undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
EUR 14,38 + EUR 2,79 Livraison
En stock. Vendu par LE TANDEM
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 19,99
+ EUR 2,79 (livraison)
Vendu par : PLANETECINE
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Les Sentiers de la gloire
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Les Sentiers de la gloire


Prix : EUR 14,38
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par LE TANDEM.
3 neufs à partir de EUR 14,38 1 d'occasion à partir de EUR 14,13

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Sentiers de la gloire + À l'ouest rien de nouveau + La Grande illusion
Prix pour les trois: EUR 26,82

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit


Contenu additionnel

1 Bande-annonce en VO

Descriptions du produit

Amazon.fr

Invisible en France jusqu'en... 1975 en raison de son sujet, pamphlet anti-militariste plutôt que brûlot pacifiste, Les Sentiers de la gloire retrace un épisode bien peu glorieux de l'histoire de l'armée française : en 1916, un général lance ses troupes dans un assaut impossible. Suite à la débâcle, le général fait fusiller trois militaires, pour l'exemple. Au-delà de l'impact historique et de la violence de la charge dressée ici contre la hiérarchie militaire, il est jubilatoire de voir à l'œuvre tous les thèmes du futur réalisateur de 2001, Orange mécanique ou Full Metal Jacket : l'ambiguïté de la nature humaine, l'individu broyé par la société, les relations de l'homme au pouvoir, la folie meurtrière. On y décèle aussi les principaux motifs visuels qui ont mené Stanley Kubrick au statut d'ogre cinématographique : la fascination pour le Siècle des lumières via ce château du XVIIe siècle, le tribunal militaire avec son sol en damier d'échec, les longs travellings arrière dans les tranchées – autant de motifs qui soulignent le pessimisme ironique et désespéré d'un Kubrick alors aux prémices de la gloire. --Sylvain Lefort

Synopsis

En 1916, durant la Première Guerre Mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable surnommée "La Fourmillière". Au moment de l'attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent de reprendre l'assaut.

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

33 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par fawnes le 12 octobre 2004
Format: DVD
Ce film a eu maille à partir avec certaines autorités militaires lors de sa sortie en France, ce qui avait amené Kubrick a faire une mise au point cinglante: "La guerre de 14 est à ma connaissance terminée." L'absurdité de massacres programmés pour de simples raisons de prestige, par des gradés mus par le plus sordide arrivisme personnel, tout cela culmine dans le sacrifice, tragique et grotesque à la fois, de trois malheureux qui basculent soudain dans le martyre. Au milieu de cela, un conseil de guerre se déroulant selon la procédure anglo-saxonne, et qui nous apparaît de ce fait surréaliste complètement décalé... Mais tout est décalé dans une guerre aussi monstrueuse. Kirk Douglas a mis au service de ce scénario tout son talent, tronie légère en surface et compassion profonde. Il a le bon goût de rester discret, et son image d'humaniste blasé finit par s'imposer d'elle-même. Du très beau travail.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par marialicia TOP 500 COMMENTATEURS le 19 décembre 2010
Format: DVD
Le 11 Novembre de chaque année nous fêtons la victoire de cette première guerre mondiale, la gloire d'être vainqueur ? non ? Mais quel prix fut le prix d'une telle horreur, s'en souvient-on ?
Pourtant maintenant, timidement, près d'un siècle après on ose dire la douleur, l'injustice, les blessures de ceux qui l'ont vécue...

Ici Stanley Kubrick nous offre un chef d'oeuvre, un film qui a cinquante ans tout de même et qui a été interdit en France plus de vingt ans ...

Kirk Douglas est un officier qui se sent responsable de ses hommes, un colonel qui fera l'impossible pour sauver ses soldats du peloton d'exécusion. Ils seront en dépit de son combat martyrs de la cour martiale (une cour martiale, partiale et curieusement reconstituée à l'américaine ..."objection votre Honneur" !) Des martyrs pour l'exemple, pour faire peur.
La dénonciation de généraux politiciens qui jouent à guerroyer, aux petits soldats dans des salons luxueux, est soulignée par le contraste avec leurs audaces à dire des mensonges...mensonges qu'ils font pour masquer leur irresponsabilité.
Kirk Douglas est particulièrement convainquant, humain, militaire tout de même, obéissant aux ordres...mais prêt au sacrifice pour la Vérité.

Si la chanson finale chantée en allemand par une jeune prisonnière (allemande) ne nous tire pas les larmes comme le peloton d'exécution, elle nous rapelle que les allemands souffraient aussi Joyeux Noel [Import anglais]...et si l'on n'est pas tout jeune on peut la chantonner encore ...Marjolaine...
11 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par gracchus35 le 2 juin 2009
Format: DVD Achat vérifié
- l'affiche française du film est magnifique
- le scénar est inspiré d'une histoire vraie (voir le livre de Offenstadt, sur les fusillés de la 1ère GM, un livre irréprochable et définitif.
- C'est un film de moins d'une heure trente. rien à ajouter.Tout est dit, en peu de temps. Art de la concision (ex, la tournée du général dans les tranchées, la question qui tue ; le soldat qui craque)
- Il y a quelques situations invraisemblables (le conseil de guerre)
- C'est la propre épouse de Kubrick qui joue le rôle de la jeune Allemande qui chante à la fin, dans cette scène qui ne fait pas pleurer qu'elle.
- C'est un film qui peut paraître caricatural, voire daté, et qui pourtant rejoint les dernières pistes de travail des historiens : pourquoi accepter la guerre
- On vient de me le signaler : c'est le seul film de Kubrick qui se termine par une fin optimiste. et oui.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claude 72 TOP 1000 COMMENTATEURS le 17 novembre 2012
Format: DVD Achat vérifié
En pleine bataille de VERDUN, dans un salon luxueux ,qui se trouve dans un immeuble bourgeois et pompeux , deux généraux se rencontrent.
Le général Broulard et le général Mireau. Le premier donne les ordres qui émanent des hautes sphères gouvernementales ,le second est un officier qui se trouve sur le front et qui commande le feu.
Broulard ordonne à Mireau de déclencher une offensive à risque voire suicidaire pour prendre la « fourmillière », citadelle imprenable . Mireau déclare que ses effectifs ont été décimés lors des
précédentes attaques, les hommes sont épuisés et cet ordre est inapplicable.
Broulard, qui a été dépéché par les autorités gouvernementales, annonce que, si malgré tout,
Mireau changeait d'avis, celui-ci pourrait obtenir une promotion, voire une étoile supplémentaire.
Alléché par ces promesses, Mireau change d'avis, et ordonne l'attaque, en se retournant vers son subordonné le Colonel DAX ( KIRK DOUGLAS ), qui exécute à contre-coeur cet ordre à haut risque et suicidaire.
Les hommes se lancent donc à l'assaut de l'objectif à prendre après un court barrage d'artillerie, dans
la boue, à travers les barbelés , les mitrailleuses allemandes crachent le feu et sèment la mort parmi les attaquants.
Les combattants tombent les uns après les autres , quel massacre !!!
C'est l'échec , et malgré leur attitude courageuse et téméraire , pour la compagnie , qui a été laminée, c'est le repli.
Lire la suite ›
25 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?