Les petites mécaniques et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les petites mécani... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par awesomebooksfr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: LIVRES EN BON OU TRES BON ETAT, CONDITIONS EXCELLENTES. ENVOI RAPIDE, EXPEDIE LE JOUR MEME DEPUIS L'ANGLETERRE. EN MOYENNE, 3-10 JOURS POUR LA LIVRAISON. PLUS BESOIN D'ATTENDRE POUR DES LIVRES VENANT DES ETATS-UNIS.
Amazon rachète votre
article EUR 0,88 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les petites mécaniques Poche – 1 juillet 2004


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,40
EUR 5,00 EUR 1,65

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les petites mécaniques + Le Café de l'Excelsior + Parle-moi d'amour
Prix pour les trois: EUR 16,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

«La vie est cette petite mécanique que l'on pense impeccablement réglée, infaillible, sûre d'elle-même, et qui pourtant soudain se dérègle et se grippe.» Bourse Goncourt de la nouvelle 2003.

Présentation de l'éditeur

" Le rêve en sa mémoire perdait de sa fraîcheur, mais non de sa force, et si la violence du songe demeurait, ainsi que les multiples détails de la scène comme par exemple les gestes des deux hommes, le bras nu de la femme au carrosse poussiéreux, la jeune femme ne parvenait plus que très rarement, et à chaque fois avec une peine accrue et une intensité moindre, à éprouver la trouble émotion née de son rêve, ce vertige fébrile qui nouait et dénouait ses entrailles quand les chocs des coups résonnaient sur le pilier, et que l'église s'anéantissait tout entière. Aussi, afin de pouvoir à loisir retrouver ce qu'elle n'avait jusqu'alors jamais connu, pas même lors des étreintes fatiguées du vieux comte qui l'avait épousée, Beata Désidério eut-elle l'idée de faire peindre son rêve. ".


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,88
Vendez Les petites mécaniques contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,88, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 192 pages
  • Editeur : Folio (1 juillet 2004)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070314669
  • ISBN-13: 978-2070314669
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 1,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.782 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Reader le 21 décembre 2004
Format: Poche
Ce recueil de nouvelles est passionant et ne décevra pas
les amateurs des "Âmes Grises". Les nouvelles se situent
parfois dans un flou historique et on imagine souvent
ces histoires allant du quinzième siècle au jour d'aujourd'hui.
La mort, la tristesse ou la solitude sont quelques thèmes
dominants dans ces nouvelles qui se lisent commes des
petits romans policiers. La nouvelle du marchand flamand qui
voit la mort avant de changer de vie est tout simplement
exceptionelle et inoubliable. Philippe Claudel a énormément
de talent et le prouve à nouveau avec ce recueil somptueux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par HORAK le 21 juin 2007
Format: Poche
Ces treize nouvelles présentent toutes des personnages dans des situations incongrues. Un mal mystérieux tient toute une région le mercredi des Cendres auquel seuls deux muets échappent mystérieusement. Le fils d'une prostituée brave la mort, content de quitter le monde après une belle chevauchée. Le marchand Colin le Bihot vit depuis son plus jeune âge de grivèlerie et de crimes lorsqu'il rencontre un jour la Mort sous les traits d'un homme bon et rond adossé au tronc d'un arbre, une rencontre qui va changer son destin. Un peuple nommé Arcaliens qui crucifie les poètes sur de grandes traverses dressées vers le ciel. Béata Désidério et son étrange rêve inexplicable. Une geôle dont le paysage devient familier, même indispensable. Un vagabond qui sait qu'il sera mort comme plus d'un le lendemain. Eugène Frolon abandonne les siens et part en Afrique à la recherche frénétique d'Arthur Rimbaud. Un narrateur écrit de petits romans courts et acérés comme des poignards. Igor Bashevich dont la seule passion dans la vie est celle des mots rares et qui se débat avec la signification du mot "paliure". Un groupe de prisonniers érigent leurs cellules et se réjouissent de pouvoir être enfin "chez eux". Georges Piroux meurt dans son lit un matin au moment même où il rêve qu'il meurt. Tania Vlässi est arrêtée par la Police politique tandis qu'elle fait la vaisselle et est ensuite emmenée pour rencontrer un mystérieux "Professeur" qui en fera une mécanique sans réelle existence.

Originales et bien écrites, ces treize nouvelles sont un régal qui comblera les amateurs de textes concis.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par LECTRICE ASSIDUE le 9 novembre 2004
Format: Relié
"Les petites mécaniques", c'est le titre de ce recueil, publié en ce début d'année par Mercure de France. Un titre emprunté à Pascal, cité en prologue: "nous sommes de bien petites mécaniques égarées par les infinis". Des infinis que l'auteur, romancier et scénariste dévoilé en 1999 par Balland et lauréat du prix France Télévision 2000 avec "J'abandonne", explore au long de ces textes ciselés. Treize nouvelles, pas plus, pas moins. Des textes très courts, pour la plupart. Et pourtant... impossible de n'en rien retenir! Qu'elles tournent en ridicule le forçat, qu'elles nous suggèrent que Rimbaud n'est pas mort à Marseille le 10 novembre 1891, que le jugement dernier se traduit à l'image d'une ruche pour la vierge Tania, reine d'un jour -ou d'une nuit?- éternelle ou bien que l'homme perdu dans ses infinies solitudes trouve pour seule réponse une représentation du Christ, les petites mécaniques de Claudel surprennent.. Qu'il traîne le romancier dans le ruisseau pour le faire survivre de manuscrits de second ordre vendus à la sauvette à des passants en mal de lecture, de bonté ou de gloire... ou qu'il retrace le chemin de rédemption de l'homme à l'infini, immanquablement, Philippe Claudel séduit! Il y avait longtemps que je n'avais lu de nouvelles de cette qualité. Surtout dans des petits formats. C'est peut-être pour cela que je n'oserai en dire plus, sinon... Bravo!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eliane Knudsen le 8 janvier 2010
Format: Poche
C'est avec vif intérêt et avec un véritable plaisir que j'ai lu ces nouvelles, dont le thème ne peut laisser personne indifférent. D'un nombre éclectique, certaines très brèves, d'autres plus longues, voire d'une structure plus complexe, elles tournent en effet toutes autour des petites mécaniques, rouages invisibles, qui régissent notre existence ou auxquels l'existence peut même, dans certains cas ( Panoptique, Panoptique II et Tania Vläsi) se réduire. Mettant en scène des personnages vivant à diverses époques et dans des lieux très différents, situées entre réalisme et fantastique, elles amènent le lecteur à se poser des questions fondamentales sur la vie et la mort, la liberté, sur la relation entre l'art (la peinture en particulier) et la réalité.
L'on sent bien à quel point l'auteur aime la littérature et ces nouvelles sont pour lui l'occasion de traiter des mots au sens général du terme et de la poésie en particulier.
Ces textes sont servis par une langue riche, de nature à créer des images le plus souvent hautes en couleur et d'un effet sasisissant, véritables tableaux que l' on ne peut oublier.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?