undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Les derniers jours et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les derniers jours a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les derniers jours Broché – 10 octobre 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,00
EUR 21,00 EUR 8,32

Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures... Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures...


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les derniers jours + L'identité malheureuse
Prix pour les deux : EUR 40,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

LIRE, ÉCRIRE

La journée sera sombre et pluvieuse. Il tombe des cordes. Me voilà ramené à mon enfance, lorsque je me trouvais privé de pouvoir sortir et de rejoindre mes copains, prisonnier dans la chambre.
Derrière les vitres, poudrées de petits cristaux de pluie, grandit dans une lumière assombrie mon envie de lire et d'écrire.

Autrefois, je lisais pour ralentir mes impatiences, la lecture était capricieuse. Lire aujourd'hui réchauffe un froid intérieur et elle exige temps et continuité.

On ne lit pas en fait, on relit - comme l'enfant qui demandait qu'on lui redît le même conte pour vérifier que les personnages étaient toujours là, les mêmes visages, confrontés aux mêmes périls, et prononçant, page après page, les mêmes choses. On constatait alors que les adultes sont des gens en qui l'on peut croire. Mais on relit, devenu adulte à son tour, pour retrouver les émotions anciennes et les moments perdus.

Relire, revenir chaque été dans la même maison, retrouver des habitudes sans y songer, reprendre la lecture là où l'on s'était arrêté, sans avoir à chercher la page car elle s'ouvre obligeamment où on l'avait quittée, portant dans sa pliure le souvenir d'avoir été forcée.

Lire avait été une aventure, relire est une retraite. Félicité, c'est une fidélité. Il y aura La Recherche, quelques passages, puis des nouvelles de Morand, la Vienne de Musil, Le Maître et Marguerite, tout comme il y avait eu Le Petit Chose, Le Capitaine Hatteras, Le Blé qui lève, Le Livre de mon ami, Vol de nuit...
(Ces livres, aujourd'hui, quel pouvoir gardent-ils d'adoucir l'inquiétude ?)

Et l'on aura appris, pendant que le jour se défait et que la vitre s'est emperlée de pluie, en rangées parallèles suspendues comme au cou d'une vieille dame, que rien n'a changé dans le monde.
Les humains disparaissent ou s'effacent sous le mince dépôt gris du présent mais, si les choses se détériorent, les livres les inscrivent, d'un doigt léger dans la cendre, et elles sont toujours là, au même endroit. L'art a-t-il eu meilleure raison que d'assurer cette permanence ?

(Au long du quotidien et de sa voirie, ces regards que sont les livres, ouverts de loin en loin, sur des eaux souterraines qui continuent de couler.)

Revue de presse

«J’appartiens à un peuple disparu. À ma naissance, il constituait près de 60 % de la population française. Aujourd’hui, il n’en fait pas même 2 %. Il faudra bien un jour reconnaître que l’événement majeur du XX



Détails sur le produit

  • Broché: 352 pages
  • Editeur : Gallimard (10 octobre 2013)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070142655
  • ISBN-13: 978-2070142651
  • Dimensions du produit: 20,5 x 2,2 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 177.827 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

31 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Le Lorgnon mélancolique TOP 1000 COMMENTATEURS le 26 octobre 2013
Format: Broché
Quand Jean Clair publie un livre c’est une mauvaise nouvelle pour la plupart, une bonne pour quelques-uns, je veux dire les quelques mélancoliques à tendance atrabilaire qui affectionnent le parler vrai, si désenchanteur fût-il. Car c’est bien de cela qu’il s’agit avec "Les derniers jours", récit d’un homme qui se retourne, revient dans le monde lointain de son enfance, des années de formation et dont la seule évocation a la terrible et puissante force vexatoire des choses irréparablement perdues. Jean Clair qui avoue que le déclin de l'école d'aujourd'hui lui "a retiré le goût de transmettre", nous transmet néanmoins le poignant témoignage (testament?) d'un esprit qui ne s'est pas agenouillé devant les veuleries de l'époque - essentiellement "Le refus de la France de reconnaître et sa méfiance à enseigner ses origines intellectuelles et spirituelles, la dénégation de son histoire et l'oubli de son passé, le mépris de la tradition de sa langue et l'ignorance des mots qui la composent".
Ici pas d'indignations sur commande, d'emballements consensuels ni de concessions à l'ordre ambiant mais la célébration de quelques "vieilleries": les murs, les frontières, le secret, la beauté (de la langue, de la peinture, des fleurs, de quelques pays ou paysages, etc.). Magnifique chapitre ("Le scrutateur") où l'évocation d'une difficultueuse visite de la basilique Saint-Marc s'achève par ce constat amer: "La culture, c'est alors ce qui reste quand on ne croit plus en rien. Les dieux disparus, demeure, vide de toute présence, leur effigie.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jacques Delpy le 27 décembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Dans un style sompteux Clair,nous montre,avec d'autres auteurs du reste,l'etat de barbarie vers lequel nous nous precipitons,ou plutot vers lequel nos dirigeants politiques ou une certaine intelligentsia nous mene.
Il y a peril en la demeure!Latin,grec oubliés!! au profit des langues africaines,l'histoire defigurée...
L'inquietude ne suffira pas,il faudra réagir!
Merci Jean Clair d'avoir ecrit ce texte HEROIQUE
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 10 juin 2014
Format: Broché
Jean Clair, de son véritable nom Gérard Régnier, né en 1940 à Paris, est conservateur général du patrimoine, écrivain, essayiste et historien de l'art. Ancien directeur du musée Picasso, il a également été commissaire d'un grand nombre d'expositions nationales telles que « Duchamp » (1977), « Les Réalismes » (1980), « Vienne » (1986), « L'âme au corps » (1993), « Balthus », « Szafran », « Mélancolie » (2005), « Crime et Châtiment » (2010) et a dirigé la Biennale de Venise du Centenaire. Membre de l'Académie française depuis mai 2008, son nouvel ouvrage, Les Derniers jours, est paru en 2013.
Première question sans réponse réelle, à quel type d’ouvrage le lecteur s’attaque-t-il avec Les Derniers jours de Jean Clair ? Ce n’est pas un roman, ce n’est d’ailleurs pas mentionné sur la couverture et l’auteur s’en défend, « je me méfie du roman » ; par contre on y trouve des traces d’autobiographie quand il revient sur son enfance à la campagne en Mayenne, puis son adolescence à Pantin en région parisienne, après la guerre. Par contre il y a beaucoup de réflexions et tentatives d’analyse du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui ; donc un essai, penserez-vous, pourtant ce n’est pas cela non plus, car trop disparate, trop éclaté dans les sujets abordés, même si, in fine, toutes ses réflexions aboutissent à la même conclusion nous allons le voir. Objet littéraire non identifié, donc.
Jean Clair a la réputation d’être un polémiste, ce bouquin le confirme assurément.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Nicole DELAYE le 6 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
Parfois un peu inégal dans le traitement des sujets, mais du " pur " Jean Clair.
De la nostalgie, mais une grande lucidité. On aimera le retour sur son enfance.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?