• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les disparues de Vancouve... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Ancien livre de bibliothèque. Peut contenir des étiquettes « de bibliothèque » Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les disparues de Vancouver Broché – 3 février 2010

4.5 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,30
EUR 15,30 EUR 0,01

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

" Pourquoi sortir l'affaire des disparues de Vancouver au moment des Jeux olympiques ? Parce qu'elle en est le négatif absolu... D'un côté, les cimes, la blancheur, la glace, l'exploit, la vitesse, les corps vainqueurs, venus du monde entier, ce que Vancouver veut montrer au monde, une image rêvée... De l'autre, la noirceur, un gouffre au coeur de la ville, les corps vaincus, détruits, drogués, les Indiennes, l'échec, la mort, tout ce que l'on voudrait cacher. " E.F. A Vancouver, les prostituées du downtown eastside disparaissent. Soixante-neuf déjà. Parmi elles, Sarah, jolie, rieuse, pleine de vie. Mais qui se soucie du sort de ces filles qui vendent leur corps pour un peu d'héroïne ? Dans ce roman vrai, émouvant, lucide, Elise Fontenaille offre à Sarah un espoir de survie : tombeau et résurrection.

Biographie de l'auteur

Elise Fontenaille, romancière, est l'auteur chez Grasset de La gommeuse (1997), Le Palais de la femme (1999), Demain les filles on va tuer papa (2001), L'enfant rouge (2002), Brûlements (2006), L'aérostat (2008).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Je ne connaissais pas E.Fontenaille, à la lire elle doit être journaliste, et une bonne. L'investigation est complète et son style incisif. Ces phrases parfois sans verbe, vous accrochent, comme si ces disparues vous parlaient. Je dois reconnaître que j'ai été prise, lu en deux jours, son livre est un des meilleurs compte-rendus d'enquête que j'ai lu Assez clinique pour être clair, avec assez d'affect pour voir les victimes. Le gros défaut des films et livres sur les tueurs, c'est qu'on les 'Hannibalise' en les rendant passionnants. Il ne faut pas se tromper, ce sont les victimes qui comptent. Je suis sûr que les lecteurs de ce genre de livre connaissent plus de trois noms de tueurs, savent ils citer le nom d'une victime? Avec Sarah De Vries et ses compagnes de rues, c'est fait.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Au départ, je ne voulais pas le lire (bien que je l'ai acheté) parce que je savais que ce serait éprouvant. Heureusement, l'écriture d'Elise Fontenaille m'a facilité le voyage vers le downtown eastside, le terrain de chasse de Pinkerton le tueur de femme. Ce qui m'a beaucoup aidé c'est que le texte ne se contente pas d'aligner les faits comme un simple reportage ou un article journalistique. Par un curieux tour de force, au milieu de cet enfer absurde, l'auteur arrive à trouver des raisons d'espérer. Ainsi elle s'attache à la personnalité de cet ancien petit ami de Sarah qui après avoir été son client, devient son protecteur puis la mémoire de son existence et de sa mort. Il y a aussi dans ce livre un réquisitoire violent contre le mauvais usage de la testostérone quand l'auteur nous rappelle que le QG des Hells Angels s'appelle le "Mama doesn't Know". De toute façon, Elise elle le sait alors vous pouvez lire "Les disparues de Vancouver"...
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Vous prenez une histoire vraie, décrite avec un talent fou et un style qui vous cogne: Vous avez un chef d'oeuvre qui vous montre l'autre Vancouver. C'est exceptionnel!
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Au travers du récit de Wayne, amoureux de Sarah elle même disparue, j'ai découvert cette terrible & véridique histoire de disparitions de femmes des bas quartiers de Vancouver (plus de 70 disparues!!).
J'ai énormément apprécié ce livre qui tranche avec l'image (souvent proprette) que l'on peut avoir du Canada, car il décrit le quotidien et la vie de ces femmes dans le sordide Downtown Eastside de Vancouver sans jamais tomber dans le pathos.
L'indifférence de ces disparitions est révoltante! Personne, ou presque, ne s'intéresse à ces femmes car ce sont des prostituées, filles droguées des bas quartiers , la majeure partie du temps amérindiennes de surcroit. L'attitude et la réactivité des autorités locales sont diamétralement opposées lorsqu'il s'agit d'une femme blanche! Incroyable !! surtout quand on pense que ces faits sont proches de nous et datent de 2010!

Le style est fluide, parfois nerveux et ménage un certain suspens.

Je vous conseille ce petit livre (130 pages environ) qui vous fera regarder d'un autre œil les gens de là bas...
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par calypso le 13 octobre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Je n'avais jamais entendu parler de cette histoire et je dois dire que j'en ressors bouleversée ; comment tout un pays peut-il faire abstraction de ses racines ? Pourquoi traite-t'il ses "natives" comme des moins que rien ; ignorer ces femmes, c'est les tuer 2 fois ;ce n'est pas une histoire de serial killer, c'est une histoire de lâcheté, d'indifférence ; c'est très bien écrit, sans pathos, factuel mais à la fois empathique. A lire absolument
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?