Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-5 sur 5 de cette discussion.
Message initial: 7 sept. 07 12:54:47 GMT+02:00
Thierry dit:
En première lecture, les sept romans ont une morale assez "basique" : les méchants sont les mange mort ; les gentils sont les Aurores.

Toutefois, un des personnages (dans le tome 5 je crois) dit que le monde ne se limite pas aux mange mort et aux Aurores. Dans le tome 7, il y a une zone d'incertitude en particulier pour Severus Rogue et Draco Malfoy.

En réponse à un message antérieur du 25 oct. 07 15:43:30 GMT+02:00
Je ne suis pas tout à fait d'accord.

Bon, pour ce qui est des gentils et des méchants, bien sûr mais s'il n'y avait que des gentils ou que des méchants, où serait l'intérêt? Et puis, pour moi, il y a un méchant (Voldemort, oups j'ai dit son nom) et un gentil (Harry Potter).

Pour ce qui est de la moral "basique", n'oublions pas qu'avant toute chose, cette saga est destinée aux enfants avant de faire appel à un public adulte.

J'ai vraiment hâte d'être à demain, car ce roman est très prenant, et si on regarde plus en profondeur, c'est un livre riche d'enseignements qui montre que si on se sert les coudes, on se sort de toutes les situations.

En réponse à un message antérieur du 26 oct. 07 08:39:23 GMT+02:00
Petrus L. dit:
Il me semble que les niveaux de lectures de Harry Potter sont multiples de même que l'évolution tant de l'écriture que de la conception entière de chaque volume est directement fonction de l'age probable de ses lecteurs.
Les niveaux de lectures: on peut aller jusqu'a voir dans le racisme des sangs purs pour les sang de bourbe une parabole sur la montée du nazisme et du fascisme dans les années trente. Impression renforcée dan le dernier tome mais pas de spoiler. A l'évidence les ados se contenteront d'un combat plus simple entre bons et méchants avec au centre un personnage plus d'équilibre. Il me semble que Rogue est un des héros de l'ensemble de cet oeuvre: son rôle ne fait que grandire au fur et à mesure des tomes et ,la encore, ler dernier tome est décisif...mais ...pas de spoiler
La conception tome par tome: bien entendu le nombre de pages et la complexité des dialogues mais les intrigues elle-même...il n'échappe à personne que les premiers tomes sont à l'image de bien de jeux vidéos ou l'on change de niveau par le passage d'épreuves ou lé decouverte d'artefact.. Cela commence à changer après la coupe de feu...et bien entendu les reliques de la mort forment une réelle apothéose !

En réponse à un message antérieur du 5 nov. 07 20:03:38 GMT+01:00
vino05 dit:
Je trouve tout à fait pertinente votre analyse du tome 7. J'ai aussi pensé au nazisme et la "race pure". J'ai bcp aimé le dernier tome. A peine terminé, je le relis. On a encore de belles surprises dans ce livre. J'ai eu beau essayé de faire des suppositions sur ce dernier volume, j'étais bien loin de la vérité. Il est excellent. Dommage que la sage d'Harry Potter ne comporte pas plus de tome. Je ne m'en lasse pas.

En réponse à un message antérieur du 22 juil. 11 12:37:36 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 22 juil. 11 12:38:42 GMT+02:00]
‹ Précédent 1 Suivant ›
[Ajouter un commentaire]
Ajouter votre propre message à la discussion
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Aller s'identifier
 


 

Cette discussion

Participants:  5
Nombre de messages :  5
Message initial : 7 sept. 07
Dernier message :  22 juil. 11

Nouveau ! Soyez notifié par e-mail lorsque de nouveaux messages sont publiés.

Rechercher parmi les discussions des clients
La discussion concerne
HARRY POTTER AND THE DEATHLY HALLOWS, BOOK 7 IN THE SERIES
HARRY POTTER AND THE DEATHLY HALLOWS, BOOK 7 IN THE SERIES de J.K. Illustrations by Mary GrandPre. Rowling (Relié - 2007)
4.6 étoiles sur 5   (62)