undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
EUR 39,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les routes de la libert&e... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 10,56 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 8 images

Les routes de la liberté : La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945 Relié – 10 juin 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 39,95
EUR 39,95 EUR 96,90

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les routes de la liberté : La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945 + La dernière bataille
Prix pour les deux : EUR 63,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La Red Ball Express Highway est le surnom donné à la route ouverte en août 1944 pour ravitailler, depuis les plages du débarquement, les armées américaines lancées dans une fantastique poursuite à travers la France. Pendant trois mois, jusqu'à 6 000 camions la sillonnent. Pourtant, les généraux se plaignent, dans leurs mémoires, d'avoir manqué d'essence, de munitions et même de vêtements chauds et de cigarettes. C'est ce paradoxe qui est à l'origine de cet ouvrage. Cette enquête, est le premier ouvrage de fond consacré à l'effort logistique américain pendant la Seconde Guerre mondiale en Europe: doctrines d'emploi, tactiques, techniques, matériels ... Elle nous transporte des bureaux feutrés de Washington, sur les ponts des Liberty Ships, au sommet des portiques de Cherbourg, au volant des GMC et dans les cabines des locomotives à la recherche d'une révolution logistique. Elle révèle que la dernière étape de la distribution, celle des plages normandes jusqu'aux combattants, n'avait pas été convenablement pensée et que l'US Army a été rationnée dès le débarquement. C'est finalement au prix d'expédients redoutables et d'innovations remarquables sur le terrain, que L'US Army est devenue au printemps 1945, l'unique machine de guerre capable de ravitailler durablement des millions de soldats et des milliers de chars dans la profondeur du dispositif ennemi.

Biographie de l'auteur

Agrégé d'histoire, Nicolas Aubin est spécialiste de la Deuxième Guerre Mondiale et contribue, depuis plus de douze ans, à de nombreuses revues d'histoire militaire.



Détails sur le produit

  • Relié: 220 pages
  • Editeur : Histoire & Collections (10 juin 2014)
  • Collection : SECONDE GUERRE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2352503191
  • ISBN-13: 978-2352503194
  • Dimensions du produit: 32 x 2,1 x 23,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 149.810 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Agrégé d'Histoire et enseignant, Nicolas Aubin a fait ses études dans les Universités de Rouen, Nanterre, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à Sciences-Po Paris.

Après s'être spécialisé sur l'Histoire du PCF, c'est sa passion - qui remonte à l'enfance - de l'histoire militaire qui l'amène depuis près de quinze ans à collaborer avec différentes revues (Histoires de guerre, Tankzone, TMV, TnT, Batailes & Blindés ainsi que Guerres & Histoire). Nicolas Aubin s'inscrit résolument dans le courant de la "nouvelle histoire-bataille" qui associe savoir-faire universitaire, renouveau épistémologique et passion préservée.

La sortie de son ouvrage, "les Routes de la Liberté. La logistique américaine en France et en Allemagne (1944-1945)" a été saluée par les meilleurs spécialistes français :

Pour JEAN LOPEZ, auteur de "Joukov, L'homme qui a vaincu Hitler", de "Kursk", "Stalingrad", "Bagration" et "Berlin" : "LES QUESTIONS SONT PERTINENTES, LES SOURCES DE PREMIER CHOIX, L'ECRITURE LIMPIDE ET LE TRAITEMENT PROFOND. UN TRAVAIL DE HAUT VOL, DENSE ET MASSIVEMENT ILLUSTRE. À LIRE ABSOLUMENT !"

Pour CEDRIC MAS, auteur de "Rommel" et de "Montgomery" : "CE LIVRE EST LE RESULTAT D'UN TRAVAIL ENORME QUI GAGNERAIT A FIGURER DANS TOUTE BONNE BIBLIOTHEQUE D'HISTOIRE MILITAIRE. IL DETRONE LE LIVRE ANCIEN DE MARTIN VAN CREVELD (SUPPLYING WAR).

Cité dans les livres "indispensables" pour comprendre le Débarquement par le site internet du magazine "Guerre et Histoire"

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par 13emeDBLE le 9 juin 2014
Format: Relié
Comment les Américains ont-ils planifié et organisé la logistique du débarquement de Normandie et des campagne de France et d'Allemagne 1944-1945 ?
Peu de livres s'attaquent à cette question pourtant fondamentale et sur laquelle de nombreux poncifs circulent encore.
C'est tout l'intérêt de travail de Nicolas Aubin qui nous offre un livre "bel objet" splendide (photos, schémas, cartes, tableaux, organigrammes...) qui contient un texte basé sur des recherches sérieuses et surtout une analyse novatrice.
J'ai beaucoup aimé le contenu du texte, et surtout le soin de l'auteur de contextualiser les faits, en les replaçant dans une analyse historique totalement inédite.
Les Américains ont planifié le ravitaillement de leurs armées, mais ont été contraints de tout revoir, de recourir à l'improvisation. La campagne de 1944 souffre ainsi de limites et de carences en logistiques qui contredisent l'image d'une armée jouissant d'une opulence, et s'appuyant sur un "sérieux" digne des industries tayloristes.
à la lecture du texte, on se rend compte que les Allemands, réputés "roi de l'improvisation" ont été dépassés par les Américains, qui ont multiplié les expédients et les solutions alternatives, le "master plan" étant abandonné dès la fin de la bataille de Falaise.
On apprécie aussi de découvrir des personnages nouveaux (Brehon B. Somervell) comme des personnages connus sous un jour nouveau (la gestion d'Eisenhower de la campagne).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par bir-hacheim TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 22 novembre 2014
Format: Relié
J’avais déjà croisé la route de Nicolas Aubin au travers d’articles dans les revues d’histoire militaire, il nous livre ici ce qui est, pour moi, son premier ouvrage dans le domaine. Et sincèrement, je pense que c’est une grande réussite. J’irai même plus loin, je range cet ouvrage parmi mes ouvrages importants de l’année 2014, aux côté de la biographie de Joukov de Lopez/Otkhmezuri et du « Sous le feu » du colonel Michel Goya, c’est dire !

« Les routes de la liberté » ont pour sujet : la logistique américaine en France et en Allemagne, 1944-1945.

Sujet trop peu traité dans l’historiographie de la seconde guerre mondiale et sur lequel Nicolas Aubin nous livre une étude complète, profonde et multidimensionnelle. L’auteur va plonger dans l’histoire de la jeune nation américaine pour comprendre la genèse de la logistique « made in USA« , remettant en perspective les forces mais surtout des faiblesses qu’on imagine rarement. Tout le long de l’ouvrage, Nicolas Aubin va d’ailleurs pointer les insuffisantes américaines associées à un solide sens de l’adaptation qui va leur permettre systématiquement de redresser la situation et de conceptualiser des process plus efficaces jusqu’à en devenir redoutables !

Un beau chapitre est consacré à la planification des opérations logistiques spécialement en vue du D-Day: les enjeux colossaux en termes de débarquement et d’approvisionnement du D-Day, ce qui se passe en bien et en mal, le rôle des ports artificiels et l’impact de la tempête de juin, la difficulté à prendre des ports; bref, le retard pris sur le master plan.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphane MANTOUX TOP 500 COMMENTATEURS le 30 avril 2015
Format: Relié
Nicolas Aubin, agrégé d'histoire, s'intéresse de longue date au front de l'ouest pendant la Seconde Guerre mondiale, et contribue de longue date également à plusieurs magazines spécialisés. C'est sous le label Histoire et Collections qu'il publie cet imposant (au niveau du format) volume consacré à la logistique américaine en France et en Allemagne, en 1944-1945.

L'ambition de l'auteur est bien de présenter la révolution logistique qui s'est opérée pendant la période elle-même, et non avant, comme on saurait tenté de le croire. A la mécanique bien huilée souvent décrite s'oppose une logistique, "activités de transport et de ravitaillement indispensable aux opérations militaires", selon la définition retenue, qui se construit empiriquement pour donner aux Etats-Unis la capacité unique de mener une guerre industrielle à l'échelle du globe. L'improvisation donne naissance à une chaîne logistique qui ne donne sa pleine mesure qu'en Allemagne, au printemps 1945.

Dans la première partie, Nicolas Aubin montre comment les Américains ont dû relever les défis matériels et organisationnels, devant la mondialisation d'un conflit devenu industriel. Somervell, architecte de la manoeuvre organisationnelle, fait du Transportation Corps un corps indépendant, injecte une dose de management issue du privé, rationnalise la chaîne logistique. Un système semi-automatique est mis en place pour le ravitaillement (rapports jusqu'à la commande). Pour pallier le manque de navires de transport, on met au point les fameux Liberty Ships.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?