EUR 7,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les dix femmes de l'indus... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les dix femmes de l'industriel Rauno Rämekorpi Broché – 7 mai 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 7 mai 2010
"Veuillez réessayer"
EUR 7,40
EUR 5,00 EUR 0,89

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les dix femmes de l'industriel Rauno Rämekorpi + Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison + Sang chaud, nerfs d'acier
Prix pour les trois: EUR 22,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

Une farce aux accents rabelaisiens, une réjouissante galerie de portraits de femmes victimes d'un héros qu'on adorera détester !

Quatrième de couverture

Rauno Rämekorpi, un riche industriel finlandais, fête ses soixante ans. Les invités affluent les bras chargés de fleurs et de cadeaux. Mais Mme Rämekorpi est allergique au pollen et Rauno se voit prié, le dernier convive parti, de convoyer les fleurs à la décharge. En chemin, notre héros a une bien meilleure idée : il offrira les bouquets à ses nombreuses maîtresses. Commence alors une tournée qui va mener notre fringant sexagénaire d'un lit à un autre dans un déluge de champagne et de bonne chère. En attendant que ce don Juan prenne, quelques mois plus tard, à ses risques et périls, les habits du Père Noël... Une farce aux accents rabelaisiens, une réjouissante galerie de portraits de femmes victimes d'un héros qu'on adorera détester !


Détails sur le produit

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Folio (7 mai 2010)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070420175
  • ISBN-13: 978-2070420179
  • Dimensions du produit: 17,8 x 1,8 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 156.409 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Humbert TOP 500 COMMENTATEURS sur 19 juin 2011
Je trouve bien sévères mes collègues critiques au sujet de ce roman du grand auteur finlandais. Mais je partage en partie leur avis.
On est ici loin du niveau de "Le lièvre de Vatanen" ou "La forêt des renards pendus" ou "La douce empoisonneuse". Certes celui-ci, au début, est picaresque, rabelaisien, mais, disons-le, un peu lourd parfois. Mais c'est une farce! Une grosse farce potache ! Toutefois je crois qu'il ne faudrait pas mésestimer la sévère satire sociale : chaque femme et le 'héros' lui-même représentent un type, et un travers de la société, finlandaise ici, mais la portée est universelle.
Puis les femmes veulent se venger, c'est ce qui est annoncé (page 185)! Le roman va prendre une autre tournure ? Va-t-il décoller ? Las ! Pas du tout: et la 1ère partie recommence. Et là vraiment il devient franchement ennuyeux. On a pour ainsi dire deux fois la même chose au cadeau près! Et la vengeance promise ? Elle apparait en un demi paragraphe à la dernière page ! Mais il y a longtemps que ce roman n'intéresse plus personne. Un Paasilinna en très petite forme. À noter que le titre finlandais est "Dix mégères".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par So67 sur 4 février 2012
Quelle dommage de mettre 2 étoiles à un roman de Paasilinna! Un auteur dont j'ai dévoré avec un plaisir immense quasi tous les autres ouvrages.
Mais, tout comme l'ont dit d'autres internautes, ce roman est vraiment plat, potache, attendu, ennuyeux, etc.

Si vous n'avez lu que ce livre de l'auteur, ne renoncez pas: essayez "La forêt des renards pendus", "Le lièvre de Vatanen", "Petit suicide entre amis", etc. Vous serez enchantés.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par J.B. sur 29 juillet 2010
Achat vérifié
Arto Paasilinna nous avait habitué au meilleur. Ici, il se laisse aller malheureusement à la facilité. L'histoire est complètement attendue dès les premières pages et son imagination est pratiquement en panne.On s'ennuie assez vite à la recherche d'un deuxième souffle qui ne vient pas. Où est passé son humour déglingué?
J.B.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Deglicourt. sur 11 août 2014
Achat vérifié
Un Paasilinna jubilatoire.
je l'avais lu alors que l'univers de Paasilinna m'échappait encore.
Je l'ai relu avec délectation....
Coquin, heureux, philosophe...
C'est...finlandais ? Alors : j'adore la Finlande et les finlandais !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Aucune tenue. Aucun style. Aucune cohérence. Aucun intérêt. Peut-être vais-je demander à l'éditeur le remboursement de ce bouquin. Un calvaire de lecture ! A fuir...
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Cylv1 sur 16 février 2014
Achat vérifié
J'ai lu tous les autres livres de cet auteur dans leurs traductions françaises.
Celui-ci m'a un peu déçu. L'humour est toujours là, mais on ne retrouve pas le plaisir de la lecture éprouvée pour "Le meunier hurlant" ou de "La douce empoisonneuse".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Kotchichko sur 30 décembre 2013
Le livre le plus nul que j'ai lu (avis partagé par mon compagnon). L'histoire commence bien mais, très vite (genre après 30 pages) elle tourne en eau de boudin. Histoire que vous ne perdiez pas votre temps, voici le schéma: le milliardaire arrive chez une femme pour lui offrir des fleurs, il s'énerve pour une raison ou une autre et part en élucubrations vociférantes, il se retrouve à poil pour une raison ou un autre, la femme aussi; il se rhabille (licence poétique: nous ne savons jamais ce qui se passe exactement: ils sont nus puis ils se rhabillent) et le milliardaire part. On passe alors à la femme suivante. Il y en a dix en tout. Voici la première partie. Dans la seconde partie, les femmes veulent se venger car elles ont appris être dix. Le "héros" voulait justement offrir des cadeaux de Noël à chacune. Il faut admettre que, là, le roman varie un peu: ce n'est pas sûr que Rämekorpi se retrouve nu. Même si les chapitres font rarement plus de quinze pages; il n'est pas rare de se surprendre à bailler et survoler le texte afin d'arriver à un moment plus intéressant. C'était mon premier contact avec Arto Paasilinna. le jour où j'aurai le courage, j'essaierai "Le lièvre de Vatanen", puisqu'il paraît que celui-là est un bon roman.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?