Dieu".

Grâce à la Bible, la quintessence de la sagesse égyptienne est parvenue jusqu'à nous, portée par la tradition orale de ceux qui se firent appeler les Hébreux. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Les Secrets de l'Exode : L'Origine égyptienne des Hébreux contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 566 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (10 septembre 2003)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253154997
  • ISBN-13: 978-2253154990
  • Dimensions du produit: 10,9 x 2,8 x 17,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (29 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 39.757 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Le Chien le 15 mai 2010
Format: Poche Achat vérifié
Très riche (trop ?), très intéressant mais un peu brouillon... Vous devrez vous y reprendre à plusieurs reprises ; mais quel résultat !!! Les auteurs nous offrent des perspectives novatrices, pertinentes et... troublantes ! Vous ne regarderez plus l'iconographie des anciens égyptiens avec votre regard d'antan ! Lisez ce livre, relisez-le pour en tirer sa substantifique moelle ; ensuite, lisez Les Secrets de la Bible, puis finissez par Le Pharaon Juif (mais je vous conseille de vous renseigner un peu sur la Kabbale, avant d'aborder ce dernier tome). Bonne découverte, bon retour aux racines ! Cordialement. PS : Lisez également sur ce sujet "Et si Dieu était né en Egypte ?" par François-Xavier Héry !
Dernière petite info : en octobre 2013 est sorti Le Secret du 3ème Millénaire de Roger Sabbah ; un livre extraordinaire aux révélations explosives !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par lco le 14 juin 2006
Format: Poche
Dans "Les secrets de l'exode", Roger et Messod Sabbah éclairent les origines du judaïsme d'une lumière peu orthodoxe: selon eux, les hébreux se seraient constitués comme tels lorsque la parenthése monothéïste qu'avait initiée le roi Akhénaton s'est refermée avec la mort de ce dernier. Ils seraient les descendants des habitants de la ville d'Akhet-Aton, restés fidèles au dieu unique et qui de ce fait furent contraints à l'exil après la réhabilitation des dieux ancestraux, notamment d'Amon. Ils auraient alors été déplacés vers la terre sainte par un des successeurs d'Akhénaton, le roi Aï. Les auteurs soulignent au passage la proximité entre le nom du roi Aï et l'un des multiples noms de l'éternel (également le plus usité), Adonaï, qui serait selon eux une évolution linguistique d'Aton-Aï. Le livre fourmille de rapprochements linguistiques de ce genre et souligne également la proximité entre certains hiéroglyphes égyptiens et l'alphabet hébreu.

A partir de ces postulats, les auteurs relisent les récits de l'exode et de la bible à l'aune de leur découverte: les patriarches seraient des rois d'égypte, Moïse serait Akhénaton lui-même, Adonaï serait l'idéalisation du roi Aï, etc, etc, jusqu'au fameux arbre de vie de la Génése qui se trouve désormais juste un peu plus à l'ouest d'Eden. Roger et Messod Sabbah complétent le tableau en signalant des similitudes entre des éléments de rituels hébreux et égyptiens : les douze prêtres, les tefilins, l'arche d'alliance, etc.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
24 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 18 mai 2004
Format: Poche
Ce livre represente un effort interessant que l'on appelle en anglais reverse engineering. Les auteurs essaient de partir de textes hebraiques et arameens pour monter dans le temps et chercher des sources deja disparues qui pourraient n'etre que des legendes, comme dans toute religion.
Le livre manque de preuves egyptiennes et ignorent des faits importants comme la stele d'Israel du fils de Ramses II, Meriptah. Le livre pretend que le pharaon Seti I etait vraiment Joshua, que Moise etait Ramses I, que Aaron etait Hormoheb, mais n'amene aucune preuve du cote Egyptien. J'ai trouve cela assez ridicule. Le livre ignore que Ramses II, le fils de Seti I lors de ses guerres contre les Hittites ne fait aucune mention de villes habitees par des Hebreux.
Voila un effort qui cherche une perspective historique mais qui se perd dans une interpretation sans preuves suffisantes, comme monuments etc...
L'effort est remarquable surtout les racines Egyptiennes de l'alphabet hebreux - mais les conclusions sont tres discutables.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Albert le 26 février 2002
Format: Broché
J'ai trouve ce livre tres interessant, presque boulversant, malgre certains passages qui reviennent a plusieurs reprises pour prouver ou demontrer des faits differents. Cela tendrait a fatiguer le lecteur et donner l'impression d'avoir force les preuves, pour prouver sa these. Un autre petit detail qui m'a un peu derange, serait d'avoir par exemple base une signification d'un nom ou un symbole Hebreu ou Egyptien (ancien) sur une mauvaise traduction ou transliteration en characteres Latins du mot (Le probleme du manque de voyelles ecrites en Hebreu et en ancien Egyptien a du imposer certaines concessions).
Sans vouloir faire du tort aux auteurs, car les fait donnes plus haut sont vraiment tres rares, je tiens a les feliciter pour l'oeuvre en entier. Voila une theorie nouvelle qui essaie de relire les sources sans trop de prejuges, et il faut bien du courage pour ca!
Je me permet de rappeler aux lecteurs l'affaire Velikowsky des annees 50-60.
ALBERT
p.s. - je m'excuse d'avoir ecrit ce commentaire sur un PC sans characteres Francais. Je vous laisse deviner les accents.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. William Theaux le 3 octobre 2000
Format: Broché
Ce livre a ete annonce par la presse avant sa publication et c'est cette revue que je voudrais d'abord commenter. Depuis que la Science compte l'Egyptologie, elle a occasionnee des decouvertes mais pas de bouleversement de nos conceptions ainsi que les sciences finalement s'affirment. Mais depuis un siecle qu'Amarna et Akhenaton sont decouverts, une revolution semble bel et bien se dessiner : la Bible serait un rapport egyptologique bien plus fondamental qu'on le pensait et son ecriture derivee des hieroglyphes. Finalement les patriarches seraient des pharaons.
Avant de lire ce livre, il convient de bien s'avertir que pareille these est aussi traditionnelle qu'elle fut durant des siecles reprimee. Un livre a lire, un passionnant puzzle et un equilibre a retrouver
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?