Les Souffrances du jeune Werther et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Les Souffrances du jeune Werther sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Les souffrances du jeune Werther [Poche]

Joseph-François Angelloz , Johann Wolfgang von Goethe
3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 3,90
Prix : EUR 3,71 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,19 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 3,49  
Broché --  
Poche EUR 3,42  
Poche, 4 janvier 1999 EUR 3,71  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés à -5% et livrées gratuitement.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les souffrances du jeune Werther + Faust
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Faust EUR 3,71

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Manifeste exalté de l'impétueuse jeunesse, Les Souffrances du jeune Werther est le roman qui donna ses lettres de noblesse à Goethe. Le succès de cette oeuvre parue en 1774 fut étonnant pour l'époque et le personnage de Werther devint le symbole d'une génération entière. Quête d'absolu, transcendance de l'amour, lyrisme de la douleur... il s'agit bien là d'un des plus célèbres textes fondateurs du Romantisme. Werther, perché sur le pic solitaire de la passion qu'il éprouve pour Charlotte, est en proie au vertige. L'objet de son désir n'est autre que la fiancée de son meilleur ami, mais la pureté de son âme ne saurait tolérer l'idée même d'une trahison. Goethe ne se contente pas de mettre en scène un terrible dilemme, il livre une analyse extrêmement fine des tourments intérieurs de son personnage qui finira par se donner la mort. Mais le suicide de Werther n'est pas seulement la réaction suprême à un amour impossible, il résulte également d'un terrible constat d'échec : l'humain ne peut atteindre l'absolu, la souffrance est une fatalité à laquelle aucun être sensible ne peut se soustraire. Une oeuvre qui met en lumière la cruauté de l'existence, qui inflige à l'innocence son macabre cortège de désillusions. --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Quatrième de couverture

«Un serin vole du miroir, et se perche sur son épaule. "Un nouvel ami", dit-elle, et elle l'attira sur sa main. "Il est destiné à mes petits. Il est si joli ! regardez-le. Quand je lui donne du pain, il bat des ailes, et becquete si gentiment ! Il me baise aussi : voyez."Lorsqu'elle présenta sa bouche au petit animal, il becqueta dans ses douces lèvres... "Il faut aussi qu'il vous baise", dit-elle, et elle me tendit l'oiseau. Son petit bec passa des lèvres de Charlotte aux miennes, et ses picotements furent comme un souffle précurseur, un avant-goût de jouissance amoureuse... "Il mange aussi dans ma bouche", dit-elle. Je détournai le visage.» --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Détails sur le produit

  • Poche: 188 pages
  • Editeur : Garnier-Flammarion (4 janvier 1999)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 208070169X
  • ISBN-13: 978-2080701695
  • Dimensions du produit: 17 x 10,8 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 243.721 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 C'est un chef d'oeuvre 10 décembre 2006
Format:Poche
Plutôt que de me lancer dans une pseudo-critique, je me contenterais d'en faire une présentation :
Il est avant tout considéré comme un chef d'oeuvre de la littérature allemande.
Ce livre nous montre un jeune homme qui s'installe à la campagne après une "petite bévue amoureuse". Là, il découvre les charmes de la vie campagnarde, ainsi que ceux, plus dangereux, d'une jeune fille promise à un autre homme... Voilà.
Ce livre développe en gros ces thèmes : la société aristocratique ; la campagne et le peuple ; l'art ; le génie (l'inspiration) ; les sentiments ; l'amour ; la condition humaine ; l'absolu...
Ce livre prend, emporte, noie, surtout les amateurs de "mièvreries" car c'est avant tout du romantisme (c.a.d. des sentiments exaltés, ou pour certains "exagérés"). Ou plutôt, pour être vétilleux, ça l'annonce.
Ce livre est aussi tragique, profondèment tragique... Mais dieu que c'est beau...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Découvrir Goethe 4 septembre 2013
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
C' est l' ouvrage idéal pour découvrir Goethe. Ceci parce qu' il n' est pas trop long et cependant exemplaire du romantisme allemand. Sans doute, le texte perd-t-il à la traduction comme le style en légèreté. Si toute fois le terme peut s' appliquer à ce mouvement.
Un achat qu'on ne regrette pas, même si l' on n' en fait pas son livre de chevet.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand classique allemand à découvrir 23 janvier 2010
Par Sigrid
Format:Poche
Les souffrances morales de Werther m'ont émue: son amour impossible avec Charlotte déjà promise à un autre, auquel s'ajoutent le mépris des aristocrates à son égard et l'étroitesse d'esprit de son chef. Werther est malheureux dans cette Allemagne très rigide au niveau des conventions sociales et de la religion. Werther, au contraire, est épris de liberté: au niveau de ses amours, du travail, de la religion et des relations sociales: pourquoi le "peuple" ne se mélangerait-il pas avec les aristocrates et les bourgeois? Son refus de la réalité le conduit à une impasse: dépression puis suicide.
L'écriture de Goethe est moderne malgré ses 200 ans; ce classique est facile à lire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un classique 26 mars 2013
Par johan
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
Le style de goethe est très émouvant et fait ressortir des impressions fortes, toutes les subtilités de la personnalité de Werther.
Le décor de l'histoire nous place dans un monde si doux et cruel à la fois.
la fin du livre nous ramène presque à la réalité, la réalité de la personnalité de Werther et du vrai monde.
A lire absolument.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Déçu ! 9 mai 2013
Par Sly
Format:Poche
Ce roman épistolaire dont on ne lit que les lettres du jeune Werther, ma parut par moment décousu.

Sur le fond et la forme, l'histoire est très bien décrite et l'histoire d'amour est malheureusement tragique. Mais c'est aussi une critique de la société de l'époque, de l'aristocratie, du travail, des banalités quotidiennes.

Il faut vivre le moment présent et jouir de ce que la nature nous offre, ce détacher de nos contraintes.

Je suis un grand adepte du romantisme, mais durant cette lecture je n'ai à aucun moment été aspiré et emporté par le style certes très beau de l'auteur. Peut-être que la coupure parfois trop nette entre les lettres m'a-t-il déconcerté.

Remis dans son contexte et au moment où se livre est sortie, c'est sans aucun doute un chef d'œuvre. .

J'en attendais peut-être trop, ou me suis trompé dans l'interprétation, néanmoins, je suis déçu par cette lecture.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BOULEVERSANT,POIGNANT ,EMOUVANT 6 mars 2010
Par analola
Format:Poche
"les souffrances du jeune werther" c'est mon livre de chevet.C'est la quintessence du romantisme.l'histoire d'un jeune homme,werther,(qui veut dire plus proche) qu'on ne peut s'empecher d'aimer,d'admirer et avec qui on a envie de pleurer.On voudrait tant soulager sa peine.Il est jeune,exalté,fougeux,il aime d'un amour platonique et éperdu ,Charlotte qui est promise à Albert.Il ne peut se resoudre à ne pas la voir ,alors il decide de devenir"le meileur ami" d'Albet" ,l'ami de la famille.
Il leur donne sa benediction quand Charlotte et Albert se marient.Peu a peu,il ne peut supporter cet amour impossible,il devient jaloux et malheureux.... et se suicide.
Ce livre nous rappelle combien l'amour non reciproque est douloureux et parfois mortel.
En tout cas on ne peut s'empecher de s'identifier à Werther car nous avons tous aimé un etre qui ne nous aimait pas.
Et on ne peut s'empecher d'aimer Werther pour sa sensibilité,sa bonté,son romantisme,son exaltation.
Il est le visage meme de l'amour absolu.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La mort du romantisme? 20 août 2005
Par Damien Coullon TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Poche
A sa sortie, le roman épistolaire Les souffrances du jeune Werther est condamné par les autorités comme immoral, car faisant l'apologie du suicide. Cela paraît quand même assez fort maintenant. Premier roman de Goethe, écrit à 25 ans, il est très inspiré de sa vie personnelle, comme on l'apprend dans la préface, plutôt intéressante.
Quand on le lit aujourd'hui, on en tire une impression mitigée : de très grands passages (exemple : "Devant mon âme s'est levé comme un rideau, et le spectacle de la vie infinie s'est mué devant moi en l'abîme du tombeau éternellement ouvert."), mais aussi des moments un peu trop niais (cf. la quatrieme de couverture : "Un serin s'envole du miroir, et se perche sur son son épaule. "Un nouvel ami", dit-elle, et elle l'attira sur sa main."). Malgré tout, le plaisir de la lecture l'emporte, même si on a l'impression que le romantisme est mort, et bien mort.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
3.0 étoiles sur 5 rien de plus à ajouter
rien de plus à ajouter
l'article correspond à mon attente
par contre je ne vais pas avoir le temps
de personnaliser 14 commentaires, je n'ai pas 2... Lire la suite
Publié il y a 29 jours par jean dupont
1.0 étoiles sur 5 Bon
D'emblée c de la m**** et les siècles qui nous séparent de son pseudo auteur n'ont rien arrangé pour faire croûte sur cele cie enfin bon. Lire la suite
Publié il y a 2 mois par crachetonvenin
5.0 étoiles sur 5 RAS
Rien à signaler... produit en parfait état, livraison rapide, exactement ce que l'on peut attendre d'une commande.
Quant au livre... Lire la suite
Publié il y a 6 mois par Ed We
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre
Tout le monde connaît la fin de ce livre, et ce qui est magique, c'est justement le voyage que l'on fait dans l'oeuvre : chaque moment est important, trouve son écho plus... Lire la suite
Publié il y a 20 mois par PB
5.0 étoiles sur 5 werther's original
Après "La Nouvelle Héloïse" (1761), "Les souffrances du jeune Werther" (1774) sonne le glas du classicisme et inaugure le courant "Sturm und Drang" qui sera... Lire la suite
Publié le 4 avril 2010 par Jean Francois Ponge
3.0 étoiles sur 5 "J'appelle classique ce qui est sain et romantique ce qui est malade"...
Soyons honnêtes : c'est aussi beau que chiant. Certes, ça dégouline en larmes, en larmes... mais dans l'esthétique, c'est assez élaboré : Goethe a une... Lire la suite
Publié le 18 décembre 2007 par Jérémy Marie
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa51c82d0)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?