Commencez à lire Lettre d'une inconnue sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Lettre d'une inconnue
 
Agrandissez cette image
 

Lettre d'une inconnue [Format Kindle]

Stefan Zweig , Alzir Hella
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 1,50
Prix Kindle : EUR 1,49 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 0,01 (1%)

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 1,49  
Broché EUR 1,50  
Chaque jour, un ebook avec au moins 60% de réduction
Découvrez l'Offre Éclair Kindle et inscrivez-vous à la Newsletter Offre Éclair Kindle pour ne rater aucun ebook à prix exceptionnel. Abonnez-vous dès maintenant
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !






Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Edition enrichie (notes, notices)
 
Un écrivain viennois apprend en lisant son courrier qu’une femme l’aime en secret d’un amour absolu depuis des années… Une nuit, un voyageur rencontre dans un bar un homme autrefois dominateur, aujourd’hui humilié par une fille à matelots… Ces deux nouvelles publiées en 1922 témoignent de l’art de Stefan Zweig pour dépeindre les tourments de l’amour non partagé, la passion qui brûle les cœurs et détruit les vies…
 
Traduction d’Alzir Hella et Olivier Bournac. Révision de la traduction de Brigitte Vergne-Cain et Gérard Rudent.

Biographie de l'auteur

Né à Vienne en 1881, fils d’un industriel, Stefan Zweig a pu étudier en toute liberté l’histoire, les belles-lettres et la philosophie. Grand humaniste, ami de Romain Rolland, d’Émile Verhaeren et de Sigmund Freud, il a exercé son talent dans tous les genres (traductions, poèmes, roman, pièces de théâtre) mais a surtout excellé dans l’art de la nouvelle (La Confusion des sentiments, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme), l’essai et la biographie (Marie-Antoinette, Fouché, Magellan…). Désespéré par la montée du nazisme, il fuit l’Autriche en 1934, se réfugie en Angleterre puis aux États-Unis. En 1942, il se suicide avec sa femme à Petrópolis, au Brésil.


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 308 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 96 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (27 février 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00BJLSZ1U
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°5.789 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Poignant comme du Zweig 12 août 2013
Par Alice TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Un auteur rentre chez lui le jour de son anniversaire et ouvre son courrier. Après l'avoir mise de côté, il finit par se plonger dans une lettre volumineuse sans signature et dont il n'est même pas sûr qu'elle s'adresse véritablement à lui...

Ce fut bref, mais intense! En effet, cette histoire n'est pas très longue et moi qui n'aime pas les nouvelles, cela ne m'a ici pas dérangé tout simplement parce que cela se justifie très bien: nous lisons une lettre. Quant à l'histoire, elle est dès le départ triste et extrêmement touchante mais ne manque pourtant pas de monter en intensité jusqu'au dernier moment. C'est très beau, en plus de m'avoir semblé différent de ce que j'ai pu lire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique 14 septembre 2013
Par Chloe
Format:Broché|Achat vérifié
Ce livre est magnifique.. Les 2 nouvelles sont exceptionnelles. Payer à peine deux euros pour lire des nouvelles d'une qualité pareille c'est le top ! Merci Amazon !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un immense crie d'Amour 15 décembre 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Magnifique livre de Stefan Zweig, histoire poignante et bouleversante: un immense crie d'Amour.
Un amour secret, un amour absolu, un amour non partagé.
" La passion qui brûle les cœurs et détruit les vies..."
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 poignant et passionnant 4 mars 2014
Par staphy
Format:Broché|Achat vérifié
je recommande vivement ces deux nouvelles
et tout particulièrement lettre d'une inconnue.
J'ai découvert Zweig avec cette nouvelle et j'ai été plus qu'agréablement surprise par le style de l'auteur
et surtout par cette histoire, cette lettre qui se révèle être un cri d'amour de passion.
Ce livre m'a carrément bouleversé , court mais intense
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Deux nouvelles mineures de Stefan Zweig 23 janvier 2014
Par ayersrock TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
Tous ceux qui ont déjà lu la nouvelle « Amok » de Stefan Zweig avec laquelle étaient rattachées ces deux nouvelles à la base, vont être un peu déçus à cette lecture. Autant Zweig brille dans la description psychologique de ses personnages, autant les récits d'histoires d'amour ça n'est pas son fort.
Une jeune femme qui a fantasmé toute sa vie sur un écrivain qu'elle a vu seulement quelquefois dans sa jeunesse décide de lui écrire une lettre désespérée au moment où elle est au plus mal. L'intrigue n'est pas mauvaise, mais le problème c'est qu'on assiste pendant 60 pages au triste monologue d'une jeune femme répétant sans cesse la même chose, ce qui devient assez ennuyeux à la fin.
Zweig n'est pas Stendhal, Balzac (un de ses maîtres) ou Maupassant et ça se voit. Le récit manque de rythme et on a l'impression d'avoir affaire à des confidences qu'une jeune adolescente pourrait écrire dans son journal intime.
La deuxième nouvelle « La ruelle au clair de lune », beaucoup plus courte (une quinzaine de pages) décrit un homme dominateur sur le plan amoureux qui se trouve piégé par sa femme à son propre jeu. Cette nouvelle est mieux réussie que la première même si elle ne vaut pas d'autres récits de Stefan Zweig comme « Le joueur d'échecs ».
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Zweig et la peinture sentimentale 22 janvier 2014
Par LaKapsule TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Est-ce la deuxième ou peut-être la troisième fois que je lis ces nouvelles. La Lettre d’une inconnue est la première que j’ai lue de Stefan Zweig, c’est sans doute pour cela que j’y attache tant d’importance. Je pense que cette nouvelle serait mieux appréciée par les femmes, moi, j’y suis de moins en moins sensible.
Cela dit, accéder à l’oeuvre de Stefan Zweig par ses nouvelles est une bonne démarche car c’est là qu’il a été le plus présent.
Sans doute avons-nous un destin déjà tracé, mais n’avons-nous pas le choix ? N’avons-nous pas un libre-arbitre ? Que ce soit la Lettre d’une inconnue ou la Ruelle au clair de lune, les personnages dont il est question ne semblent pas pouvoir s’échapper, prisonnier d’un destin tragique. Ils prennent tout deux quelqu’un à témoin tout en sachant qu’il est déjà trop tard. Le soin qu’ils prennent à ne pas se voir sauver renforce l’aspect inéluctable de leur destiné. Ici, nous voyons au grand jour la force de l’auto-condamnation, celle du sacrifice et du fanatisme sentimental. Stefan Zweig nous place devant le spectacle amoureux dans son aspect le plus brut, le plus malsain, le plus misérable et le plus inquiétant.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique