• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les signes des temps : A ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les signes des temps : A la lumière de Vatican II Broché – 3 octobre 2012

4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 7,01

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les signes des temps : A la lumière de Vatican II
  • +
  • La source des larmes : Une retraite d'alliance
Prix total: EUR 24,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

«L'Église a le devoir, à tout moment, de scruter les signes des temps et de les interpréter à la lumière de l'Évangile, de telle sorte qu'elle puisse répondre, d'une manière adaptée à chaque génération, aux questions éternelles des hommes sur le sens de la vie présente et future et sur leurs relations réciproques. Il importe donc de connaître et de comprendre ce monde dans lequel nous vivons, ses attentes, ses aspirations, son caractère souvent dramatique.»

Gaudium et Spes 4,1

Le concile Vatican II a redonné souffle et espérance à l'Église. Les deux mille cinq cents évêques réunis à l'appel du pape Jean XXIII sont revenus aux origines de l'Église pour mettre en évidence la bonne nouvelle annoncée par Jésus aux pauvres, la délivrance aux captifs, la vue aux aveugles et la liberté aux opprimés. Le message de clôture du concile, adressé en 1965 au monde, résumait ainsi cette espérance : «Pour vous tous qui sentez plus lourdement le poids de la croix, vous êtes pauvres et délaissés, vous pleurez, vous qui êtes persécutés pour la justice, vous sur lesquels on se tait, vous les inconnus, reprenez courage. Vous êtes les préférés du Royaume de Dieu, le Royaume de l'espérance, du bonheur et de la vie. Vous êtes les frères du Christ souffrant et avec lui ; si vous le voulez, vous sauvez le monde. Voilà la science chrétienne de la souffrance, la seule qui donne la paix. Sachez que vous n'êtes pas seuls, ni séparés, ni abandonnés, ni inutiles ; vous êtes les appelés du Christ, sa vivante et transparente image.»
L'Arche était née avant cet appel, en 1964, mais elle y répondait. Jusqu'alors les personnes avec un handicap intellectuel étaient reléguées dans des hôpitaux psychiatriques ou enfermées dans leurs familles. Elles étaient souvent considérées comme des «fous» voire comme des «non-personnes». Leur handicap était parfois perçu comme le signe d'une condamnation par Dieu, que l'on attribuait à une faute commise par leurs parents. Celui qui fut mon père spirituel et qui m'inspira la fondation de l'Arche, le père Thomas, avait été aumônier d'une petite institution. Il avait senti les coeurs simples et confiants de ces personnes, cachés derrière leurs difficultés et leurs handicaps. Il avait conscience des paroles de Paul : «Ce qu'il y a de fou dans le monde voilà ce que Dieu a choisi pour confondre les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde pour confondre ce qu'il y a de fort ; ce qui dans le monde est sans naissance et ce que l'on méprise voilà ce que Dieu a choisi ; ce qui n'est pas, pour réduire à rien ce qui est» (1 Cor 1, 27-28). L'Église est un corps. Les plus faibles sont nécessaires à ce corps et doivent être entourés avec honneur. N'est-ce pas là le message du concile ? Le père Thomas avait été d'emblée enthousiaste à l'égard de l'ouverture que le concile Vatican II opérait et surtout de la vision de l'Église, comme peuple de Dieu, peuple des pauvres, qui était remise au centre. (...)

Revue de presse

Jean Vanier nous appelle à nous libérer de la tyrannie de la normalité qui nous empêche d'être nous-mêmes et laisse sur le bord du chemin les plus fragiles. Une femme engagée dans l'accompagnement de personnes prises dans la prostitution est un jour appelée au chevet d'un jeune homme qui appartenait à ce milieu, en train de mourir d'une overdose. «Tu ne m'as jamais accepté comme je suis. Tu as toujours voulu me changer», lui dit-il alors. Cette phrase agit sur elle comme un révélateur : elle n'avait pas su rencontrer cet homme. Comment aurait-elle dès lors pu lui révéler à lui-même sa beauté cachée derrière sa pauvreté humaine et son addiction ? Cette histoire, Jean Vanier la raconte dans son dernier livre...
Les valeurs prônées par la société influencent notre manière d'être et nous mettent souvent en contradiction avec les valeurs de l'Évangile, constate-t-il. Et l'Église n'est pas épargnée. Ainsi dans une société qui a tendance à ériger des modèles de puissance et de réussite et à oublier la force de l'humilité, certains hommes d'Église ont du mal à savoir à quelle culture ils veulent appartenir, «celle de l'Évangile et de l'humilité ou celle, plus sécurisante, de la réussite, de l'approbation des supérieurs, de l'affirmation péremptoire d'un idéal chrétien coupé du réel». (Martine de Sauto - La Croix du 21 novembre 2012)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Quelle profondeur! J'ai tellement apprécié la simplicité et l'enthousiasme évangéliques de Jean Vanier que sitôt terminé j'ai prêté le livre à mon curé.....et ne l'ai plus à disposition....
Le Concile nous invite à nous tourner vers les plus pauvres, les plus faibles, les laissés-pour-compte. Et Jean Vanier engagé dans ses communautés de l'Arche vit et entraine des milliers de gens à vivre la fraternité au quotidien, dans la joie.
Pour la livraison, service impeccable comme d'habitude.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Comme d'habitude, Jean Vanier offre une réflexion toute en finesse et en délicatesse sur notre aujourd'hui. A lire sans modération !!!!
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?