Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les cendres d'Angela (Espagnol) Poche – 2000


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

" Quand je revois mon enfance, le seul fait d'avoir survécu m'étonne. Ce fut, bien sûr, une enfance misérable : l'enfance heureuse vaut rarement qu'on s'y arrête. Pire que l'enfance misérable ordinaire est l'enfance misérable en Irlande. Et pire encore est l'enfance misérable en Irlande catholique. " C'est ce que décrit Frank McCourt dans ce récit autobiographique. Le père, Malachy, est un charmeur irresponsable. Quand, par chance, il trouve du travail, il va boire son salaire dans les pubs et rentre la nuit en braillant des chants patriotiques. Angela, la mère, ravale sa fierté pour mendier. Frankie, l'aîné de la fratrie, surveille les petits, fait les quatre cents coups avec ses copains. Et, surtout, observe le monde des adultes. La magie de Frank McCourt est d'avoir retrouvé son regard d'enfant, pour faire revivre le plus misérable des passés sans aucune amertume.


Détails sur le produit

  • Poche: 508 pages
  • Editeur : J'ai lu (2000)
  • Collection : J'ai lu Roman
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290305553
  • ISBN-13: 978-2290305553
  • Dimensions du produit: 11,4 x 2,9 x 17,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.857 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par "petitpaul" le 30 novembre 2003
Format: Poche
L'auteur retrouve les accents de l'enfance pour nous raconter sa jeunesse. Plein d'humour et de verve, il porte un regard plein d'affection envers les siens. Avec réalisme, mais sans misérabilisme, sans apitoiement, sans amertume, il parvient à nous faire partager les souffrances quotidiennes, les privations et les humiliations qui ont marqué sa jeunesse, mais aussi cette confiance profonde en un avenir qu'il veut meilleur et pour lequel il veut se battre.
L'évocation de ces souvenirs d'enfance représente un magnifique moment de lecture et de littérature.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Qualcuna60 le 31 août 2006
Format: Poche
Un trés beau livre, touchant, drole et triste à la fois, qui nous fait vivre l'enfance du petit Franck Mc Court(l'auteur) qui vit en Irlande avec toute sa famille dans la misère la plus

profonde. Franck l'ainé, nous décrit avec réalisme, mais sans apitoiement,leur quotidien. Entre un père au chomage et alcoolique et une mere aimante mais desamparée il réussit malgré tout à garder confiance en un avenir qu'il veut meilleur et pour lequel il veut se battre.

L'auteur parvient magnifiquement à nous faire partager les souffrances quotidiennes, les privations et les humiliations qui ont marqué sa jeunesse et celui de sa famille. A lire absolument.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par "aude16" le 21 juillet 2004
Format: Poche
Ecriture dépouillée... simple... parfois dure. Cette écriture reflète la vie de Franck McCourt et de sa famille dans l'Irlande des années 40. Exilés aux Etats Unis, la famille McCourt prend un bateau retour à destination de Limerick, Irlande, espérant trouver dans la ville natale et auprès de leur famille une vie meilleure. Au lieu de cela, dans un pays en pleine dépression, vidé de ses hommes par la guerre qui les appelle sur le front, la famille McCourt vit dans la misère et la pauvreté. Est-ce la faute du père, qui boit toujours son salaire dans les pubs et réveille régulièrement sa famille au milieu de la nuit pour leur faire promettre de mourir pour l'Irlande ? Ou est-ce un malaise général ?
Angela, la mère, essaie tant bien que mal de maintenir la famille à flots... malgré les morts successives de ses enfants, elle se bat pour ceux qui restent. Et c'est Franck, son fils aîné, l'auteur, qui narre cette vie d'humiliation, et de lutte...mais aussi ses petits bonheurs (manger une pomme ou un oeuf !), le plaisir qu'il a à travailler pour aider sa mère, et partir !
Ce gamin garde espoir malgré tout, et en cela, il est extraordinaire !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par HUBERT EVIN le 26 septembre 2001
Format: Poche
Apres un sejour en Irlande, on mesure le chemin parcouru par ce pays depuis 50 ans. Ce livre raconte la vie d'un famille d'irlandais vivant dans une misere inimaginable, avec un humour et une foi en l'avenir extraordinaires.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par veronique lagache le 27 mai 2007
Format: Poche
Un très beau livre qui retrace l'enfance de Franck McCourt avant son grand départ pour New-York. Limerick y apparait un peu sombre mais le charme irlandais nous le fait vite oublier. Beaucoup d'humour aussi et une formidable leçon de vie qui montre qu'avec de l'ambition on peut partir de rien et devenir quelqu'un de grand!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 3 janvier 2015
Format: Poche Achat vérifié
Les Cendres d’Angela/Frank McCourt
Frank McCourt est né en 1930 à Brooklyn et mort en 2009 à New York.
Ce récit autobiographique est l’histoire d’une famille irlandaise plongée dans la misère la plus totale, les Mc Court.
Le père, Malachy McCourt, originaire d’Antrim en Irlande du Nord, est parti jeune vers l’Amérique suite à des ennuis personnels. Il y a rencontré Angela, jeune irlandaise originaire de Limerick en Irlande du Sud.
Mariés à New York, ils ont eu cinq enfants : Malachy l’aîné, Frank le narrateur, deux jumeaux Oliver et Eugène, et Margaret la seule fille.
Malachy est un alcoolique invétéré et maintient sa famille dans le dénuement le plus total en buvant tout son maigre salaire dans les bars du quartier. Un peu fou et obsédé par son pays natal, il est capable de réveiller en pleine nuit ses enfants pour leur faire chanter des chants patriotiques irlandais en leur criant :
« Vous mourrez pour l’Irlande, n’est-ce pas les garçons ? »
Au grand dam des voisins qui, réveillés au cœur de la nuit, tentent de le ramener à la raison.
À la suite de la mort de la petite Margaret, la famille rentre au pays pour s’installer dans des conditions très précaires à Limerick sur la côte ouest de la verte Erin.
Avec un père alcoolique sans travail fixe, la misère la plus terrible va perdurer et l’auteur écrit :
« Quand je revois mon enfance, le seul fait d’avoir survécu m’étonne.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par TENZA Liberato le 13 mars 2001
Format: Poche
un livre sur la pauvreté . un livre d'amour . un livre qui fait parfois rire mais le plus souvent pleurer . un livre qui vous prend par les tripes . un livre qui vous marque à jamais . inoubliable . fort , très fort .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?