EUR 6,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Temps sauvages Poche – 19 décembre 1978


Voir les 10 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 2,50
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,00 EUR 0,91
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 2,87
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,20
EUR 5,45 EUR 0,14
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,00
Cartonné
"Veuillez réessayer"

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec cette sélection de cinq livres.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Temps sauvages + L'armée des ombres + La Steppe rouge
Prix pour les trois: EUR 17,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

En octobre 1918, on demande des aviateurs volontaires pour la Sibérie. Joseph Kessel, sous-lieutenant de vingt ans, s'embarque à Brest. Vladivostok est une ville soumise à la loi de la jungle. Une ancienne caserne enferme six mille prostituées. À bord de leur train de luxe, l'ataman Semenof et ses cosaques font régner la terreur.Une nuit, au cabaret L'Aquarium, Kessel rencontre Léna, unn chanteuse mince, triste, qui murmure : «Aime-moi noire...» Ainsi commence une étrange et poignante histoire d'amour, à la mesure de cette fin du monde.

Biographie de l'auteur

Joseph Kessel (1898-1979) est romancier, journaliste, grand reporter, grand voyageur. Il tire de son expérience de soldat son premier grand succès, L'Équipage, publié en 1923. Résistant, il écrit avec Maurice Druon le Chant des partisans. Après l'immense succès du Lion, il se consacre à de grandes fresques historiques, dont Les Cavaliers. Il entre à l'Académie française en 1962.


Détails sur le produit

  • Poche: 192 pages
  • Editeur : Gallimard (19 décembre 1978)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070370720
  • ISBN-13: 978-2070370726
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 131.979 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 16 mars 2007
Format: Poche
Aventure que celle de ce jeune aviateur, sous-lieutenant Kessel, qui s'est porté volontaire pour se battre contre les Allemands en Russie, en 1918. La Russie, son pays d'origine, où il vécut les premières années de sa vie (à Orenbourg, sur l'Oural) l'appelle au plus profond de ses entrailles et de son âme.

Aventure que celle d'assister, sur le navire de troupe américain Sherman, dans la rade de Brest, à la fin de la guerre et à la symphonie des cloches saluant la Victoire et l'Armistice, ce 11 novembre 1918.

Aventure que celle de partir quand même. Découverte passion des Etats-Unis à la faveur des multiples fêtes, réceptions, honneurs, bals. Puis, nouvel embarquement pour Vladivostok pour assister et participer à une vie de fin de régime, citadelle assiégée par les Rouges.

La jeunesse, la passion, le goût immodéré de l'aventure et de la vie, les femmes, l'alcool et la flamme d'un amour, animent ce récit auto-biographique au style proche de celui d'Hemingway.

Ce livre, écrit en 1975 au soir de la vie de Joseph Kessel, se respire d'une traite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Muse_st sur 15 mars 2014
Format: Poche Achat vérifié
Aux environs de l’armistice de la grande guerre, Joseph Kessel - alors pilote dans l’armée - se porte volontaire pour une mission en Sibérie. Parti de Brest, il fait d’abord étape aux Etats-Unis où lui et d’autres aviateurs sont accueillis en héros. Ils y enchaînent à l'excès : galas, beuveries et interviews.
Et puis, sans transition, il arrive à Vladivostock, au terminus du transsibérien, bordé par un océan de glace gardé par les navires Japonais. Un bout de fin du monde.

“Les temps sauvages” mêle histoire et roman. L’aventure n’y est pas de la même ‘espèce’ que dans “Les Cavaliers”, “Fortune Carrée” et j’en passe (auxquels je mets 5* sans hésitation). Ici, il y a l’armée en arrière fond. Une jeunesse fougueuse, balancée entre quelques excès qui lui sont propres et les à-côtés de la guerre. C'est plus 'froid' comme récit, moins "magique". Mais toujours aussi prenant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Novembre 1918. Alors que l'armistice vient tout juste d'être signée, Joseph Kessel et quelques autres volontaires se trouvent embarqués vers la Sibérie pour mettre en place un deuxième front anti-allemand ! Accueil délirant aux États-Unis pour les frenchies aux tuniques d'aviateur, parties effrénées de poker sur un bâtiment américain dans la traversée du Pacifique. Accueil glacial à Vladivostok dans un univers de folie en pleine déliquescence.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?