EUR 20,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 6,20 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les carnets de L.A (Anglais) Broché – 5 septembre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 20,00 EUR 14,00

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

James Brown pourrait être votre voisin de palier sans que vous ne deviniez jamais le parcours d'embûches qu'a été sa vie. Né en 1957 à Santa Clara en Californie, il a publié sa première nouvelle à l'âge de 16 ans. Dès 20 ans, il sort un premier roman, Going Fast, chez Border Mountain Press. James Brown à suivi des cours de création littéraire à l'université de San Francisco. Il a écrit de nombreux essais pour G2, The New York Times Magazine ou The LA Times Magazine. The Los Angeles Diaries, Les Carnets de L.A., sorti en 2003 chez Harper Collins, est complété par une suite, This River, parue en 2011 chez Counterpoints Books. Les thèmes de ses 7 romans et recueils de nouvelles restent pour l'essentiel la famille et ses dysfonctions, l'adolescence, le sport, l'amitié, les addictions. James Brown a recu le Nelson Algren Award pour l'ensemble de ses nouvelles, et plusieurs prestigieuses récompenses américaines pour son oeuvre de fiction. Il enseigne le creative writing à l'université de San Bernardino et vit avec sa famille à Lake Arrowhead, dans cette Californie qu'il n'a jamais quittée.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,20
Vendez Les carnets de L.A contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,20, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 201 pages
  • Editeur : 13e Note Editions (5 septembre 2012)
  • Collection : Mémoires
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 2363740386
  • ISBN-13: 978-2363740380
  • Dimensions du produit: 18 x 1,5 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 382.733 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Madamedub.com TOP 500 COMMENTATEURS sur 14 mai 2013
Format: Broché
Les Carnets de L.A. sont le témoignage écorché d’un addict tabassé par la vie. L’incarcération maternelle, le suicide fraternel et les incapacités paternelles plongent James Brown dans une spirale d’alcool et de drogues dont il se repent (ou non) dans ce recueil.

C’est une course poursuite après la vie, après lui même dans laquelle nous plonge ce professeur de littérature ravagé mais jamais dépourvu de second degré et de dérision quant à sa situation. L’homme est faible, son esprit vif!

Les Carnets de L.A. est un recueil féroce qui éloigne des clichés californiens. On y croise une population américaine fragile et intense à l’image de cet auteur qui se livre ici avec la pudeur de la franchise.

L’humour noir de James Brown est malheureusement survendu. Il y’a dans son écriture la brutalité assassine de Bukoswski et l’authenticité de Jerry Stahl (Perv, une histoire d’amour) -qui préface d’ailleurs le recueil-.

La légèreté apparente qui hante le récit est une drogue, d’un genre un peu différent de celles qu’ingère l’auteur, mais aux appels desquelles on cède avec dévotion.

Les Carnets de L.A. raconte l’errance impitoyable et la survie probablement malgré lui d’un auteur sidérant.

James Brown a publié une suite à ses Carnets de L.A. dont on espère une traduction prochaine par les éditions 13e note.

FJ
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?