Les Hirondelles de Kaboul et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 5,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

Les hirondelles de Kaboul Poche – 19 avril 2010


Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,80
EUR 5,00 EUR 3,45
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,20 EUR 0,01
CD
"Veuillez réessayer"
EUR 28,21 EUR 34,00

Rentrée Scolaire 2014
Rentrée des classes 2014

Pour une rentrée sereine, retrouvez vos livres et manuels dans notre boutique Scolaire et Parascolaire.


Primaire | Collège | Lycée - Voie générale | Lycée - Voie professionnelle | Lycée - Voie technologique



Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les hirondelles de Kaboul + Les sirènes de Bagdad + L'attentat
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Les sirènes de Bagdad EUR 6,80
  • L'attentat EUR 7,30

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


NO_CONTENT_IN_FEATURE

Détails sur le produit

  • Poche: 147 pages
  • Editeur : Pocket (19 avril 2010)
  • Collection : Litterature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266204963
  • ISBN-13: 978-2266204965
  • Dimensions du produit: 1,3 x 10,8 x 17,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (57 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.361 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Yasmina Khadra est né en 1955 dans le Sahara algérien. Il est aujourd'hui connu et salué dans le monde entier où ses romans, notamment À quoi rêvent les loups, L'Écrivain, L'Imposture des mots, Cousine K sont traduits dans 40 pays. L'Attentat a reçu, entre autres, le prix des libraires 2006, le prix Tropiques 2006, le grand prix des lectrices Côté Femme et est actuellement en cours d'adaptation cinématographique. Ce que le jour doit à la nuit - Meilleur livre de l'année 2008 (Lire), prix France Télévisions 2008, prix des lecteurs de Corse - sera également porté à l'écran par Alexandre Arcady.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

39 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client on 28 février 2006
Format: Broché
A Kaboul, on croit qu'il y a juste les femmes qui souffrent, mais on oublie les hommes. Ce livre decrit la vie d'une societe affamee, pauvre et la vie de deux couples ou l'amour existe encore. C'est un livre 'facile' a lire car il est bien ecrit, mais il est 'tres difficile' d'accepter son contenu. Par moment, un courant de colere nous traverse, puis de peine...En tout cas, on ne peut decider d'arreter la lecture.
Je vous le recommande.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
30 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fred@ on 27 novembre 2006
Format: Broché
Ce livre est petit par le nombre de pages mais dense par son contenu. Ce Chassé-croisé entre de 2 couples afghans, dans une ville déchirée et meurtrie, est à la fois un hommage aux femmes et aux hommes afghans qui n'ont pas beaucoup d'autres choix que la mort ou la folie, mais aussi une accusation accablante à l'encontre de la tyrannie des talibans. Ce livre est un constat et un cri dans la nuit. Le peuple afghan étouffe et sombre petit à petit dans la folie. Certains passages sont très durs et le premier chapitre nous met directement dans l'ambiance du livre. L'auteur, qui possède une belle plume et fait preuve d'une grande érudition, ne fait aucune concession dans ce témoignage dur mais nécessaire. A lire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dr King TOP 500 COMMENTATEURS on 24 janvier 2007
Format: Broché
je ne peux qualifier un tel roman ! court (trop?), mais intense.

Ce roman m'a profondément ému, de par l'écriture bien entendu, mais aussi de par les traits des différents personnages centraux ; en effet, ce roman est un hymne à la femme, alors que le contexte et l'endroit ne s'y prêtent (à la base) que trop peu, et humanise une partie de l'Afghanistan, celle qui ne fait pas parler d'elle, mais qui est la plus louable. Un roman à lire et à relire, sans modération.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par L. Nicole on 11 novembre 2005
Format: Broché
Petit roman par le nombre de pages, mais intense émotion par son contenu. Un sentiment de révolte nous prend à la lecture de ce livre. Des femmes bien sur, mais des êtres humains surtout, traitées comme des objets au nom d'une religion, qui n'a de religion que le nom. L'homme à qui l'on cache le regard de la femme en vient à perdre son humanité
Lisez le et surtout faites le lire autour de vous
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par My Inner Shelf on 21 juillet 2007
Format: Broché
Contexte terrible que celui de Kaboul dominée par les Talibans. On plonge dans un univers où des lois barbares régissent hommes et femmes jusqu'à l'avilissement. On assiste à la déshumanisation de deux couples, on découvre leurs doutes, on les sent en état de choc face à une société qui ne leur ressemble plus. La peur, le désespoir, l'amour et la colère habitent les protagonistes. Khadra nous décrit avec réalisme le quotidien de Kaboul dans un style élégant et sobre, plein de métaphores délicates. Bouleversant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ramone the Snake COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR on 12 juin 2006
Format: Broché
d'un régime totalitaire, féroce, et totalement sinsitre. Roman, ou témoignage, on ne sait plus trop. C'est bien écrit, direct, sans fioritures, extrêmement dur et réaliste. Livre sur la "condition" féminine bien sûr, mais aussi sur les maris, contraints et forcés pour certains, plus ou moins "tolérants" avec l'intolérance pour d'autres. L'épilogue est tout simplement exceptionnel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par "nbelloula" on 1 septembre 2002
Format: Broché
Terrible l'univers noir de Yasmina, à croire qu'il ne peut pas peindre la vie humaine sans ses profonds désespoirs et fausses illusions après l'Algérie, l'auteur attéri à Kaboul et quel Kaboul celui de la monstruosité et de la barbarie intégriste. Lire ce roman c'est retrouver dans les personnages de Yasmina Mohsen, sa femme Zuneira cette même détresse qu'ont vécu les autres personnages de Khadra en Algérie, mais quand Mohsen qui erre à Kaboul ramasse trois pierres pour les lancer à la tête de la femme adultère condamnée à la lapidation et en touchant sa pauvre victime à la tête c'est notre coeur que Yasmina Khadra touche en définitive et on se rend compte combien l'être humain est fragile face aux puissances idéologiques et fanatiques. Un récit plus qu'un roman si bien écrit, si bien détaillé et à lire peut-être comprendrions nous ce fondement sans sens qui déchire violemmment les sociétés musulmanes aux portes du troisème millénaire
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Florinette TOP 500 COMMENTATEURS on 28 février 2007
Format: Broché
Les boulevards de Kaboul ne divertissent plus, les estaminets, les maisons et les édifices sont devenus des ruines brûlantes. La mort rôde, un turban noir autour du crâne. Ici, une lapidation de femme, là, un stade rempli pour des exécutions publiques. Les Taliban veillent. La joie et le rire sont devenus suspects.

Atiqu, le courageux et fier moudjahid reconverti en geôlier, a beaucoup maigri son visage tombe en lambeaux sous sa barbe d'intégriste. Il traîne sa peine depuis que sa femme est tombée gravement malade, il ne sait plus comment gérer cette situation qui ne cesse de se compliquer et impossible de chercher du réconfort puisque s'apitoyer sur une femme fait partie des péchés capitaux.

Non loin de là, le goût de vivre a également abandonné Mohsen qui ne sait plus où aller ni quoi faire de son oisiveté, errant seul à travers les faubourgs dévastés en pensant à cette belle cité millénaire qu'était Kaboul autrefois. Maintenant, les gens ont du mal à cohabiter avec leur propre ombre. La peur est devenue la plus efficace des vigilances. Sa très belle épouse Zunaira, condamnée à vivre cloîtrée dans une pièce aux fenêtres entoilées de tenture afin d'éviter qu'un passant soit choqué par son visage, ne veut plus sortir, elle refuse de porter ce voile maudit de se sentir à l'obscurité grillagée du tchadri, tels un affront ou un opprobre que l'on doit à tout prix cacher.

Inlassablement, Yasmina Khadra relate l'enfer du terrorisme qui sévit au Moyen-Orient où les terres afghanes ne sont que champs de bataille, arènes et cimetières. Avec un regard juste et lucide sur la réalité, il offre un roman bouleversant qui ne laisse pas indifférent
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents

Rechercher


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?