L'esprit de Philadelphie et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 13,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 4,62 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'esprit de Philadelphie : La justice sociale face au marché total Broché – 7 janvier 2010


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,20
EUR 13,20 EUR 14,84

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'esprit de Philadelphie : La justice sociale face au marché total + Grandeur et misère de l'Etat social + Homo juridicus : Essai sur la fonction anthropologique du Droit
Prix pour les trois: EUR 32,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Alain Supiot est actuellement directeur de l'Institut d'études avancées de Nantes. Professeur de droit, il est membre de l'Institut universitaire de France.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,62
Vendez L'esprit de Philadelphie : La justice sociale face au marché total contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,62, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 178 pages
  • Editeur : Seuil (7 janvier 2010)
  • Collection : SEUIL/REP.IDEES
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020991039
  • ISBN-13: 978-2020991032
  • Dimensions du produit: 18,5 x 1,6 x 13 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 42.953 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par pg94 sur 5 mai 2010
Format: Broché Achat vérifié
Le livre d'Alain Supiot expose très clairement la stratégie du néolibéralisme, conduite depuis les années 80 en Europe, et ses conséquences, que nous sommes en train de vivre pleinement à l'heure actuelle : appauvrissement des salariés, des états, au profit des représentants de la frange la plus riche de la population, à travers les entreprises dont ils sont les actionnaires ou les dirigeants.

Extrait (p.24) " Dans la Déclaration de Philadephie, l'économie et la finance sont des moyens au service des hommes. C'est la perspective inverse qui préside à l'actuel processus de globalisation : à l'objectif de justice sociale a été substitué celui de la libre circulation des capitaux et des marchandises, et la hiérarchie des moyens et des fins a été renversée. (...) Au lieu d'indexer l'économie sur les besoins de l'homme et la finance sur les besoins de l'économie, on indexe l'économie sur les exigences de la finance et on traite les hommes comme du "capital humain" au service de l'économie."

Voilà, tout est dit dans dans cette phrase et Alain Supiot s'emploie à le démontrer, de manière lumineuse, avec des mots simples, sans recourir à l'émotif et sans aucune agressivité, ce qui est méritoire.

Le problème des néo-libéraux, c'est que maintenant (mai 2010) ils commencent à être découvert.
Lire la suite ›
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Floral sur 19 juin 2010
Format: Broché Achat vérifié
C'est un essai assez court mais revivifiant. Il y a une somme d'idées qui vraiment ont enrichi ma propre réflexion. La voix des juristes ne se fait pas suffisamment entendre, or elle apporte un regard profondément original, et différent de la petite musique de fond dans laquelle nous baignons. Surtout qu'on a à faire à un esprit brillant.
Pour ne retenir qu'une idée qui pourrait déboucher sur une application concrète et qui serait un fort levier de changement : il faut casser l'opacité qui entoure les sociétés (qu'on nomme fort justement anonymes) dont on ne sait plus à qui elles appartiennent ; cela permet aujourd'hui d'agir en toute irresponsabilité (il y a des pistes proposées).
D'autres voies sont évoquées pour conduire à ce que nous soyons tous plus solidaires plutôt que plus solitaires.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 6 avril 2010
Format: Broché
Alain Supiot est l'un des plus éminents juristes français. Directeur de l'Institut d'études avancées de Nantes, Professeur de Droit, membre de l'Institut universitaire de France, il est également un citoyen engagé.

"L'esprit de Philadelphie" est un ouvrage profond, intelligent, sensible, qui rappelle les fondements des expériences tirées de 30 années de guerre (1914 - 1944) : c'est en effet à Philadelphie, le 10 mai 1944, qu'a été proclamée la première Déclaration internationale des droits à vocation universelle.

30 années d'ultralibéralisme ont saccagé le Droit international, les droits nationaux, le travail, la dignité humaine. "La foi dans l'infaillibilité des marchés a remplacé la volonté de faire régner un peu de justice dans la production et la répartition des richesses à l'échelle du monde, condamnant à la paupérisation, la migration, l'exclusion ou la violence la foule immense des perdants du nouvel ordre économique mondial."

Comme le démontre l'auteur, la faillite de cette pensée, par les faits, incite à "remettre à jour l'oeuvre normative de la fin de la guerre".

J'ai régulièrement dénonce la nocivité extrême de penseurs comme Hayek, qui était juriste de formation qui a travaillé à "défaire méthodiquement" cet héritage social :

"Une fois que nous donnons licence aux politiciens d'intervenir dans l'ordre spontané du marché, ils (...
Lire la suite ›
35 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par NAGEL CLARISSE sur 6 novembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
cette lecture est obligatoire pour un travail d`études en Economie. pas facile a lire et pour un novice un peu complexe.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par mackie sur 18 mai 2010
Format: Broché
C'est un livre informatif, parfois un peu difficile, mais qui formalise efficacement le malaise qu'on peut ressentir devant l'évolution de notre société.
Il dénonce le fait que l'humain devient un simple outil de production et perd toute valeur (savoir-faire, créativité, humanité) dans le tout quantifié et le tout marchand de l'ultralibéralisme.
Il informe sur les dérives observées depuis les accords de Philadelphie d'après-guerre, sur l'évolution de l'Organisation Internationale du Travail, les prises de positions de la Cour de Justice Européenne et rappelle, comme le fit Keynes en son temps que l'injustice sociale est un facteur de troubles graves.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?