Les Racines du ciel et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les racines du ciel a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Britbooksfr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: The book contains underlining or highlights but does not effect the text. Simplement Brit: Nous avons envoyé dans nos livres d'entrepôts britanniques du bon état de plus de 1 million de clients satisfaits à travers le monde. nous nous engageons à vous fournir un service fiable et efficace à tout moment.
Amazon rachète votre
article EUR 1,89 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les racines du ciel Poche – 16 novembre 1972

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert*

Voir les 7 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 27,80
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,50
EUR 8,40 EUR 3,26

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les racines du ciel + La vie devant soi + Les cerfs-volants
Prix pour les trois: EUR 24,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Firyel Abdeljaouad, agrégée de lettres, docteur ès lettres, est l'auteur des Figures de l'autre dans l'œuvre de Romain Gary et Émile Ajar (Presses universitaires du Septentrion, 2002). Elle a publié plusieurs articles sur Gary. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

«La viande ! C'était l'aspiration la plus ancienne, la plus réelle, et la plus universelle de l'humanité. Il pensa à Morel et à ses éléphants et sourit amèrement. Pour l'homme blanc, l'éléphant avait été pendant longtemps uniquement de l'ivoire et pour l'homme noir, il était uniquement de la viande, la plus abondante quantité de viande qu'un coup heureux de sagaie empoisonnée pût lui procurer. L'idée de la "beauté" de l'éléphant, de la "noblesse" de l'éléphant, c'était une idée d'homme rassasié...»


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,89
Vendez Les racines du ciel contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,89, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 494 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Texte définitif (16 novembre 1972)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070362426
  • ISBN-13: 978-2070362424
  • Dimensions du produit: 18 x 10,8 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.072 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

30 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 4 janvier 2012
Format: Poche
Les racines du ciel/Romain Gary/
Lorsque j'ai décidé de relire ce roman pour la troisième fois en 50 ans, je ne m'attendais pas à y trouver autant de résonnances très actuelles.
En fait j'avais connu cette belle histoire en premier lieu par le cinéma en 1958 en allant voir le film de John Huston avec Trevor Howard dans le rôle de Morel. Mon amour de l'Afrique a sans doute commencé ce jour là.
Prix Goncourt 1956, ce fabuleux et riche roman est sans doute le premier roman de type écologique. Écologique seulement : non ! Ce serait un raccourci réducteur. Brièvement, l'histoire est celle d'un homme, Morel, qui veut faire cesser en Afrique l'extermination des éléphants, l'image même de la liberté.
Citation : « "Quand vous n'en pouvez plus, faites comme moi: pensez à des troupeaux d'éléphants en liberté en train de courir à travers l'Afrique, des centaines et des centaines de bêtes magnifiques auxquelles rien en résiste, pas un mur, pas un barbelé, qui foncent à travers les grands espaces ouverts et qui cassent tout sur leur passage, qui renversent tout, tant qu'ils sont vivants, rien ne peut les arrêter - la liberté, quoi! Et même quand ils ne sont plus vivants, peut-être qu'ils continuent à courir ailleurs, qui sait, tout aussi librement. Donc, quand vous commencez à souffrir de claustrophobie. des barbelés, du béton armé, du matérialisme intégral, imaginez ça, des troupeaux d'éléphants, en pleine liberté, suivez-les du regard, accrochez-vous à eux, dans leur course, vous verrez, ça ira tout de suite mieux...
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Papasam TOP 1000 COMMENTATEURS le 27 décembre 2011
Format: Poche
Nous sommes au Tchad au temps de l'Afrique Equatoriale Française. Certains de ceux qui ont été marqués à vie par la seconde guerre mondiale qui vient de se terminer, en tant que victimes civiles, prisonniers de guerre ou combattants, s'y sont retrouvés. Les Indépendances sont proches et le petit monde de la Colonie commence à prendre peur. Voilà le cadre dans lequel nous allons découvrir l'histoire fragmentée de Morel...

Morel, ancien prisonnier des stalags, a pris fait et cause pour la défense de la nature et plus particulièrement pour la défense des éléphants. Il a commencé son combat de façon non violente, en essayant de faire signer ses pétitions, mais très vite il va le radicaliser en prenant les armes et en s'attaquant physiquement à tous ceux qui déciment ces splendeurs qui sont "les racines du ciel".
Bien que ce livre soit souvent présenté comme le premier roman "écologique" -un mot qui était d'ailleurs encore pratiquement inconnu à l'époque de sa parution- le lecteur se rendra vite compte qu'il déborde très largement ce cadre bien restrictif. Même si l'auteur écrit dans sa préface que les éléphants de son roman "ne sont nullement allégoriques" et qu'il ne mesurait pas "l'étendue des destructions qui se perpétraient", ce lecteur découvrira très vite que les éléphants sont également utilisés comme un révélateur de l'état de notre humanité... les personnages se révèlent face aux autres mais aussi à eux-mêmes !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
95 internautes sur 103 ont trouvé ce commentaire utile  Par Denis Leculee le 21 avril 2002
Format: Poche
Ce roman est le premier roman de Romain Gary à avoir obtenu le Prix Goncourt. On se rappelera que Romain Gary est d'ailleurs le seul auteur à s'être vu décerné deux Prix Goncourt.
Morel, un ancien prisonnier français internés dans les camps du IIIème Reich part vivre en Afrique Equatoriale Française et y défend les éléphants contre les chasseurs et les braconniers. Amoureux de la nature certes, mais aussi et surtout défenseur de cette part de merveilleux qui est dans la nature et dans l'Homme voilà qui est Morel. Romain Gary pose quelques questions sur la nature de l'Homme, son rapport avec ses semblables et son environnement. Toujours avec humour et avec une acuité étonnante. C'est un incontournable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par thierry bruno le 17 mars 2013
Format: Poche
Romain Gary signe ici une magnifique fable sur l'homme et la liberté. Le choix du lieu; l'Afrique coloniale, les personnages ; haut en couleurs mais tous plus ou moins brisés par une vie où ils ont tous été plus ou moins trahis et, pour symbole de la liberté, l'éléphant, tout est en place pour un roman exceptionnel sous réserves que l'auteur ait du talent. Et du talent, Romain Gary en avait à revendre. Son style est splendide, même s'il agaçait certains prétendus puristes de la langue française; les mots, les phrases ont un sens, une profondeur que j'avoue ne pas retrouver chez les auteurs actuels. Gary n'est jamais plat, sans être pontifiant d'ailleurs. Il parle de l'humanité avec justement une humanité qui est la marque des géants et qui le placent au rang des grand écrivains français, en compagnie des Kessel, Malraux, Bernanos ou Mauriac. Avec son style, avec ses sujets, selon ses thèmes, ses obsessions mais il nous parle de la même humanité avec le même talent.
"Les racines du ciel" , la première oeuvre d'un écrivain majeur et qui nous rappelle qu'à une époque, le Goncourt récompensait de véritables oeuvres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?