Les larmes de Tarzan et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 21,30
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les larmes de Tarzan a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les larmes de Tarzan Broché – 16 octobre 2007


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,30
EUR 18,00 EUR 6,08
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,00 EUR 0,01

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les larmes de Tarzan + Le Caveau de famille + La fin n'est que le début
Prix pour les trois: EUR 37,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Née à Stockholm en 1944, Katarina Mazetti est journaliste à la Radio Suédoise. Auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes, elle rencontre un succès phénoménal en Suède avec Le mec de la tombe d'à côté, succès qui ne s'est pas démenti en France.


Détails sur le produit

  • Broché: 265 pages
  • Editeur : Gaïa (16 octobre 2007)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2847201041
  • ISBN-13: 978-2847201048
  • Dimensions du produit: 19 x 12,4 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (42 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 363.728 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Née en 1944, Katarina Mazetti est journaliste à la radio suédoise. Auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes, elle a rencontré un succès phénoménal avec le Mec de la tombe d'à côté, vendu à plus de 450 000 exemplaires dans un pays de 9 millions d'habitants, et traduit depuis en de nombreuses langues.
Aux éditions Gaïa, elle a publié Le Mec de la tombe d'à côté (2006 ; Babel n° 951), Les Larmes de Tarzan (2007 ; Babel n° 986), Entre Dieu et moi, c'est fini (2007 ; Babel n° 1050), Entre le chaperon rouge et le loup, c'est fini (2008 ; Babel n° 1064 à paraître en juin 2011), La fin n'est que le début (2009 ; Babel à paraître automne 2011) et Le Caveau de famille (2011).

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nathou VOIX VINE sur 27 août 2010
Format: Broché
K. Mazetti semble aimer s'attaquer aux histoires d'amours improbables, presque impossibles de notre société contemporaine. Dans le Mec de la Tombe d'à côté, on avait l'opposition ville-campagne, dans les Larmes de Tarzan, c'est "riches contre pauvres", autrement dit, comment peut-on s'aimer quand l'un peine à boucler ses fins de mois et l'autre est plein aux as?? Comment peut-on réussir à s'aimer malgré nos différences matérielles et culturelles ? La problématique peut sembler naïve, voir même simpliste. On pourrait même avoir une impression de déjà vu, d'histoire trop simple (après tout, c'est une problématique qui existe depuis la nuit des temps, dans notre histoire collective, avec les contes de fée mettant en scène Princes Charmants, pauvres servantes, méchantes belle-mères et compagnie...) Cependant, l'histoire d'amour entre Mariana alias "Tarzan" et Janne est ici traitée ici avec beaucoup d'humanité, de compassion et de retenue. Malgré une certaine noirceur des situations, l'humour fait malgré tout partie intégrante du livre: les différents points de vue développés dans ce roman, ceux des enfants particulièrement, sont souvent croustillants de fraîcheur et de naïveté. Voici un livre qui rendra le lecteur triste de l'avoir terminé... si vite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché
C'est sûr que ça doit pas être simple, quand on a écrit un livre aussi réussi et apprécié que "Le mec de la tombe d'à côté", de se remettre au travail pour un nouveau roman!!!

C'est donc en freinant mes attentes et ma curiosité que je me suis lancée dans le lecture des "larmes de Tarzan".
Le problème commence dès le 1er chapitre, désastreux, peu crédible, un peu lourd, aussi, bref, je me demande si j'aurais poursuivi, sans le capital sympathie engrangé par la lecture du roman précédent.

Et j'ai quand même bien fait de m'accrocher un peu, parce que la suite est bien meilleure. On échappe, un peu par miracle, au style Eau de rose et magazine féminin, pour retrouver, par intervalles, des tranches d'humour parfois très rigolard, parfois très subtil qui semblent être la marque de l'auteur.

Donc nous voici dans une histoire d'amour avec 2 être dissemblables mais peut-être un eu moins originale.
Par contre, les évocations de la précarité pour une maman seule, et des retours fugaces du papa schizophrène sont très justes.

L'auteure adopte à nouveau la forme du récit, vu sous plusieurs angles par les personnages. J'ai été peu convaincue par les quelques chapitres vus du point de vue des petits... Un peu trop simplistes quand même.

Qu'en reste-t-il? Un roman très agréable à lire, un peu facile, mais qui se lit très vite.. peut-être une lecture de train (ou de plage selon), c'est sûr qu'il ne vous prendra pas la tête et ne vous déprimera pas (c'est toujours ça de pris). Un peu comme une bonne comédie romantique américaine?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Odilette (Provence) TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 12 décembre 2010
Format: Broché
petit roman agréable à lire, vite lu aussi vite oublié
l'auteur renouvelle un peu facilement le thème du "mec de la tombe ..." on change le contexte et hop ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par BMR & MAM TOP 500 COMMENTATEURS sur 21 avril 2010
Format: Broché
Après le succès blogoplanétaire du Mec de la tombe d'à côté - qui avait même été adapté en une très agréable pièce de théâtre -, la suédoise Katarina Mazetti remet le couvert.
Avec la même recette du couple impossible : Les larmes de Tarzan.
Cette fois, Tarzan est une mère célibataire, à moitié au chômage et pas du tout épilée.
Janne est le célibataire, plus jeune et pété de thunes, il est entouré de top-modèles et roule en Lamborghini.
Mazetti nous ressert donc un plat aux saveurs connues mais malheureusement cette fois-ci la sauce a du mal à prendre.
Autant la précédente salade sucrée-salée était épicée de multiples subtilités socio-culturelles entre la souris de bibliothèque et le garçon vacher, autant cette fois-ci, la suédoise verse dans le plat de résistance socio-économique. Du solide et du sordide. Si vous ne le saviez pas, apprenez enfin que mieux vaut être riche, célibataire et sans enfant que pauvre, divorcée et affublée de deux moutards.
Oui, bien sûr, Katarina Mazetti a toujours le même humour décapant et salutaire (salutaire pour ses héros comme pour ses lecteurs) mais cela ne suffit plus à nous emballer.
D'autant qu'elle semble hésiter tout au long du livre entre le conte de fées pour adultes (c'était le cas du précédent épisode) et la chronique sociale.
Comme si un arrière-goût amer et dérangeant parfumait le fond du plat.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?