Lescop

Les clients ont également acheté des articles de

Aline
Yan Wagner
Étienne Daho
La Femme
Benjamin Biolay
The xx
Metronomy
Baden Baden

Top albums


CD: €6.99  |  MP3: €4.99

Lescop : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 21
Titre Album  


Biographie

Né en 1979, Mathieu Peudupin a très vite envie de chanter, dès le moment où il entend du rock'n'roll. Mais ses influences seront plus éclectiques, construites au fur des coups de coeur culturels : le cinéma des années 1960, David Bowie, le punk anglais, le roman japonais, etc.

La période Asyl

C'est d'abord au sein du groupe Asyl dont il est le chanteur que se distingue Mathieu Peudupin, qui prend comme nom de scène Lescop. Formé en 1995 à La Rochelle, ce groupe de rock français sort quatre albums, dont le dernier, Brûle, Brûle, Brûle paraît en 2009, avant que Lescop ne parte tenter sa ... Lire la suite

Né en 1979, Mathieu Peudupin a très vite envie de chanter, dès le moment où il entend du rock'n'roll. Mais ses influences seront plus éclectiques, construites au fur des coups de coeur culturels : le cinéma des années 1960, David Bowie, le punk anglais, le roman japonais, etc.

La période Asyl

C'est d'abord au sein du groupe Asyl dont il est le chanteur que se distingue Mathieu Peudupin, qui prend comme nom de scène Lescop. Formé en 1995 à La Rochelle, ce groupe de rock français sort quatre albums, dont le dernier, Brûle, Brûle, Brûle paraît en 2009, avant que Lescop ne parte tenter sa chance en solo. Investi depuis l'adolescence dans Asyl, il souhaite prendre son envol artistique.

Lescop en solo, ou presque

C'est avec des amis de longue date eux aussi musiciens, John & Jehn, et sous leur jeune label nommé Pop Noire, que Mathieu Lescop donne forme à ses premières chansons. Il fait également appel au multi-instrumentiste Gaël Etienne. Johnny Hostile (soit John) se charge de la production des cordes et des percussions. L'influence de Londres où il passe alors beaucoup de temps se fait entendre dans un premier maxi paru à l'automne 2011 et dont le morceau titre « La Forêt » est une révélation. Il le défend sur plus de quarante dates en France et notamment en première partie de Charlotte Gainsbourg, séduite par la noirceur de sa musique. Fier de son appartenance à la scène française, Lescop co-écrit le morceau « Je Mens » sur le deuxième album du groupe Mustang (Tabou, 2012) - qui, lui, reprendra « La Forêt ».

Premier coup franc

Signé en licence chez Mercury, le premier album de Lescop, entièrement interprété en français, paraît le 1er octobre 2012. Parallèlement, Lescop fait le tour des scènes américaines, françaises et britanniques, accompagné sur scène de Gaël Etienne à la guitare et d'Antoine Saint-Antoine, un ancien Asyl, à la basse. Mais Mathieu Lescop ne s'arrête pas à son seul projet solo puisqu'il écrit aussi pour le douzième album studio d'Indochine - ce qui n'est pas une première puisqu'il était déjà intervenu sur Alice & June (2005). Copyright 2014 Music Story Sophie Rosemont

Né en 1979, Mathieu Peudupin a très vite envie de chanter, dès le moment où il entend du rock'n'roll. Mais ses influences seront plus éclectiques, construites au fur des coups de coeur culturels : le cinéma des années 1960, David Bowie, le punk anglais, le roman japonais, etc.

La période Asyl

C'est d'abord au sein du groupe Asyl dont il est le chanteur que se distingue Mathieu Peudupin, qui prend comme nom de scène Lescop. Formé en 1995 à La Rochelle, ce groupe de rock français sort quatre albums, dont le dernier, Brûle, Brûle, Brûle paraît en 2009, avant que Lescop ne parte tenter sa chance en solo. Investi depuis l'adolescence dans Asyl, il souhaite prendre son envol artistique.

Lescop en solo, ou presque

C'est avec des amis de longue date eux aussi musiciens, John & Jehn, et sous leur jeune label nommé Pop Noire, que Mathieu Lescop donne forme à ses premières chansons. Il fait également appel au multi-instrumentiste Gaël Etienne. Johnny Hostile (soit John) se charge de la production des cordes et des percussions. L'influence de Londres où il passe alors beaucoup de temps se fait entendre dans un premier maxi paru à l'automne 2011 et dont le morceau titre « La Forêt » est une révélation. Il le défend sur plus de quarante dates en France et notamment en première partie de Charlotte Gainsbourg, séduite par la noirceur de sa musique. Fier de son appartenance à la scène française, Lescop co-écrit le morceau « Je Mens » sur le deuxième album du groupe Mustang (Tabou, 2012) - qui, lui, reprendra « La Forêt ».

Premier coup franc

Signé en licence chez Mercury, le premier album de Lescop, entièrement interprété en français, paraît le 1er octobre 2012. Parallèlement, Lescop fait le tour des scènes américaines, françaises et britanniques, accompagné sur scène de Gaël Etienne à la guitare et d'Antoine Saint-Antoine, un ancien Asyl, à la basse. Mais Mathieu Lescop ne s'arrête pas à son seul projet solo puisqu'il écrit aussi pour le douzième album studio d'Indochine - ce qui n'est pas une première puisqu'il était déjà intervenu sur Alice & June (2005). Copyright 2014 Music Story Sophie Rosemont

Né en 1979, Mathieu Peudupin a très vite envie de chanter, dès le moment où il entend du rock'n'roll. Mais ses influences seront plus éclectiques, construites au fur des coups de coeur culturels : le cinéma des années 1960, David Bowie, le punk anglais, le roman japonais, etc.

La période Asyl

C'est d'abord au sein du groupe Asyl dont il est le chanteur que se distingue Mathieu Peudupin, qui prend comme nom de scène Lescop. Formé en 1995 à La Rochelle, ce groupe de rock français sort quatre albums, dont le dernier, Brûle, Brûle, Brûle paraît en 2009, avant que Lescop ne parte tenter sa chance en solo. Investi depuis l'adolescence dans Asyl, il souhaite prendre son envol artistique.

Lescop en solo, ou presque

C'est avec des amis de longue date eux aussi musiciens, John & Jehn, et sous leur jeune label nommé Pop Noire, que Mathieu Lescop donne forme à ses premières chansons. Il fait également appel au multi-instrumentiste Gaël Etienne. Johnny Hostile (soit John) se charge de la production des cordes et des percussions. L'influence de Londres où il passe alors beaucoup de temps se fait entendre dans un premier maxi paru à l'automne 2011 et dont le morceau titre « La Forêt » est une révélation. Il le défend sur plus de quarante dates en France et notamment en première partie de Charlotte Gainsbourg, séduite par la noirceur de sa musique. Fier de son appartenance à la scène française, Lescop co-écrit le morceau « Je Mens » sur le deuxième album du groupe Mustang (Tabou, 2012) - qui, lui, reprendra « La Forêt ».

Premier coup franc

Signé en licence chez Mercury, le premier album de Lescop, entièrement interprété en français, paraît le 1er octobre 2012. Parallèlement, Lescop fait le tour des scènes américaines, françaises et britanniques, accompagné sur scène de Gaël Etienne à la guitare et d'Antoine Saint-Antoine, un ancien Asyl, à la basse. Mais Mathieu Lescop ne s'arrête pas à son seul projet solo puisqu'il écrit aussi pour le douzième album studio d'Indochine - ce qui n'est pas une première puisqu'il était déjà intervenu sur Alice & June (2005). Copyright 2014 Music Story Sophie Rosemont


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page