EUR 7,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Let's Dance a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Let's Dance

3.9 étoiles sur 5 15 commentaires client

46 neufs à partir de EUR 4,84 7 d'occasion à partir de EUR 7,70

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste David Bowie


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Let's Dance
  • +
  • Scary Monsters
  • +
  • Young Americans
Prix total: EUR 23,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (17 septembre 1999)
  • Date de sortie d'origine: 21 septembre 1999
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B00001OH7Z
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 15 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 177 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Modern love remaster 99
  2. China girl remaster 99
  3. China girl
  4. Modern love
  5. Let s dance 1999 remaster
  6. Let s dance remaster 99
  7. Without you remaster 99
  8. Ricochet
  9. Without you
  10. Criminal world
  11. Shake it
  12. Ricochet remaster 99
  13. Criminal world remaster 99
  14. Shake it remaster 99
  15. Shake it 1999 remastered version

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Smash Hit 1983 album featuring 'Modern Love' ,'China Girl', 'Let's Dance' & 'Cat People'.

Amazon.fr

O.K., malgré son titre, Let's Dance n'est pas la sex machine de Young Americans mais on aurait tort de bouder son plaisir. D'autant que ce disque propulse définitivement Bowie sur les dancefloors internationaux grâce aux inusables "China Girl" (repris de Lust For Life d'Iggy Pop qu'il a produit), "Modern Love" et "Let's Dance". Réalisé trois ans après l'excellent Scary Monsters, ce disque marque une pause dance et s'offre les services du guitariste Stevie Ray Vaughan. Nile Rodgers de Chic produit l'ensemble qui se révèle rétrospectivement typique du son 80's qui est le reflet sophistiqué et cynique du funk black: plus important que le contenu, l'habillage évoque le papier glacé mais il installe Bowie dans son rôle de star planétaire. --Hervé Comte

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Je reste assez désappointé quant au procès fait à ce disque. Je sais aussi qu'il est souvent de bon ton de bannir d'une discographie un album ayant rencontré un vif succès auprès du public de masse. Plus encore lorsqu'il s'agit d'un disque paru dans les années 80. Pourrait-on, une fois de temps en temps, séparer le grain de l'ivraie ? Certes les années 80 ont souvent jouées la carte de la musique aseptisée. Mais justement ! Quand au milieu de cette marée nauséabonde, surgit un disque ou de vrais musiciens jouent de la bonne musique, sans forcément céder à la facilité, applaudissons des deux mains !!
N'allez pas non plus me dire que parce qu'il est produit par Nile Rodgers, guitariste du groupe Chic (le fric c'est chic), et que l'album s'appel "Let's Dance", celui-ci se doit d'être aussitôt estampillé: Musique Dance(senseur).
J'ajouterai que réunir sur une même galette, le Batteur de sessions Omar Hakim, les percussions de Sammy Figueroa, le Sax de Stan Harrison et les frères Simms, futurs membres (Sax et Choristes) du grand Serge Gainsbourg, sans compter sur la présence inédite de S.R.Vaughan aux guitares, ne peut décemment pas placer "Let's dance" au rang de mauvais album. D'ailleurs ! S'il se distingue de ses précédentes productions, Bowie n'a-t-il pas toujours agit de la sorte à chaque nouvelle parution d'une discographie qui peut s'enorgueillir d'être justement extrêmement variée ?

4 étoiles eurent été plus appropriées, mais face à cette cabale, j'en rajoute une bien volontiers. 16.5/20
7 commentaires 20 sur 20 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 8 juillet 2011
Format: CD Achat vérifié
David Bowie, qui vit en Suisse à cette époque, n’a plus rien à prouver. Installé confortablement au sommet de la respectabilité rock, il observe une nouvelle génération en attente de fun et de dance et constate en même temps que le niveau du saladier à poudre magique descend dangereusement ! Dans sa grande magnanimité, il va combler les désirs des uns et de l’autre avec un album étalon, un Attila des hits parade, un cador.
Constituant une nouvelle équipe de tueurs en compagnie du leader de Chic, Nile Rodgers, renforcée par la chaude présence du guitariste de blues texan Stevie Ray Vaughan, Bowie va aligner les prouesses sur ce disque au son magistral : devenant hitmaker impérial (MODERN LOVE, qu’il reniera des années plus tard), il atomise les dancefloors en mixant efficacité disco et nostalgie rockab’ (LET’S DANCE), donne une leçon d’usage des sons modernes sans pervertir son âme rock (CAT PEOPLE) et revisite une CHINA GIRL déjà déflorée avec Iggy (argh le clip !), le temps d’un gang bang rythmique aux basses comme autant de coups de reins. Sans oublier de susurrer à l’oreille des nouveaux romantiques (WITHOUT YOU) ses peurs d’abandon qui, suite à l’immense succès de cet album, ne concerneront plus que sa propre créativité et sa perte de ligne (artistique !).
Tops : LET’S DANCE, MODERN LOVE, CHINA GIRL, CAT PEOPLE, WITHOUT YOU
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Thomas B. TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 4 octobre 2010
Format: CD
Quel mauvais procès intenté à ce disque ! Pour ma part, il fait aisément partie des meilleures œuvres de Bowie. C'est un grand plaisir de voir surnager dans le marasme des années 1980 un disque si rock avec des basses si aériennes et une guitare tout en reverb et en chorus, à rapprocher du non moins sous-estimé "1984" de Van Halen sorti à la même époque et qui subit les mêmes préjugés pour les mêmes raisons : un ou plusieurs singles trop entendus, un son jugé désuet. Pourtant la production est loin d'être aussi ringarde que ne le laissent supposer les normes commerciales de l'époque et dans les deux cas la présence d'un guitar hero très inspiré rehausse des compositions jugées sommaires. Les trois premiers titres de ce "Let's Dance" sont explosifs et ne souffrent d'aucune altération avec le temps malgré leur diffusion massive sur les ondes radio. Mais surtout, de très bons titres tels que "Ricochet", "Criminal World", "Shake It" et le sublime et sauvage "Cat People" (que Tarantino a repris dans une version moins énervée dans sa dernière BO en date - "...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 12 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Let's dance let's dance let's dance. Dansons, dansons, dansons !!!! Impossible de ne pas avoir entendu ce morceau à la radio lors du printemps/été 1983, à moins d'habiter sur la planète Mars (life on Mars, do you remember ?) Cet album a consacré le grand retour de David Bowie, après quasiment 3 ans d'éclipse et la sortie du remarquable SCARY MONSTERS (en 1980).

Il faut dire que BOWIE, une nouvelle fois, s'est remarquablement entouré. Stevie RAY VAUGHAN officie à la guitare solo et le reste des musiciens est composé d'une brochette de remarquables solistes dont l'excellent Carmine ROJAS à la basse. La production quant à elle a été confiée à Nile RODGERS qui lui aussi fait des gammes à la guitare. Le son est forcément typé années 80, mais curieusement cet album a plutôt bien vieilli et s'écoute encore de façon agréable plus de trente ans après sa parution. La magie du Maître ? Allez, savoir… Pour autant à y regarder de plus près, force est quand même de constater qu'il ne contient que 8 titres dont… 3 reprises. Léger, non ? Il y a d'abord le cultissime CHINA GIRLS, censuré à l'époque.
Lire la suite ›
4 commentaires 7 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?