Les Cathédrales du vide et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les cathédrales du vide Poche – 2 octobre 2010


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00 EUR 3,47
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,10
EUR 8,10 EUR 2,47
Poche
"Veuillez réessayer"

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les cathédrales du vide + Le Rasoir d'Ockham + Le Testament des siècles
Prix pour les trois: EUR 23,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Henri Loevenbruck est écrivain, scénariste et parolier. Il a publié une dizaine de romans d'inspiration fantastique et policière, traduits dans plus de quinze pays. Les cathédrales du vide est le deuxième volet des aventures d'Ari Mackenzie.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Les cathédrales du vide contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 480 pages
  • Editeur : Editions 84 (2 octobre 2010)
  • Collection : J'ai lu Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 229002466X
  • ISBN-13: 978-2290024669
  • Dimensions du produit: 11 x 2,5 x 17,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (31 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.427 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Henri Loevenbruck est né en 1972 à Paris. Fils d'enseignants, il grandit dans le quartier de la Nation et hérite de ses parents d'une passion pour la culture anglo-saxonne. A 25 ans, après des études littéraires, il épouse d'ailleurs une Anglaise et part vivre avec elle en Angleterre puis ils reviennent en banlieue parisienne. Après quelques pas dans le journalisme et la musique, au milieu des années 90, amoureux des littératures de l'imaginaire, il fonde Science-Fiction Magazine avec Alain Névant, un ami d'enfance. Après avoir tenu le poste de rédacteur en chef de ce magazine pendant plusieurs années, il décide ensuite de se consacrer pleinement à l'écriture. Il partage aujourd'hui son temps entre les romans et les scénarios, avouant son penchant pour le thriller investigatif, la Fantasy et le roman d'aventure en général.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par SolvedCases sur 17 octobre 2009
Format: Broché
Disons le tout de suite: le nouveau roman d'Henri Loevenbruck est la suite directe de son précédent opus ésotérique: "le rasoir d'Ockham" même s'il n'est pas présenté comme tel par l'éditeur. C'est d'ailleurs en tant que suite qu'il présente un intérêt, car même s'il peut être lu indépendemment, l'intrigue à mon sens est trop ténue pour se suffire en elle-même. A l'inverse, j'avais bien aimé "le rasoir" qui nous avait laissé avec un mystère non élucidé sur les bras. Du coup, j'attendais avec impatience de connaître le fin mot de l'histoire, et qui est l'objet des cathédrales.

L'intrigue en quelques mots: Dans le Rasoir d'Ockham, Ari Mackenzie, analyste controversé aux Renseignements Généraux, spécialiste des sectes, part à la recherche de l'organisation qui a assassiné l'ami intime de son père, Paul Cazo, un architecte, ainsi que plusieurs autres personnes dans des conditions particulièrement atroces. Il s'aperçoit bien vite que les meurtres ont un rapport avec les feuillets disparus des carnets de Villard de Honnecourt, un maître bâtisseur du XIIème siècle. L'intrigue, pleine de rebondissements et de scènes d'action est bien menée et on arrive haletant aux deux mots fatidiques de la fin du premier roman: "A SUIVRE..." Les cathédrales du vide reprennent donc là où Ari s'est arrêté en ajoutant aux carnets de Villard un manuscrit de Nicolas Flamel, bourgeois du XIVème siècle qui va enfin décrypter le véritable sens des feuillets de Villard.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer sur 17 octobre 2009
Format: Broché
Dans ce roman, retrouvons-nous Ari Mackenzie là où nous en étions restés avec "Le Rasoir d'Ockham" ? Pas exactement, mais peu de temps après cette étrange affaire qui avait laissé un arrière-goût d'inachevé... surtout pour le trio gagnant Mackenzie/Michotte/Zalewski. Une rencontre étrange + un cambriolage inoppiné chez nos trois compères + des disparitions étranges = l'affaire repart de plus belle et ce pour notre plus grand plaisir.
Le carnet de Villard Honnecourt n'a finalement pas livré tous ses secrets et c'est un autre personnage, tout aussi historique qu'énigmatique, qui va enfoncer le clou : Nicolas Flamel (le 1er qui ricane en mentionnant Harry Potter se verra amputé d'un doigt ^_^)
En tout cas, attachez vos ceintures car l'aventure frise parfois le 220km/h (attention de ne pas être flashé au radar). C'est un régal de retrouver des personnages aussi sympatoches, alors que d'autres sont déjà un peu plus flippants... n'est-ce pas, Docteur ?
Bref, ça valait bien la peine d'attendre la publication de ce roman. On en redemande !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cyril TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 13 janvier 2010
Format: Broché
Le nouvel opus de Loevenbruck est la suite directe de Le rasoir d'Ockham et on retrouve les même protagonistes quelques mois après la fin du livre. Encore une fois, Loevenbruck montre sa connaissance approfondie du monde de l'ésotérisme et il est très agréable de pouvoir regarder sur internet des informations complémentaires sur ce monde pour le moins obscur. Ici, il est question de la table d'émeraude, de Nicolas Flamel bien sûr, d'Hermès Trimégiste et de bien d'autres encore.
La façon dont l'ésotérisme rentre dans l'histoire est bien maîtrisée par l'auteur. Dans cette nouvelle aventure, on est propulsé à 100 à l'heure dans différents lieux de la Suisse jusqu'en Amérique du sud. Loevenbruck maîtrise parfaitement le découpage de son histoire avec des chapitres très courts qui amènent chaque fois des éléments importants à l'intrigue. Mon seul reproche dans ce très bon roman vient de l'invincibilité parfois énervante du héros Ari Mackenzie.
Je ne suis pas certain que le livre conclut l'histoire entamée dans "le rasoir d'Ockham" car quelques indices semblent montrer que l'histoire pourrait se poursuivre....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par lauraline79 TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 10 janvier 2010
Format: Broché
Ce roman explique apparemment des éléments restés obscurs dans le Rasoir d'Ockham, précédent opus de Henry Loevenbruck. Mais on peut les lire indépendamment. Pour ma part, je découvre cet auteur avec ce roman et je n'ai pas été gênée de ne pas avoir lu l'autre.
Quand on a mis le nez dans ce livre, on a du mal à s'en sortir.même quand c'est pour aller au boulot !! Alors je l'ai lu en partie sur 2 nuits. Le rythme est haletant, les personnages bien typés, l'histoire intéressante, même si j'ai eu parfois les « chocottes ».[(Figuré) Par allusion aux dents qui tremblent sous l'effet de la peur)] et qu'il a fallu que je me rapproche de mon chéri dans le lit pour me rassurer. A la page 77, il y avait déjà 3 cadavres et ça ne s'est pas arrêté là, entre cambriolages, passages à tabac enfin je n'en dit pas plus !!
On ne peut néanmoins s'empêcher de penser au Da Vinci Code bien qu'Henry Loevenbruck ait publié le Testament des siècles en 2003, avant que Dan Brown lance la mode des thrillers ésotériques.
Une petite astuce : on trouve sur le site : [...] des guides visuels de lecture de tous ces ouvrages. On a ainsi une représentation de la maison de Nicolas Flamel, sise au 51 rue de Montmorency, un extrait de la Tabula Smaragdina(la table d'Emeraude), la représentation du glyphe de Dee. J'ai trouvé cela intéressant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?