ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Let There Be Rock [180 Gram] [Enregistrement original remasterisé, Import]

AC/DC Album vinyle
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
Prix : EUR 25,88 LIVRAISON GRATUITE Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».
3 CD / DVD = 15 euros
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste AC/DC

Discographie

Image de l'album de AC/DC

Photos

Image de AC/DC
Visitez la Page Artiste AC/DC
124 albums, 14 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Let There Be Rock [180 Gram] + Powerage - Edition digipack remasterisée (inclus lien interactif vers le site AC/DC) + Dirty Deeds Done Dirt Cheap - Edition digipack remasteriséé (inclus lien interactif vers le site AC/DC)
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • Album vinyle (14 octobre 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0000CF358
  • Autres éditions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 65.346 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

Le premier album du groupe à bénéficier d’une publication internationale simultanée, mais encore une dernière fois avec une version australienne différente. Le coquin « Crabsody In Blue » a été remplacé par une version écourtée de « Problem Child » déjà présent sur Dirty Deeds… Le célèbre logo AC/DC avec l’éclair y est inauguré (avec un lettrage différent sur la copie australienne). Sorti en pleine vague punk, il s’est aussitôt dégagé du lot ; le premier grand album du groupe est aussi l’un des meilleurs albums de rock ‘n’ roll de l’histoire. Album de la consécration européenne aussi. Enregistré en quinze nuits de janvier 1977, ce manifeste contient la quintessence d’AC/DC ; aucune faiblesse, aucun temps mort, aucune redite, trois accords définitifs, des intros et des tempos terriblement excitants, un échafaudage rythmique unique, et tout simplement le meilleur chanteur de rock ‘n’ roll de son époque. Une fois posé sur la platine ou introduit dans le lecteur, comment arrêter ce déluge incandescent et crasseux qu’on ne retrouve que lors des concerts. La barre est à sa hauteur maximum et seul AC/DC a fait aussi bien depuis.

Le très coquin « Go Down » débute l’album en fanfare et immortalise l’une des nombreuses conquêtes féminines de Bon Scott, l’Australienne qu’il surnomme « Ruby Lips », tout comme l’ultime morceau « Whole Lotta Rosie » une autre, plus « enveloppée ». Le sexe est donc omniprésent, et aussi l’hommage à la musique qui les fait vibrer et vivre : « Let There Be Rock » (amen…), prétexte lors des concerts de l’incursion d’Angus Young dans la foule ; d’abord suivi par un roadie qui maintient le câble de sa guitare, seul parfois ensuite lorsqu’il découvre le micro hf, puis sur une estrade à rallonge dans les stades. Et « Dog Eat Dog » (les gens sont méchants, il ne faut compter que sur soi), alors finalement l’enfer n’est pas un endroit si désagréable (« Hell Ain’t A Bad Place To Be ») surtout si les guitares d’Angus et de Malcolm y rugissent à l’unisson comme ici. Et le boogie du mauvais garçon est lui prétexte à un premier strip tease d’Angus sur scène, torse nu. Si l’on doit mesurer les qualités de tous les disques du genre, c’est à l’aune de celui-ci qu’il faut le faire, et d’aucun autre. A ne pas confondre avec le film du même titre tourné à Paris le 9 décembre 1979 et dont la bande son est disponible dans le coffret Bonfire.

                                                                                                      

Jean-Noël Ogouz - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Assez d'essais ! 9 novembre 2001
Par Pedro COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR
Format:CD
"Let there be rock" est le troisième album d'AC/DC, et ici, il n'est plus question d'essai mais bien de coup de maître. Plus incisif que les deux précédents, ce disque contient avant tout 2 morceaux de pure anthologie : "Let there be rock" et "Whole lotta Rosie" qui démontrent toute la puissance que ces australo-écossais parviennent à tirer du blues le plus simple. Les guitares des frères Young sont poussées au maximum, Phil Rudd martyrise sa batterie, la basse de Mark Evans est énorme et Bon Scott s'égosille comme si sa vie en dépendait ! Angus Young, dans son costume d'écolier, nous délivre quelques solis impressionnants de technique et de rage. "Let there be rock" est l'oeuvre de musiciens déjà mûrs (malgré leur jeune âge), mais plus fougueux que jamais, et qui s'imposeront bientôt comme des superstars du rock.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 LET'S THERE BE ROCK 28 novembre 2007
Par Guinvarch
Format:Album vinyle
Si une chanson doit résumer ce que le rock doit etre ,alors elle se trouve dans cet album .
Le titre LET'S THERE BE ROCK est une vrai tuerie, et démontre tout ce que l'on peut faire avec de simples instruments de musiques .
Tout est dit dans ce titre GUITAR...... DRUM.......
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?