• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les aventures du capitain... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par bookinbooks
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les aventures du capitaine Alatriste, Tome 7 : Le pont des assassins Broché – 11 octobre 2012

4.1 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 4,90 EUR 3,20

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les aventures du capitaine Alatriste, Tome 7 : Le pont des assassins
  • +
  • Capitaine Alatriste T.6 - Corsaires du Levant
  • +
  • Les aventures du capitaine Alatriste, Tome 3 : Le soleil de Breda
Prix total: EUR 54,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

A peine débarqués à Naples après de durs combats contre les Turcs à bord de la Mûlâtre, le Capitaine Alatriste et le jeune Iñigo Balboa se voient confier une mission périlleuse, pour ne pas dire impossible. L’Espagne, qui possède en Italie le Royaume de Naples, la Sardaigne, la Sicile et l’Etat de Milan, se sent gravement menacée par les Etats pontificaux et la République de Venise. Francisco de Quevedo, envoyé du roi Philippe IV, charge le capitaine de prendre part à une conjuration pour assassiner le doge pendant la messe de Noël et imposer par la force un gouvernement favorable à la cour du roi catholique. Parmi les conjurés, les amis du capitaine, Sebastian Coppons et le Maure Gurriato, mais aussi le plus terrible de ses ennemis, Gualterio Malatesta, avec qui Alatriste sera bien obligé de s’entendre. Le temps de la mission, du moins. En cet hiver 1627, c’est une Venise enneigée qui surgit, avec ses soldats, ses boutiquiers, son petit peuple, ses dangers et ses complots, accompagnant les personnages du roman et le lecteur qui se promène dans le livre et dans l’époque, fasciné par la ville que la plume d’Arturo Pérez Reverte rend somptueusement vivante. La recréation de la langue de l’époque et du vocabulaire espagnol mâtiné d’italien n’est pas la moindre des prouesses de ce septième épisode des Aventures du Capitaine Alatriste, sans doute l’un des meilleurs.

Biographie de l'auteur

Arturo Pérez-Reverte est né à Carthagène, Espagne, en 1951. Il a été grand reporter etcorrespondant de guerre pendant vingt et un ans. Ses romans sont des succès dans le monde entier etplusieurs d’entre eux ont été portés à l’écran. Il partage aujourd’hui sa vie entre l’écriture et sapassion pour la mer et la navigation. Il est membre de la Real Academia Española de las Letras.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par traversay TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 19 novembre 2012
Format: Broché
Comme tout bon roman de cape et d'épée qui se respecte, Le pont des assassins se termine par un duel entre le bon (le capitaine Alatriste) et le méchant (Gualterio Malatesta), si tant est que ces qualificatifs puissent être employés à propos de personnages dont le métier est de tuer. Avant ce dénouement, comme à son habitude, Arturo Pérez-Reverte nous conduit au coeur d'une intrigue complexe et alléchante, il s'agit ici de trucider le doge de Venise, à travers une foultitude de rebondissements. L'auteur espagnol maîtrise ô combien l'art du roman historique, rendant limpide une géopolitique passablement embrouillée pour le profane y ajoutant le sel de considérations poétiques et philosophiques et le poivre de combats jusqu'au sang et d'épisodes d'une sensualité raffinée. Et ce, toujours à travers les mémoires du jeune Inigo Balboa dont l'apprentissage guerrier et amoureux se poursuit à grandes enjambées sous l'oeil tout à tour narquois, impitoyable et bienveillant de son mentor, le capitaine Alatriste donc, est-il besoin de le préciser ? Tout est affaire de dosage dans ce type de livres et Pérez-Reverte s'y entend à merveille pour ménager suspense, trahisons et autres coups fourrés avec l'ironie qui le caractérise. Une bonne cuvée, pas exceptionnelle cependant, que cet Alatriste nouveau, septième aventure en date du susdit.
Remarque sur ce commentaire 5 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Au lieu de devoir encombrer les rayons d'une bibliothèque qui n'est pas extensible à l'infini (je ne suis pas Borges) ou de me déplacer à une bibliothèque municipale peu aimable et parfois peu fournie, j'ai instantanément un livre dont il est faible de dire que j'apprécie l'auteur et ses ouvrages (je les ai tous depuis le tableau du maître flamand). Certes, la série "Capitaine Alatriste" tranche un peu sur les autres par son côté "alimentaire" mais il ne faut pas bouder son plaisir.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Piotr le 10 janvier 2014
Format: Format Kindle
un livre d'une serie que tout le monde connait ! pas tout le monde? alors qu'attendez vous pour le decouvrir? Personnellement l'auteur reveille toujours en moi une ame d'enfant, donne envie de prendre l'epée et enfourcher mon chef! bon...tout le monde a cette envie mais ce livre vous apprend comment le faire avec classe!
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
... pour beurrer la tartine ?
Ce qui ne veut pas dire que c'est mauvais, et que je n'achète plus d'Alatriste. Mais comparé à " Le peintre de batailles ", " Un jour de colêre " et surtout " Cadix ... " ça devient du roman - feuilleton de journal bourgeois !
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
les 2 compères , en détente à Naples , se voient confier la mission en 5 jours avec 18 hommes et d'autres complices d'assassiner le doge le jour de Noel 1627 . Ils ont 5 jours pour se préparer dans une ville où la police secrète , fort efficace assassine froidement et discrètement ..
Le lecteur sent le froid régnant dans la ville , ainsi que la fourberie présente de manière endémique .
c'est un formidable roman dans lequel , on oublie la grippe , l'attente dans les aéroports ,etc....
La peur indicible en vient à provoquer des réactions disproportionnées ?
L'auteur crée , en apparence un anti alatriste avec Malatesta ; en fait les 2 personnages : tous 2 sicaires différent par un seul point : l'un se bat pour l'honneur , l'autre pour l'argent .
Nous battons nous pour ce qui nous fait le plus défaut ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?