Les derniers jours d'un homme et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les derniers jours d'un h... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par All-Livres
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ENTREPRISE ADAPTEE ALL-LIVRES (insertion de travailleurs handicapés) + de 150 000 LIVRES EN STOCK. ARRIVAGE PERMANENT. ENVOI IMMEDIAT DEPUIS LA FRANCE.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les derniers jours d'un homme Poche – 3 avril 2013


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,15
EUR 6,50 EUR 3,94

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les derniers jours d'un homme + Tu ne verras plus + Un drap sur le Kilimandjaro : Chroniques vertes et vagabondes
Prix pour les trois: EUR 21,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble



Détails sur le produit

  • Poche: 288 pages
  • Editeur : Rivages (3 avril 2013)
  • Collection : PR.RI.PF.POLIC.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2743624981
  • ISBN-13: 978-2743624989
  • Dimensions du produit: 10,9 x 1,9 x 17,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 93.559 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par cathulu TOP 500 COMMENTATEURS le 26 mars 2010
Format: Broché
Ce pourrait être un paysage post-apocalyptique: sols contaminés, ciel vide d'oiseaux ou de papillons, fleurs ayant renoncé à fleurir, cours d'eau où même un héron égaré refuse de pêcher. C'est juste une cité industrielle du Nord-pas-de-Calais, reléguée de l'autre côté d'une autoroute, une cité où la pollution de l'usine de métaux s'est inscrite dans la chair des hommes, qui, malgré les risques mortels, ont continué à y travailler pour conserver leur dignité car "Le travail était la valeur absolue."derniers jours.
Aujourd'hui, l'usine est démantelée, un peu comme l'histoire de Judith,dix-huit ans, dont quinze vécus auprès de sa seule famille restante: son oncle Etienne. Judith, à force d'obstination, va éclaircir le mystère de la mort de son père, Clément. En parallèlle, les voix de la fille et du père se répondent, reconstituant ainsi les étapes d'une tragédie annoncée.
Impossible de lâcher ce roman noircissime et néanmoins empli de chaleur humaine. J'y ai retrouvé l'esprit et le langage des ouvriers de chez moi, cette volonté obstinée de propreté des femmes, cette solidarité mais aussi cette violence parfois des rapports humains. Pascal Dessaint nous brosse aussi un magnifique portrait de la relation entre frères, qu'elle soit proche ou plus distante.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Florestan le 3 janvier 2012
Format: Broché
Qui eût cru qu'un jour un romancier ferait écrire à un narrateur ses derniers jours... jusqu'aux secondes avant sa mort? Cela vous paraît-il un étrange procédé littéraire? Moi, oui. Qui valait la peine d'être expérimenté? D'après moi, non.

Ce ne pourrait être encore que le moindre des défauts du récit. Le principal est son démarrage très lent. Il a fallu que j'attende la page 121 pour me dire qu'il y avait le potentiel d'une intrigue. Avant cela, certes, il y avait des personnages, à qui, certes, il arrivait des choses (accablantes, bien entendu), mais je ne comprenais pas bien où Pascal Dessaint voulait en venir. Aux derniers jours d'un homme, manifestement. Hélas, il en résulte moins de la tension que de la tristesse. Je n'ai pas réussi à m'attacher à ces personnages un peu ternes. Même leur combat après l'annonce de la fermeture est rendu avec beaucoup de grisaille, ce qui est un comble. Quel contraste avec les couleurs de Noir métal: Au coeur de Metaleurop.

Je suis très critique du choix de désincarner l'histoire par l'usage de noms détournés. Metaleurop devient Europa, Glencore est rebaptisé la Silver Company, Marc Rich (qui n'en déplaise à l'auteur n'a rien à voir avec l'affaire Metaleurop...) se transforme en Max Fish. Et le pire de tout, le RC Lens, évoqué au détour d'une ligne, devient «une grande équipe de football»! Pourquoi? L'auteur ne l'a jamais clairement dit.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?