• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les lames a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les lames Poche – 12 juin 2012

3.6 étoiles sur 5 27 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,10
EUR 3,00 EUR 2,00

Boutique Pocket

Marc Levy en poche
Découvrez enfin la version poche de "Elle et Lui"

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les lames
  • +
  • Proies
  • +
  • L'homme du soir
Prix total: EUR 23,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Mère courage, mère carnage ? Depuis qu’une adolescente des environs a été retrouvée assassinée, la ville de Bath est en proie à la panique. Sally ne peut s’empêcher de trembler pour sa fille de quinze ans, Millie, qu’elle élève seule. Car la jeune fille est en danger. Elle subit le chantage d’un dealer qui lui réclame une somme faramineuse. Pour l’aider à rembourser sa dette, Sally, jusqu’alors femme au foyer, accepte de devenir la gouvernante d’un homme richissime à la tête d’un empire pornographique. C’est pour elle le début d’une descente aux enfers dans laquelle sa sœur Zoe, inspecteur de police à Bath, avec qui elle n’est plus en contact depuis des années, s’apprête à la rejoindre…

Biographie de l'auteur

Fille d’universitaires anglais, Mo Hayder est née à Londres. À 16 ans, elle quitte brutalement sa famille et exerce divers petits emplois avant de partir au Japon. De retour en Grande-Bretagne, Mo Hayder décide alors de se consacrer à l’écriture. Elle fréquente les milieux policiers, les médecins légistes, et met deux ans à écrire Birdman à partir de notes prises sur le terrain. Son roman Tokyo a été récompensé en France par le prix SNCF du polar en 2005 et le Grand Prix des lectrices de ELLE en 2006. Retrouvez l'auteur sur son site officiel : www.mohayder.net

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Mo Hayder est l'auteur de huit livres. Dès Birdman, son premier roman, elle a terrifié ses lecteurs. Si elle manie l'horreur avec talent, on ne peut limiter son oeuvre à cette dimension. En effet, ses personnages principaux vivent avec le poids d'un passé très lourd, victimes ou témoins de tragédies. Leur propre douleur leur permet d'affronter le Mal, mais leurs tourments sont réveillés par chaque affaire. Derrière des intrigues efficaces perce une émotion qui donne à ses romans un écho troublant. Elle a souvent été comparée à Thomas Harris pour sa peinture sans concession de la violence. Son roman Tokyo a été récompensé en France par le prix SNCF du polar en 2005 et le Grand Prix des lectrices de Elle en 2006.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Excellent et tordu à souhait, encore faut-il attendre les dernières pages pour comprendre à quel point ! A vous donner froid dans le dos. Mais c'est la fin. Sans l'être... puisque la fin nous délivre à la fois la clé de l'énigme et un point d'interrogation pesant.
Jusqu'à la moitié du livre on se rend bien compte que les situations du quotidien s'enlisent davantage à chaque moment dans le glauque et le sordide, jusqu'à en devenir souvent même abracadabrant, mais... je me laisse toujours prendre par le talent démoniaque de cette auteure au si joli visage. Dans quels recoins de son cerveau peut-elle trouver les trames de ses romans ? Une étude sur cette personne m'intéresserait. Mais ceci est hors sujet.
Je suis donc une fan de Mo Hayder, ses personnages récurrents ou de passage ont un côté humain qui me touche. J'ai attendu longtemps avant d'acheter ce livre, en me fiant aux critiques : je pensais que, comme d'autres, elle s'essoufflait peut-être. Mais à mon sens non. Du tout. Et je ne regrette vraiment pas de m'être finalement décidée à le lire.
Elle est au top et, ce qui ravira sans doute les âmes sensibles, est le côté moins "gore sanglant" dans ce livre - par rapport aux autres -... Evidemment, ce n'est quand même pas une bluette, loin s'en faut.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Quel titre (traduit) stupide ! Le roman vaut bien mieux que ce titre racoleur, et trompeur. Je m'attendais à être déçu par Mme Hayder car je trouve qu'elle produit un peu trop, ce qui, forcément, finit par nuire à la qualité (phénomène qui s'est produit chez de nombreux américains). Donc ? Eh bien je suis très agréablement surpris ! Sans atteindre le niveau de ses grands romans ("Birdman","L'homme du soir" ou "Tokyo" ou un ton en dessous "Proies") celui-ci est très bien. L'intrigue tient la route, les deux personnages féminins sont très attachants. Le déroulement est cohérent, limpide, et ... assez dérangeant. Vous verrez de suite pourquoi.
Car un seul commentaire le mentionne, mais j'ai trouvé plusieurs sérieuses entorses à la morale en général, mais ici policière en particulier à au moins trois reprises. Ce que je trouve, honnêtement, assez délectable ! Je ne peux évidemment rien révéler, ce serait criminel, mais que ceux qui l'ont lu réfléchissent à ce que font Zoë, et Steve ! Quant au dénouement il est diabolique. Du grand art. Bref un très bon petit polar qui se dévore avidement.
Le titre anglais est en fait le nom de la colline où vit l'un des protagonistes. Rigoureusement rien à voir avec les tarots !
Remarque sur ce commentaire 6 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Je n'ai absolument pas accroché à l'histoire de ce livre.
La mort d'une adolescente puis l'enquête part dans tous les sens,on a affaire à un autre meurtre particulièrement glauque au cours de l'histoire qui n'apporte absolument rien à l'intrigue et laisse un arrière de goût amoral, dérangeant, bref, ce n'est même pas très bien écrit et les personnages sont creux et caricaturaux.
Et puis, et là, je suis tombée à la renverse, un message écrit au rouge à lèvres sur un siège de voiture est censé se décalquer sur la robe de la personne qui va s'asseoir sur le siège. Le message fait 9 mots, écrire 9 mots avec un bâton de rouge à lèvres sur un siège de voiture en tissu pour pouvoir lire un message décalqué sur un robe, c'est N'IMPORTE QUOI, mais comment peut on inventer un truc aussi débile et invraisemblable ? C'est là que l'inintérêt de ce livre m'a été confirmé !
Autant j'avais adoré Pig Island et apprécié Rituel, autant là, c'est à se demander si c'est bien le même auteur qui a pondu ça.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Si le talent de Mo Hayder n'est plus à démontrer, elle parvient toutefois à nous surprendre avec ce nouveau roman. Après la série Caffery/Marley (Birdman, etc...) il m'a fallu quelque temps avant de m'immerger dans "Les Lames" et ses personnages, pourtant plus proches de "monsieur et madame tout-le-monde. Puis ceux-ci se dévoilent pour mieux nous accrocher... Hayder distille le glauque qu'on lui connait au fil des pages, pour une ambiance toujours plus oppressante. Non-dits, disparitions, meurtres, pornographie, rien n'est laissé au hasard pour intensifier le malaise. Deux soeurs, que tout semble opposer, se retrouvent après plus de 20 ans, mêlées malgré elles à une enquête aussi rythmée que bien ficelée, et lorsque la plus effacée fait montre d'impulsivité et de force mentale, c'est pour laisser l'autre s'avouer ses faiblesses. Leur collaboration laisse présager de nombreux coups de théâtre, pour un final... CHUT! Je vous laisse le plaisir de le découvrir... Vous ne le regretterez pas!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?